Jésus, Miroir de l'expérience historique chez Luther

« Ils viennent et lui disent : 'Maître, … est-il permis ou non de payer l'impôt à César ?'… Jésus leur dit : 'Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu'. »

Mc 12, 14 et 17

Le profond remaniement des idées, des institutions et de la société civile que fut la Réforme a trouvé en Martin Luther un puissant interprète. Dégoûté par les travers décadents de l'Église catholique, Luther a réclamé des réformes fondées sur l'exemple de Jésus, Miroir de l'Éternel. La façon dont Luther voyait en Jésus le reflet du divin a eu d'énormes répercussions sur la culture et l'histoire de l'Occident. Il croyait que le Royaume du Christ n'était pas de ce monde et donc qu'il devait y avoir une séparation de l'Église et de l'État, des principes régissant la vie du chrétien et des devoirs du citoyen. Il voyait aussi en Jésus le reflet du Beau et croyait que les arts devraient servir à louer Dieu. Ces idées ont une immense influence sur l'Église et la culture dans laquelle elle était imbriquée.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine, The Provincial Museum of Alberta,

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons