Comment se fait-il que certaines espèces se retrouvent sur plus d’un continent alors que de larges océans les séparent ? La réponse est aujourd’hui admise : les continents étaient autrefois réunis. La Terre est une sorte de machine thermique et la dérive des continents s’explique par un processus appelé « tectonique des plaques ».

Au Crétacé, l’océan Atlantique prend de plus en plus de place. Le sud de l’Amérique du Nord se sépare de l’Europe et rejoint l’Amérique du Sud, mais le nord reste attaché à l’Europe. La dérive s’accompagne de gigantesques déformations de la croûte terrestre ainsi que d’une grande activité volcanique.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Réseau canadien d'information sur le patrimoine, Musée canadien de la nature, Musée du Séminaire de Sherbrooke, Royal Tyrrell Museum

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons