Sta-th montre du doigt quelque chose au fond.

Plongeant le regard dans l’eau, le père et le fils virent le plus beau des villages. Il ressemblait à leur village, avec ses longues maisons et ses nombreuses pirogues. Mais il avait, en plus, d’immenses mâts ornés de magnifiques sculptures.

Ils restèrent longtemps à contempler le village, et An-o-wat observa attentivement les mâts. Il vit un corbeau et un aigle sculptés, et aussi un ours et une baleine.

Il fit bientôt trop sombre pour voir quoi que ce soit. Père et fils décidèrent de garder pour eux leur découverte, car ils pensaient qu’on ne les croirait pas.
Texte de Rosa Bell

© Rosa Bell

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons