Les produits forestiers comptent pour environ la moitié des exportations de la Colombie-Britannique. Le bois de la Colombie-Britannique est vendu sur le marché international et ces ventes sont régies en partie par des lois de commerce international.

Étant donné que le gouvernement provincial administre les forêts publiques, il est important qu’il s’assure d’obtenir le meilleur prix possible pour cette ressource au nom des citoyens de la Colombie-Britannique. Pour atteindre ce but, BC Timber Sales, une organisation indépendante au sein du ministère des Forêts, travaille pour établir des prix de marché justes pour le bois de la Colombie-Britannique.

Accord de libre-échange nord-américain
L’Accord de libre-échange nord-américain entre le Canada, les États-Unis et le Mexique a été rédigé à cause de l’importance des exportations et du commerce entre ces trois pays. Même s’il y a des critiques à propos de cet accord et sur ses avan Pour en lire plus
Les produits forestiers comptent pour environ la moitié des exportations de la Colombie-Britannique. Le bois de la Colombie-Britannique est vendu sur le marché international et ces ventes sont régies en partie par des lois de commerce international.

Étant donné que le gouvernement provincial administre les forêts publiques, il est important qu’il s’assure d’obtenir le meilleur prix possible pour cette ressource au nom des citoyens de la Colombie-Britannique. Pour atteindre ce but, BC Timber Sales, une organisation indépendante au sein du ministère des Forêts, travaille pour établir des prix de marché justes pour le bois de la Colombie-Britannique.

Accord de libre-échange nord-américain
L’Accord de libre-échange nord-américain entre le Canada, les États-Unis et le Mexique a été rédigé à cause de l’importance des exportations et du commerce entre ces trois pays. Même s’il y a des critiques à propos de cet accord et sur ses avantages pour le Canada, le but de l’accord est de faciliter l’échange de biens, comme les produits forestiers, entre le Canada et ses partenaires commerciaux.

Organisation mondiale du commerce
L’Organisation mondiale du commerce (OMC) régit le commerce entre le Canada et ses 148 autres pays membres. Parce que le Canada est membre de l’OMC, cela augmente l’exposition du Canada sur les marchés mondiaux. À l’échelle nationale, le quart des emplois au Canada sont liés à l’exportation. Les exportations comptent pour environ 40 % de l’économie canadienne. L’OMC fournit un environnement pour que le Canada et les autres pays puissent négocier des ententes, réviser des politiques et régler des différends. Même si les négociations pour le commerce des biens canadiens prennent place dans un forum international, les politiques commerciales sont élaborées au Canada par des Canadiens. Des relations internationales comme celles-ci ajoutent aux difficultés du marché du bois de la Colombie-Britannique.

© 2006, British Columbia Forest Discovery Centre. Tous droits réservés.

Les élèves préparent des questions pour le conférencier afin de générer la discussion.

Procédure :
Organisez la venue d’un ou de plusieurs conférenciers, qui travaillent ou travaillaient dans certains aspects de l’industrie forestière, pour venir parler à vos élèves. Si le conférencier ne peut venir en personne, il peut être possible d’organiser une présentation par téléphone à haut parleur.

Donnez aux élèves du temps de préparation, individuellement ou en groupe, pour effectuer une recherche sur la personne ou son champ d’expertise.

En se basant sur leur recherche, les élèves posent des questions au conférencier.

Après la présentation du conférencier, demandez aux élèves de noter toute nouvelle information révélée par le conférencier qui ne faisait pas partie de leur recherche. Demandez aux élèves de résumer le point de vue Pour en lire plus
Les élèves préparent des questions pour le conférencier afin de générer la discussion.

Procédure :
Organisez la venue d’un ou de plusieurs conférenciers, qui travaillent ou travaillaient dans certains aspects de l’industrie forestière, pour venir parler à vos élèves. Si le conférencier ne peut venir en personne, il peut être possible d’organiser une présentation par téléphone à haut parleur.

Donnez aux élèves du temps de préparation, individuellement ou en groupe, pour effectuer une recherche sur la personne ou son champ d’expertise.

En se basant sur leur recherche, les élèves posent des questions au conférencier.

Après la présentation du conférencier, demandez aux élèves de noter toute nouvelle information révélée par le conférencier qui ne faisait pas partie de leur recherche. Demandez aux élèves de résumer le point de vue du conférencier.

Il y a plusieurs aspects de l’industrie forestière qui sont constamment et intensément débattus. En tant que classe, ou en petit groupe, discutez les différences d’opinions révélées par la présentation.

Évaluation :
Évaluez les questions des élèves selon :
- La pertinence
- La profondeur de la recherche

Évaluez la discussion de classe selon :
- La compréhension des questions
- La volonté de permettre d’autres points de vue

© 2006, British Columbia Forest Discovery Centre. Tous droits réservés.

La Colombie-Britannique vend ses produits forestiers sur le marché mondial.

La Colombie-Britannique vend ses produits forestiers sur le marché mondial et c’est plus vrai maintenant que ce l’était il y a seulement une décennie passée. Les personnes qui achètent nos produits forestiers solides ou nos pâtes et papiers ont également l’option de les acheter en Nouvelle-Zélande, en Amérique du Sud ou dans le Sud-Est de l’Asie. Une des choses que les acheteurs recherchent dans le bois qu’ils achètent est une indication quelconque qu’il a été produit en utilisant des pratiques forestières durables. La majorité des programmes de certification sont conçus pour montrer que les exploitations en aménagement forestier sont gérées de façon durable. Donc, la plupart des grosses compagnies forestières de la Colombie-Britannique font partie de divers programmes de certification. Il existe plusieurs programmes de certification de par le monde. La plupart ont des sites Web et ce serait donc un projet intéressant pour les élèves de jeter un coup d’œil aux divers programmes de certification et de les comparer. En Colombie-Britannique, les gens utilisent le SFI, ou l’Initiative de foresterie durable, la certification ISO de l’Association canadienne de normalisation ainsi que le Forest Stewardship Council, qui est celui favorisé par les organisations non gouvernementales (ONG) à vocation écologique. Il existe donc plusieurs programmes de certification. Les compagnies sont certifiées selon différents programmes. Plusieurs grosses compagnies sont certifiées par plus d’un programme de certification. Je crois que c’est très utile, et évidemment les compagnies le croient aussi, car elles choisissent d’être certifiées. Cela les aide à vendre leurs produits sur le marché mondial. Je crois qu’il est très utile pour les compagnies de prendre le temps de se certifier et d’avoir à montrer par divers éléments du programme de certification qu’ils utilisent la gestion durable des forêts. C’est un exercice intéressant parce qu’ici la durabilité est interprétée dans son sens le plus large dans la majorité de programmes : les exploitations forestières doivent être durables du point de vue social et environnemental en plus d’être économiquement efficaces, sinon les compagnies ne seraient pas en activité. Plusieurs personnes pensent à la durabilité principalement en termes d’environnement, mais pour les programmes de certification, ils contiennent tous un élément de durabilité sociale. Les compagnies doivent être capables de montrer qu’ils coopèrent avec les communautés locales et les Premières nations et qu’ils prennent en considération les impacts que leurs pratiques et leurs activités de gestion forestière ont sur les résidents. Je crois que la durabilité sociale est une partie vraiment intéressante et vraiment importante de l’équation si ces compagnies veulent continuer leurs activités dans notre province.

British Columbia Forest Discovery Centre
British Columbia Forest Discovery Centre; Andy MacKinnon, BC Forest Service
vers 2000
Colombie-Britannique, CANADA
© 2006, British Columbia Forest Discovery Centre. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

Après avoir utilisé cet objet, les élèves pourront :
- Décrire au moins une organisation mondiale qui est impliquée dans la gouvernance du marché du bois d’œuvre.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons