Pesées ayant appartenu à Otho Robichaud

Otho Robichaud (1742-1824), de Neguac. Nommé juge de paix en 1794, ce dernier a été l’un des Acadiens le plus influent de son époque. S’étant retrouvé au Massachusetts après la Déportation de 1755, Otho Rbichaud a été éduqué à Boston. Il est revenu au Nouveau-Brunswick au début de la Révolution américaine vingt ans plus tard. À Neguac, il a établi une exploitation agricole et forestière prospère. Ces pesées étaient utilisées dans son entreprise au début du 19e siècle.

Musée acadien de l’Université de Moncton
Musée acadien de l’Université de Moncton
1742 - 1824
1969.67.456
© 2006, Musée acadien de l’Université de Moncton. Tous droits réservés.


Otho Robichaud   (1742-1824)

Otho Robichaud est l'un des chefs de file de la Nouvelle Acadie.
Né à Annapolis Royal, l'ancien Port-Royal, Otho Robichaud est déporté avec sa famille au Massachusetts où il fait ses études, à Boston. En 1775, à la déclaration de la Guerre d'indépendance américaine, sa famille se rend à Québec. Pour sa part, Otho Robichaud va s'établir à Néguac en 1781 et y achète une propriété. Rapidement, il se lance dans l'exploitation agricole et l'industrie forestière. Au fil des ans, il acquiert plusieurs propriétés dans la région de Miramichi.

Son obstination, son éducation et sa notoriété font de lui une figure marquante de sa communauté. En 1788, avec d'autres notables, il réclame la création d'une cour de justice dans le comté de Northumberland. Juge de paix en 1794, commissaire d'école et de la voirie, puis capitaine de milice, Otho Robichaud agit tout au long de sa vie comme intermédiai Pour en lire plus

Otho Robichaud   (1742-1824)

Otho Robichaud est l'un des chefs de file de la Nouvelle Acadie.
Né à Annapolis Royal, l'ancien Port-Royal, Otho Robichaud est déporté avec sa famille au Massachusetts où il fait ses études, à Boston. En 1775, à la déclaration de la Guerre d'indépendance américaine, sa famille se rend à Québec. Pour sa part, Otho Robichaud va s'établir à Néguac en 1781 et y achète une propriété. Rapidement, il se lance dans l'exploitation agricole et l'industrie forestière. Au fil des ans, il acquiert plusieurs propriétés dans la région de Miramichi.

Son obstination, son éducation et sa notoriété font de lui une figure marquante de sa communauté. En 1788, avec d'autres notables, il réclame la création d'une cour de justice dans le comté de Northumberland. Juge de paix en 1794, commissaire d'école et de la voirie, puis capitaine de milice, Otho Robichaud agit tout au long de sa vie comme intermédiaire entre le gouvernement et les Acadiens de la région de Miramichi. Ses multiples postes gouvernementaux lui valent la réputation d'être un homme d'influence. Outre ces nombreuses fonctions, Otho Robichaud s'occupe aussi de la gestion des affaires de l'Église, tant matérielles que religieuses.


© Centre d'etudes acadiennes. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

L’apprenant découvrira que certains acadiens ont prospéré dans une colonie dirigée par les Britanniques.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons