Deuxième extrait de « La corne de brume » de Louis Caron, 1982

« Le couchant se surpassait ce soir-là. La petite ville de Sorel, qui est blottie à l’embouchure de la rivière Richelieu, avait des quais d’or. »
Louis Caron
1982
© 2013, Biophare. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons