Vers la fin du XIXe siècle, les Européens et les Nord-Américains se passionnaient pour l’art japonais, et les oeuvres japonaises qui envahissaient les marchés occidentaux eurent une grande influence sur les artistes. Même si les artistes japonais continuaient à puiser une grande partie de leur inspiration dans les sources orientales, ils étaient eux aussi intéressés à incorporer les styles occidentaux dans leurs créations. Le gouvernement Meiji, conscient des avantages d’un échange entre les cultures, encouragea les artistes japonais à s’initier aux idéaux occidentaux. De nombreux artistes japonais allèrent étudier à l’étranger, et l’on invita des artistes occidentaux à venir travailler au Japon. Ce vase est caractéristique d’une pièce de l’ère Meiji. Il incorpore des influences stylistiques orientales et occidentales. L’iris est un symbole de succès en raison de la forme de sa feuille, qui ressemble à un sabre. Cette fleur fut un motif décoratif tr&e Pour en lire plus
Vers la fin du XIXe siècle, les Européens et les Nord-Américains se passionnaient pour l’art japonais, et les oeuvres japonaises qui envahissaient les marchés occidentaux eurent une grande influence sur les artistes. Même si les artistes japonais continuaient à puiser une grande partie de leur inspiration dans les sources orientales, ils étaient eux aussi intéressés à incorporer les styles occidentaux dans leurs créations. Le gouvernement Meiji, conscient des avantages d’un échange entre les cultures, encouragea les artistes japonais à s’initier aux idéaux occidentaux. De nombreux artistes japonais allèrent étudier à l’étranger, et l’on invita des artistes occidentaux à venir travailler au Japon. Ce vase est caractéristique d’une pièce de l’ère Meiji. Il incorpore des influences stylistiques orientales et occidentales. L’iris est un symbole de succès en raison de la forme de sa feuille, qui ressemble à un sabre. Cette fleur fut un motif décoratif très populaire dans l’artisanat japonais durant l’ère Meiji.

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Ce vase comporte des éléments des styles occidental et traditionnel japonais.

Probablement Miyakawa Kozan
Musée des beaux-arts de Montréal
vers 1880
Porcelaine à décor peint en bleu et rouge sous couverte
36,3 x 20,2 x 13 cm
1944.Dp. 91
© Musée des beaux-arts de Montréal.


Ce vase en porcelaine, abondamment décoré en émaux polychromes rouge, gris et or, est conforme au style d’objets destinés au marché de l’exportation. Même si d’après un collectionneur occidental, les figures japonaises représentées dans le cartouche, qui sont entourées de motifs chargés est typique des céramiques japonais, ce n’est pas le cas. Le vase ressemble davantage à une interprétation des céramiques japonaises de la fin du XIXe siècle exécutée par des potiers européens. Les potiers japonais ne tardèrent pas à tirer profit de l’intérêt des européens pour des objets en porcelaine surchargés de décorations et ornés de motifs japonais faciles à reconnaître.
Ce vase en porcelaine, abondamment décoré en émaux polychromes rouge, gris et or, est conforme au style d’objets destinés au marché de l’exportation. Même si d’après un collectionneur occidental, les figures japonaises représentées dans le cartouche, qui sont entourées de motifs chargés est typique des céramiques japonais, ce n’est pas le cas. Le vase ressemble davantage à une interprétation des céramiques japonaises de la fin du XIXe siècle exécutée par des potiers européens. Les potiers japonais ne tardèrent pas à tirer profit de l’intérêt des européens pour des objets en porcelaine surchargés de décorations et ornés de motifs japonais faciles à reconnaître.

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Ce vase abondamment décoré était destiné au marché de l'exportation.

Musée des beaux-arts de Montréal, Don du Dr William H. Pugsley

Porcelaine à décor peint en émaux polychromes et or sur couverte
61,30 cm
1981.Ee.1 a-b
© 1999, RCIP. Tous droits réservés.


Les expositions universelles, comme celle de Paris en 1867, celle de Philadelphie en 1876 et celle de Chicago en 1893, ont grandement contribué à promouvoir les céramiques produites durant l’ère Meiji, permettant ainsi aux oeuvres d’avoir une grande visibilité sur la scène internationale. De plus, certains potiers, comme le créateur du vase présenté ici, jouirent d’une très grande popularité auprès de clients occidentaux. Bien que le vase ait la forme de la base d’une jarre à gingembre orientale, la décoration, qui est riche en polychrome et représente des fleurs avec réalisme, s’apparente davantage au style européen.
Les expositions universelles, comme celle de Paris en 1867, celle de Philadelphie en 1876 et celle de Chicago en 1893, ont grandement contribué à promouvoir les céramiques produites durant l’ère Meiji, permettant ainsi aux oeuvres d’avoir une grande visibilité sur la scène internationale. De plus, certains potiers, comme le créateur du vase présenté ici, jouirent d’une très grande popularité auprès de clients occidentaux. Bien que le vase ait la forme de la base d’une jarre à gingembre orientale, la décoration, qui est riche en polychrome et représente des fleurs avec réalisme, s’apparente davantage au style européen.

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Vase orné d'un dessin de fleurs et de papillons.

Porte la marque de Kinkozan
Collection privée

Faïence avec émaux et dorure
haut. : 45,8 cm
© Collection privée


Colombe sur une tuile, symbole du temple Yawata-Hachimon

Porte la marque de Makuzu Kozan
Art Gallery of Greater Victoria, Collection de Fred et Isabel Pollard

Porcelaine avec émail
l.: 21,5 cm
71.40
© Art Gallery of Greater Victoria


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • décrire la céramique traditionnelle ;
  • décrire les influences occidentales qui sont présentes dans la céramique pendant l’ère Meiji ;
  • expliquer l’influence du gouvernement Meiji sur l’art décoratif en céramique ;
  • constater que l’évolution culturelle des styles donne souvent lieu à un mélange plutôt qu’à un remplacement des styles ;
  • apprécier la qualité esthétique de l’art japonais ;
  • faire un parallèle entre l’art décoratif japonais en céramique avec celui de sa propre culture ;
  • reconnaître, par des mots et des images, des objets d’art décoratifs japonais.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons