Table bouillotte – Chambre du Conseil législatif

Une table bouillotte à plateau circulaire sur socle en bois d’acajou et en chêne. Le plateau de la table est recouvert de cuir noir et comprend une bordure étroite moulée. La ceinture de la table compte 12 tiroirs triangulaires avec des trous de serrure en cuivre et des boutons en forme de champignon. Le plateau circulaire de la table est soutenu par un socle carré comprenant des compartiments verticaux. La porte compte des trous de serrure en cuivre et une base moulée légèrement en saillie.

Chambre du Conseil législatif
Province du Nouveau-Brunswick
1770 - 1790
Nouveau-Brunswick, CANADA
New York, ÉTATS-UNIS
GH 991.29.1
© Province du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.


Ce guéridon à plateau circulaire peut avoir été transporté de New York au Nouveau-Brunswick par des loyalistes. Le Conseil du gouverneur s’est réuni autour de cette table au manoir (site de l’Ancienne résidence du gouverneur actuel) à Fredericton, le 18 juillet 1788.

Le plateau de la table tourne et contient 12 tiroirs triangulaires. Chaque conseiller avait son propre tiroir ainsi qu’un compartiment vertical dans le caisson. Le Conseil exécutif, nommé par le lieutenant-gouverneur, ressemblait au cabinet actuel, mais les membres choisis n’étaient pas nécessairement des élus. À l’origine, les membres du Conseil exécutif provenaient habituellement de l’élite de la société coloniale. De nombreux membres de l’élite considéraient qu’un siège au Conseil exécutif leur donnait un titre qui allait de pair avec leur statut au sein de la société coloniale.

Aujourd’hui, cet artefact se trouve à la chambre du Conseil à l’édific Pour en lire plus

Ce guéridon à plateau circulaire peut avoir été transporté de New York au Nouveau-Brunswick par des loyalistes. Le Conseil du gouverneur s’est réuni autour de cette table au manoir (site de l’Ancienne résidence du gouverneur actuel) à Fredericton, le 18 juillet 1788.

Le plateau de la table tourne et contient 12 tiroirs triangulaires. Chaque conseiller avait son propre tiroir ainsi qu’un compartiment vertical dans le caisson. Le Conseil exécutif, nommé par le lieutenant-gouverneur, ressemblait au cabinet actuel, mais les membres choisis n’étaient pas nécessairement des élus. À l’origine, les membres du Conseil exécutif provenaient habituellement de l’élite de la société coloniale. De nombreux membres de l’élite considéraient qu’un siège au Conseil exécutif leur donnait un titre qui allait de pair avec leur statut au sein de la société coloniale.

Aujourd’hui, cet artefact se trouve à la chambre du Conseil à l’édifice de l’Assemblée législative à Fredericton.


Province du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

Les apprenants seront en mesure de comprendre les privilèges qui ont été octroyés à des membres de l’élite coloniale du Nouveau-Brunswick.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons