Au cours de la période Edo, les ferronniers étaient occupés à la tâche, fabriquant épées, dagues et tsuba pour les samouraïs. Ils durent néanmoins trouver un nouveau gagne-pain au moment où le gouvernement Meiji interdit aux samouraïs de porter le sabre. Durant l’époque Meiji, les ferronniers produisirent des vases, des sculptures et d’autres objets décoratifs pour leurs nouveaux clients au Japon et à l’étranger. Cet éléphant en bronze fait ressortir l’influence des sculpteurs animaliers français, comme Antoine-Louis Barye (1796 - 1875), qui fabriquait des sculptures en bronze comparables à celle-ci. Les artistes japonais travaillant le bronze et d’autres métaux furent reconnus pour la qualité de leur travail à l’Exposition internationale de Vienne en 1873 et plus tard à l’exposition de travail des métaux à Nuremberg en 1885.
Au cours de la période Edo, les ferronniers étaient occupés à la tâche, fabriquant épées, dagues et tsuba pour les samouraïs. Ils durent néanmoins trouver un nouveau gagne-pain au moment où le gouvernement Meiji interdit aux samouraïs de porter le sabre. Durant l’époque Meiji, les ferronniers produisirent des vases, des sculptures et d’autres objets décoratifs pour leurs nouveaux clients au Japon et à l’étranger. Cet éléphant en bronze fait ressortir l’influence des sculpteurs animaliers français, comme Antoine-Louis Barye (1796 - 1875), qui fabriquait des sculptures en bronze comparables à celle-ci. Les artistes japonais travaillant le bronze et d’autres métaux furent reconnus pour la qualité de leur travail à l’Exposition internationale de Vienne en 1873 et plus tard à l’exposition de travail des métaux à Nuremberg en 1885.

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Cet éléphant en bronze fait ressortir l'influence des sculpteurs animaliers français, comme Antoine-Louis Barye (1796 - 1875), qui fabriquait des sculptures en bronze comparables à celle-ci.

Marque de Jozan ou Josan
Art Gallery of Greater Victoria, Don de George J. Alexander

Bronze, ivoire et verre
haut. : 52 cm
© Art Gallery of Greater Victoria


La forme de ces brûle-parfum révèle l'influence des pièces d'argenterie victoriennes, elle rappelle les urnes ou bouilloires que l'on pourrait trouver dans une maison occidentale. Chaque brûle-parfum se tient sur cinq pieds qui jaillissent de la bouche de monstres. Deux dragons servent de poignées, et un troisième est sur le couvercle. Des motifs japonais qui sont gravés présentent un exemple de l'interprétation japonaise du désordre des motifs victoriens qui furent introduits durant l'ère Meiji

Musée des beaux-arts de Montéal, Don du Dr William H. Pugsley

Bronze, incrustations d'or
53,3 cm x 20,3 cm x 19,2 cm
1981.Ee.3a-b
© Musée des beaux-arts de Montéal


Ce coffret rectangulaire incrusté d'or et recouvert de cuivre a l'aspect de deux boîtes qui s'entrecroisent. La décoration principale, qui représente un vieil homme assis devant un jeune enfant tenant une branche de prunier, fait peut-être allusion à l'artiste poète Sugawara-no-Michizane, un homme d'État auprès de l'empereur Daigo, au IXe siècle. Le coffret, utilisé durant la cérémonie de l'encens, est orné de plusieurs teintes d'or.

Komei
Musée des beaux-arts de Montréal, Don de M. et de Mme Neil B. Ivory

Alliage de cuivre, incrustations d'or
4,7 cm x 8,8 cm x 7 cm
1983.Ee.7
© Musée des beaux-arts de Montréal


Ces vases-balustres allongés en bronze furent sans aucun doute produits pour le marché d'exportation ou pour décorer l'une des pièces d'une maison japonaise aménagée à l'occidentale. Le motif à dessin serré, qui couvre les deux faces des vases, rappelle davantage le style Victorien que le style japonais.

Musée des beaux-arts de Montréal, Don anonyme

Bronze, alliage de cuivre
1989.Ee.2-3
© Musée des beaux-arts de Montréal


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • comparer le travail des métaux au Japon avant et pendant l’ère Meiji ;
  • décrire les influences occidentales qui ont teinté les objets de métal de l’ère Meiji ;
  • apprécier la qualité esthétique de l’art japonais ;
  • reconnaître, par des mots et des images, des objets d’art décoratifs japonais ;
  • faire un parallèle entre les thèmes et objets d’art décoratifs faits de métal au Japon, et ceux de sa propre culture.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons