Le sentiment que le nouvel établissement et ses habitants avaient besoin d’un « leadership paternel profond » a donné un élan à un autre projet qui complétait la vision d’Edward Winslow. En juin 1783 à New York, 55 loyalistes, dont un grand nombre avaient été propriétaires terriens ou des personnes bien en vue à différents endroits des Treize Colonies, ont fait parvenir une pétition au général Guy Carleton. La pétition concernait l’attribution de terres. Les 55 loyalistes voulaient que Carleton recommande qu’on leur donne 5 000 acres de terre pour un total de 275 000 acres dans la nouvelle colonie loyaliste.

Parmi ces loyalistes, certains avaient perdu beaucoup ou avaient servi vaillamment pendant la guerre, mais la pétition insistait à peine sur leurs besoins ou leurs droits de compensation. Les signataires ont plutôt suggéré que la nouvelle colonie dispose d’une élite pour diriger et organiser les groupes de loyalistes moins fortunés qui quittaient New Yor Pour en lire plus
Le sentiment que le nouvel établissement et ses habitants avaient besoin d’un « leadership paternel profond » a donné un élan à un autre projet qui complétait la vision d’Edward Winslow. En juin 1783 à New York, 55 loyalistes, dont un grand nombre avaient été propriétaires terriens ou des personnes bien en vue à différents endroits des Treize Colonies, ont fait parvenir une pétition au général Guy Carleton. La pétition concernait l’attribution de terres. Les 55 loyalistes voulaient que Carleton recommande qu’on leur donne 5 000 acres de terre pour un total de 275 000 acres dans la nouvelle colonie loyaliste.

Parmi ces loyalistes, certains avaient perdu beaucoup ou avaient servi vaillamment pendant la guerre, mais la pétition insistait à peine sur leurs besoins ou leurs droits de compensation. Les signataires ont plutôt suggéré que la nouvelle colonie dispose d’une élite pour diriger et organiser les groupes de loyalistes moins fortunés qui quittaient New York. Les 55 loyalistes se considéraient comme de possibles candidats pour faire partie de la future élite et ils avaient seulement besoin d’un titre de bien-fonds afin de s'acquitter de leurs responsabilités. En ouvrant leurs nouvelles propriétés aux locataires, en construisant des chemins et des moulins, et en agissant à titre de leaders de la communauté en général, ces 55 loyalistes créeraientt la structure sociale dont le nouveau pays et les gens avaient besoin, et les loyers perçus leur fourniraient le capital nécessaire pour y arriver.

Ayant déjà droit à une terre de 5 000 acres en raison de son rang militaire, Edward Winslow n’était pas l'un des 55 signataires de la pétition, mais son bon ami Ward Chipman était du nombre. Les enjeux de la pétition convenaient à Edward Winslow qui désirait l’établissement d’une nouvelle colonie aux abords de la rivière Saint-Jean afin qu’un « leadership paternel » puisse mener avec succès les colons vers la création d’une nouvelle société. En proposant que les grandes propriétés foncières servent d’assise à cette société, les 55 signataires indiquaient clairement d’où proviendraient les dirigeants.

La pétition des 55 loyalistes prévoyait clairement une société de propriétaires terriens et de locataires dans la nouvelle colonie. Les 5 000 acres seraient inutiles sans main-d’œuvre et l’attribution de 275 000 acres de terre de premier ordre aux 55 propriétaires signifiait vraisemblablement que des milliers d’autres loyalistes n’auraient pas droit à leur propre terre. Les signataires avaient prévu une société très structurée et très organisée offrant des privilèges et des responsabilités à une élite de propriétaires terriens. Edward Winslow et les 55 signataires croyaient que la création d’une nouvelle société à partir de rien exigeait la mise en place d’un tel système et ils étaient prêts à en accepter les privilèges et les responsabilités.

- Christopher Moore, The Loyalists: Revolution, Exile, Settlement, Toronto, Macmillan, 1984, p. 143-144.



© McClelland & Stewart. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

Les apprenants seront en mesure de comprendre le désir d’un groupe de loyalistes de façonner le type de société à établir dans la nouvelle province du Nouveau-Brunswick.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons