Remplis le gobelet en argent; ouvre grandes les portes; que cessent tous les sanglots et qu’Élie vienne vers nous.

Et qu’il vienne en chantant, annonçant l’approche de la Rédemption, et buvant à la santé du Messie ! [traduction]

A.M. Klein, « Chant »

Les Juifs du temps de Jésus étaient porteurs d’un espoir eschatologique de transformation du monde présent par le Messie. La plupart d’entre eux n’ont pas identifié Jésus à cette figure. Pourtant, en tant que pivot entre la tradition juive et l’innovation chrétienne, ce n’est que par le maillon de sa « juiveté » que l’alliance de Dieu pouvait être perçue comme incluant le peuple chrétien. S’appuyant sur la tradition messianique établie dans la Bible hébraïque, la première communauté chrétienne a fondé son espoir de rédemption sur la figure qui a aussi fini par représenter la synthèse des principaux motifs du judaïsme. Ainsi, Jésus, le Rabbin, le Prophète et le Juif est devenu le Messie chrétien.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine, The Provincial Museum of Alberta

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons