Nous pensons tous que la coquille de l’œuf est fragile. Pourtant, les coquilles d’œufs sont extrêmement fortes et durables. Elles protègent bien l’embryon des prédateurs, des invertébrés du sol et des bactéries nocives. Les coquilles des œufs que nous mangeons, pondus par des poules domestiques, sont plus minces et plus fragiles que celles de leur ancêtre, le coq doré. L’amincissement de la coquille est une conséquence de l’élevage de poules pratiqué dans le but de produire des œufs plus gros dans une coquille de même dimension. De tels œufs ne survivraient sans doute pas à l’incubation en milieu sauvage.
Royal Alberta Museum
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 2006 Government of Alberta and © 1996-2006 Royal Alberta Museum.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons