Nous savons tout faire de nos mains. Les femmes haïdas pratiquent traditionnellement la vannerie, qui, née de la nécessité, est maintenant une forme d’art. L’écorce de cèdre et les racines d’épinette servaient à confectionner de nombreux objets usuels comme des chapeaux, des vêtements, des paniers, des couvertures et des tapis. L’écorce de cèdre servait même à faire des lignes à pêcher et des filets.
Conseil du village de Old Massett
Musée de Haida Gwaii

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons