Armure
Les armures japonaises étaient des articles de toute beauté et de l’artisanat impressionnant. La forme est demeurée presque inchangée pendant sept siècles. Les armures comprenaient vingt-trois articles différents divisés en six catégories principales. La couleur et la proximité des attaches, souvent liées avec des tresses de soie, indiquaient le rang du guerrier. Le mon, ou écusson familial, était souvent exposé sur le casque et identifiait chaque guerrier. Par exemple, le chrysanthème était l’emblème de la demeure impériale. Même lorsqu’il ne portait pas l’armure, le samouraï portait toujours deux épées traditionnelles (daisho ou « la longue et la courte ») avec sa tenue de cérémonie.

Armement
Les samouraïs utilisaient plusieurs armes, dont les arcs, les lances, les fusils à culasse, mais on croyait que l’épée était « l’âme du samouraï ». En plus d’être flexible et solide, la grande beauté des épées japonaises a créé de légendes à propos des épées et des hommes qui les ont fabriquées. Même les samouraïs croyaient que chaque épée hébergeait un esprit divin.

La Galerie d'art du Grand Victoria
1185 - 1868
JAPON
© 2006, La Galerie d'art du Grand Victoria. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons