À vrai dire, une voiture (un chariot ou un traîneau) n’est pas « faite » … elle est assemblée.

Une voiture prend forme en assemblant cinq pièces essentielles. Chaque pièce, à son tour, est formée de ses propres composantes. Voici les composantes que les artisans qualifiés devaient faire en premier :
les rais, les moyeux, les jantes et les bandages - tous faits à la main et emboîtés pour faire une roue;

les côtés, le fond, les pièces de cadrage... pour faire la boîte;

les longues pôles de bois recourbées et une traverse... pour faire les limons;

les essieux, les boîtes d’essieu, les extensions, les ressorts et une 5e roue... pour former le train;

la partie inférieure, les côtés, le dossier ... pour faire un siège;

Et c’est sans compter la bourrure, les décorations en métal, les tabliers et les lanternes! Toutes ces pièces devaient être faites à partir de matières premières, comme le bois de différents arbres (qu’ils abattaient eux-mêmes), le fer de formes variées produit à la fonderie et le cuir venant de la tannerie.
1 Kinney, Thomas. The Carriage Trade: Making Horse-drawn Vehicles in America. Baltimore: Johns Hopkins Univ. Press, 2004. 55-63.
Paul Bogaard
Adèle Hempel, Michael Doan, Johanne Gnassi
19e siècle
© 2007, Tantramar Heritage Trust. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons