Wallace Rupert Turnbull - Le pionnier de I'aéronautique et I'inventeur

Wallace Rupert Turnbull (1870-1954) est mieux connu à titre d’inventeur de la première hélice à pales orientables qui révolutionna I’aviation en permettant une meilleure commande de vol, particulièrement au décollage et à I’atterrissage, et une efficacité accrue du moteur et de la consommation d’essence. Ses découvertes relatives à la stabilité des aéronefs, ainsi que ses recherches sur Ie comportement de I’hélice et la science de I’ aérodynamique, sont moins bien connues.

L’une ou "autre de ces réalisations aurait assure à Turnbull une place permanente dans I’histoire de I’aviation. Toutefois, à I’extérieur de sa localité de Rothesay (N.-B.) ou de sa localité voisine de Saint John, son nom n’est pas vraiment connu, sauf par de nombreux historiens de I’aviation du monde entier. Turnbull ne fut ni I’un des premiers aviateurs ni un pilote d’essai ni un héros de la guerre. En fait, il n’a jamais pilote un avion de sa vie.

II était un scientifique de la recherche pure et appliquée qui mena d’innombrables expériences, rédigea de nombreuses publications et mena plusieurs tentatives en vue de fabriquer une hélice à pales orientables dont Ie rendement soit satisfaisant. Lorsque ce dernier objectif fut accompli au cours de vols d’essai au camp Borden en Ontario en 1927, Ie gouvernement du Canada décida de ne pas participer à sa mise en marche. Turnbull ne se laissa pas démonter et signa une entente avec la société américaine Curtiss Wright Corporation en vue d’assurer sa fabrication commerciale.

II apporta plus tard des améliorations à son hélice dont Ie dernier brevet d’invention fut approuve en 1932. En 1940, Ie gouvernement américain commanda un grand nombre d’avion de chasse de la Curtiss Wright Corporation, avions équipes de I’hélice à commande électrique de Turnbull et pour lesquels ce dernier reçu des redevances. Bien que I ‘intérêt du gain financier n’ait jamais été la principale motivation de Turnbull, ces redevances furent une récompense appréciée. L’esprit d’entrepreneuriat de Turnbull était davantage motivée par I’altruisme, par Ie désir d’améliorer la performance des avions, plus particulièrement des avions commerciaux.

L’ampleur de ses réalisations est d’autant plus notable lorsque I’on tient compte des ressources dont il disposait. II travaillait seul, consultant sa bibliothèque personnelle et entretenant des relations avec d’autres pionniers de I’aviation en maintenant une correspondance et en leur rendant visite pour discuter et échanger. Le matériel d’expérimentation, y compris Ie premier tunnel aérodynamique au Canada bâtit en 1905-06, était fabrique et mis à I’essai dans une série d’ateliers sur sa propriété. Turnbull ne travaillait pas dans un milieu universitaire avec des assistants de recherche et des appareils de la plus récente technologie.

II était plutôt un homme de science et un inventeur, comme Ie furent Thomas Edison et Alexander Graham Bell, qui réalisa de grandes choses par son ingéniosité, son éthique du travail et sa persévérance.


Musée du Nouveau-Brunswick, Saint John, N-B.
1870 - 1954
Rothesay, Nouveau-Brunswick, CANADA
© 2008, Musée du Nouveau-Brunswick, Saint John, N-B.. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons