Les lignes de rivage des continents changent constamment et les mouvements tectoniques provoquent la formation des premiers pics des chaînes de l’Ouest. Une grande mer intérieure sépare ces montagnes naissantes des Appalaches de sorte que l’océan Arctique est relié au golfe du Mexique par l’intérieur du continent.

La quasi-absence de calotte polaire explique en partie les grandes quantités d’eau disponibles. Les espèces de vie présentes, tant végétales qu’animales, laissent croire que les températures étaient plus chaudes qu’elles ne le sont aujourd’hui et aussi moins changeantes.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Réseau canadien d'information sur le patrimoine, Musée canadien de la nature, Musée du Séminaire de Sherbrooke, Royal Tyrrell Museum

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons