La culture métisse remonte au XVIIe siècle. Lors du recensement de 2001, près d'un million de Canadiens se sont identifiés comme Autochtones. Environ 30 % d'entre eux (293 000) ont déclaré être Métis.

En 1967, alors que le Canada célèbre son centenaire, c’est-à-dire son premier siècle d’existence, le moment semble bien choisi pour examiner le fait Métis.

Les Métis considèrent qu’ils sont les premiers véritables Canadiens, car ils sont établis sur ce territoire depuis la colonisation européenne et la traite des fourrures.

L’histoire des Métis s'est déroulée parallèlement à celle du Canada.

Les Métis forment une nation autochtone unique qui possède sa propre culture, et des racines profondes dans notre pays. Leurs ancêtres paternels sont les « voyageurs » français, anciens employés de la Compagnie de la Baie d’Hudson et de la Northwest Fur Company. Leurs ancêtres maternelles sont des femmes autochtones de diverses nations.

De bien des façons, les Métis sont le premier modèle de multiculturalisme.

Vers la fin des années 1960, le Canada commence à promouvoir le multiculturalisme. Il semble alors tout naturel de s’intéresser de plus près à la culture métisse qui symbolise et représente cette idée.
_________________________
Musée royal de l'Ontario
Conseillers historiques : Scott Carpenter, Métis Nation of Ontario Training Initiatives; Me Jean Teillet, spécialiste du droit autochtone, avocat au MNO Legal counsel

© 2006, Musée royal de l'Ontario. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons