Le premier novembre, toutes les familles sortent en habits du dimanche pour commencer une série de visites au cimetière de même que chez des parents et des amis afin d’échanger des aliments et des boissons, ainsi que de petits cadeaux. Auprès des tombeaux décorés de fleurs, de chandelles, de veilleuses et d’offrandes, tous partagent des fruits, du pain et des tamales, en écoutant, d’une part, des prières prononcées par un prêtre ou par des « récitants » professionnels, si c’est le voeu de la famille et, d’autre part, la musique des fanfares qui jouent pour un peu de mezcal.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

MEXIQUE
© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons