C’est à Émile Francis, dit « le chat », que l’on doit la création des gants de gardien de but. À l’origine, les gardiens portaient les mêmes gants que les joueurs offensifs. Vers la fin des années 1940, Francis s’est présenté devant le filet muni d’un gant de baseball de premier but. Le jeu n’était désormais plus le même. La nouvelle pièce d’équipement a immédiatement été contestée. Toutefois, Clarence Campbell, président de la LNH à cette époque, l’a officiellement approuvée : la « mitaine » faisait partie de l’équipement du gardien. Au fil des ans, le gant a évolué et sa forme actuelle s’apparente beaucoup à celle d’autrefois. On doit également à Francis l’invention du « bouclier ». Il a attaché à l’aide de ruban adhésif une pièce de caoutchouc mousse au gant de la main qui tient le bâton. Rapidement, cet assemblage de fortune s’est transformé en gant entièrement en cuir, rembourré avec du feutre ou de l’éponge, puis fait de plexiglas incassable.
RCIP

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons