Le Canada a une longue tradition de réponse à l’appel des autres nations du monde, et le Monument commémoratif de guerre du Canada rappelle le sacrifice que de nombreux Canadiens et Canadiennes ont fait en temps de conflit armé. Le souvenir de ce sacrifice et l’hommage rendu unissent notre peuple d’un bout à l’autre du pays.

On reconnaît tout de suite le Monument commémoratif de guerre du Canada : 22 personnages en bronze défilent sous un arc géant en granit; cette scène figure sur le billet de 10 dollars canadiens et sur certaines pièces de 25 cents. Chaque année, le jour du Souvenir, le gouverneur général et le premier ministre déposent des couronnes de fleurs au pied du monument. Cette cérémonie rassemble les Canadiens et Canadiennes autour du monument commémoratif de guerre dans plus de 6 000 localités du pays; elle témoigne aussi de nos petits gestes, aussi nombreux que personnels, qui rappellent ce souvenir.

Le monument se dresse au centre de la place de la Confédération, près des édifices du Parlement, au cœur du centre-ville d’Ottawa. Cette place est un lieu de rassemblement public central où se tiennent de nombreuses fê Pour en lire plus
Le Canada a une longue tradition de réponse à l’appel des autres nations du monde, et le Monument commémoratif de guerre du Canada rappelle le sacrifice que de nombreux Canadiens et Canadiennes ont fait en temps de conflit armé. Le souvenir de ce sacrifice et l’hommage rendu unissent notre peuple d’un bout à l’autre du pays.

On reconnaît tout de suite le Monument commémoratif de guerre du Canada : 22 personnages en bronze défilent sous un arc géant en granit; cette scène figure sur le billet de 10 dollars canadiens et sur certaines pièces de 25 cents. Chaque année, le jour du Souvenir, le gouverneur général et le premier ministre déposent des couronnes de fleurs au pied du monument. Cette cérémonie rassemble les Canadiens et Canadiennes autour du monument commémoratif de guerre dans plus de 6 000 localités du pays; elle témoigne aussi de nos petits gestes, aussi nombreux que personnels, qui rappellent ce souvenir.

Le monument se dresse au centre de la place de la Confédération, près des édifices du Parlement, au cœur du centre-ville d’Ottawa. Cette place est un lieu de rassemblement public central où se tiennent de nombreuses fêtes et cérémonies. On avait d’abord envisagé d’ériger le Monument commémoratif de guerre du Canada dans les collines de la Gatineau. Toutefois, le premier ministre de l’époque, Mackenzie King, voulait qu’il soit au cœur de la capitale du Canada, où tout le monde pourrait le voir et y avoir accès. La place de la Confédération a été aménagée pour y accueillir le monument.

L’ensemble sculptural s’intitule La Réponse. Le monument a été créé dans la foulée de la Première Guerre mondiale, période durant laquelle le Canada a répondu à l’appel à l’aide de la Grande-Bretagne. L’artiste Vernon March est décédé avant d’avoir vu son œuvre achevée. Après son décès, en 1930, sa famille a terminé le plan complexe de la sculpture de l’artiste et a assisté aux cérémonies d’inauguration au printemps de 1939, à peine quelques mois avant que le Canada prenne une fois de plus les armes à la demande des Britanniques.

Toutes les branches de l’armée sont représentées, des hommes de l’infanterie tirant un gros canon, aux aviateurs, en passant par les marins. On donne toutefois une importance égale à d’autres personnages : les infirmières qui ont pris soin des blessés de guerre et les experts forestiers qui ont coupé le bois nécessaire à la construction de voies ferrées et qui ont déboisé pour aménager des terrains d’aviation. Perchés au sommet de l’arc, deux personnages ailés symbolisent le règne de la paix et de la liberté.

La Première Guerre mondiale a été un point tournant dans les relations entre le Canada, la Grande-Bretagne et le reste du monde. Après la guerre, durant les négociations du Traité de Versailles de 1919, le premier ministre Robert Borden a insisté pour que le Canada ait son propre siège à la table et le droit de signer le traité indépendamment de la Grande-Bretagne.

Conçu à l’origine pour rendre hommage à ceux et celles qui avaient servi durant la Première Guerre mondiale, le Monument commémoratif de guerre du Canada a été de nouveau inauguré officiellement en 1981 pour commémorer la réponse de tous les Canadiens et Canadiennes qui ont servi leur pays en temps de conflit et de paix.

Le Monument commémoratif de guerre du Canada est situé près de nombreux autres édifices et monuments de la capitale qui rappellent le rôle du Canada en temps de guerre et de paix, notamment la tour de la Paix (et la Chapelle du Souvenir), le Monument aux anciens combattants autochtones, et Réconciliation, Monument au maintien de la paix.

À côté du Monument commémoratif de guerre du Canada se trouve la Tombe du soldat inconnu. Le soldat inconnu est mort au combat à la crête de Vimy durant la Première Guerre mondiale et il a été inhumé en France près du champ de bataille. L’anonymat du soldat décédé est important; il symbolise tous les Canadiens et Canadiennes qui ont perdu ou perdront la vie pendant leur service militaire.

En 2000, le corps du soldat a été rapatrié au Canada à bord d’un avion des Forces canadiennes. Il était accompagné d’un garde d’honneur, d’un groupe d’anciens combattants, d’un aumônier et de deux représentants de la jeunesse.
Le corps a reposé en chapelle ardente pendant trois jours, puis il a été inhumé dans l’aire supérieure de la place de la Confédération. Le sarcophage est en granit du Québec et il est décoré d’une épée, d’un casque et de feuilles en reliefs de bronze sculptés, comme ceux qui se trouvaient sur l’autel au Monument commémoratif du Canada à Vimy, en France. La Tombe du soldat inconnu apparaît sur une pièce commémorative de 25 cents frappée en 2008.

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Photo du Monument commémoratif de guerre du Canada, 1939

Le Monument commémoratif de guerre du Canada a été inauguré officiellement le 21 mai 1939 par Sa Majesté le roi George VI. Vernon March, l’artiste qui a créé le monument, est décédé avant de l’avoir terminé; les travaux ont été achevés par sa famille, dont voici la photo.

Inconnu
Bibliothèque et archives du Canada
vers 1939
C-6545
© Bibliothèque et archives du Canada. Tous droits réservés.


Photo de la Tombe du soldat inconnu, 2006

La Tombe du soldat inconnu est recouverte de coquelicots après la cérémonie du jour du Souvenir de 2006. La tradition veut que l’on dépose son coquelicot sur la tombe tout de suite après la cérémonie.

Photo reproduite avec la permission des Anciens Combattants Canada
2006
© Anciens Combattants Canada, 2010.


« On peut difficilement s’attendre à ce que l’on mette 400 000 ou 500 000 hommes sur le terrain et à ce que l’on accepte de bon cœur de ne plus pouvoir s’exprimer et de ne pas recevoir plus de considération que des jouets robots. »
— Sir Robert Borden, le 4 janvier 1916

Le brigadier-général Alexander Ross, commandant d’un bataillon à la crête de Vimy, regardait les troupes canadiennes se porter au combat : « Le Canada de l’Atlantique au Pacifique défilait. Je me suis dit qu’au cours de ces quelques minutes, je venais d’être témoin de la naissance d’une nation. »

Réfléchissez à ces deux citations. Quelle a été l’importance de la crête de Vimy, pas seulement pour l’effort de guerre, mais aussi pour le Canada en tant que nation? Le dernier vétéran de la Première Guerre mondiale est décédé tout récemment, emportant avec lui le vif souvenir de cette guerre. Pourquoi est-il important d’étudier une guerre qui remonte à près de 100 ans? Rédigez un court texte sur l’importanc Pour en lire plus
« On peut difficilement s’attendre à ce que l’on mette 400 000 ou 500 000 hommes sur le terrain et à ce que l’on accepte de bon cœur de ne plus pouvoir s’exprimer et de ne pas recevoir plus de considération que des jouets robots. »
— Sir Robert Borden, le 4 janvier 1916

Le brigadier-général Alexander Ross, commandant d’un bataillon à la crête de Vimy, regardait les troupes canadiennes se porter au combat : « Le Canada de l’Atlantique au Pacifique défilait. Je me suis dit qu’au cours de ces quelques minutes, je venais d’être témoin de la naissance d’une nation. »

Réfléchissez à ces deux citations. Quelle a été l’importance de la crête de Vimy, pas seulement pour l’effort de guerre, mais aussi pour le Canada en tant que nation? Le dernier vétéran de la Première Guerre mondiale est décédé tout récemment, emportant avec lui le vif souvenir de cette guerre. Pourquoi est-il important d’étudier une guerre qui remonte à près de 100 ans? Rédigez un court texte sur l’importance, pour les jeunes du Canada, de se souvenir de la Première Guerre mondiale, en particulier de la crête de Vimy.

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Quand la Tombe du soldat inconnu a été dévoilée en 2000, Anciens Combattants Canada a créé une affiche pour l’occasion. Imaginez que nous sommes en 1939 et que vous devez créer une affiche pour le dévoilement du Monument commémoratif de guerre du Canada. Plus de 100 000 personnes ont assisté à cette cérémonie le 21 mai 1939, et le roi d’Angleterre, George VI, s’est adressé à la foule.
Quand la Tombe du soldat inconnu a été dévoilée en 2000, Anciens Combattants Canada a créé une affiche pour l’occasion. Imaginez que nous sommes en 1939 et que vous devez créer une affiche pour le dévoilement du Monument commémoratif de guerre du Canada. Plus de 100 000 personnes ont assisté à cette cérémonie le 21 mai 1939, et le roi d’Angleterre, George VI, s’est adressé à la foule.

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Se souvenir des actes d’héroïsme et du sacrifice est important pour les gens, les collectivités, les villes et les pays. Formez des groupes et cherchez une personne, un groupe ou un évènement particulier qui a touché directement votre collectivité. Quand votre groupe aura choisi une personne ou un sujet, concevez un monument qui convient. Soumettez le plan du monument en précisant le meilleur endroit où l’ériger, de votre localité ou ailleurs au pays, et ce que vous proposez pour son dévoilement (p. ex. : Quel genre de cérémonie sera organisée? Qui seront les invités importants ou les intervenants qui dévoileront le monument?).
Se souvenir des actes d’héroïsme et du sacrifice est important pour les gens, les collectivités, les villes et les pays. Formez des groupes et cherchez une personne, un groupe ou un évènement particulier qui a touché directement votre collectivité. Quand votre groupe aura choisi une personne ou un sujet, concevez un monument qui convient. Soumettez le plan du monument en précisant le meilleur endroit où l’ériger, de votre localité ou ailleurs au pays, et ce que vous proposez pour son dévoilement (p. ex. : Quel genre de cérémonie sera organisée? Qui seront les invités importants ou les intervenants qui dévoileront le monument?).

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Les monuments ne sont qu’une façon de nous rappeler le souvenir de gens et d’évènements importants. Nommez-en cinq autres et donnez une liste d’exemples. Quels sont les pour et les contre de ces façons de commémorer? Recueillez des exemples et analysez leurs forces et leurs faiblesses. Exposez-les dans votre classe. Élargissez l’activité en formant des équipes de présentation, de petits groupes qui « vendent » l’idée de la commémoration à un jury qui choisira la présentation la plus efficace.
Les monuments ne sont qu’une façon de nous rappeler le souvenir de gens et d’évènements importants. Nommez-en cinq autres et donnez une liste d’exemples. Quels sont les pour et les contre de ces façons de commémorer? Recueillez des exemples et analysez leurs forces et leurs faiblesses. Exposez-les dans votre classe. Élargissez l’activité en formant des équipes de présentation, de petits groupes qui « vendent » l’idée de la commémoration à un jury qui choisira la présentation la plus efficace.

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

La « place centrale » est un endroit important dans la plupart des collectivités, et ce, dans les villages comme dans les grandes villes. Où se trouve le « lieu de rencontre » de votre collectivité? Quelles en sont caractéristiques importantes et à quoi sert-il? Cherchez la place de la Confédération de la capitale du Canada. Quand a-t-elle été aménagée? Quels évènements importants ont eu lieu à cet endroit? Comparez-la à la « place centrale » de votre collectivité. Qu’ont en commun ces deux places? En quoi sont-elles différentes? En classe, écrivez au tableau ce qui caractérise la place centrale de votre collectivité. Quelles améliorations proposeriez-vous d’y apporter?

Élargissez l’activité! En petits groupes, proposez des plans pour améliorer la place de la Confédération. Que devrait-on y ajouter et pourquoi? Y a-t-il des choses qu’on devrait enlever ou déplacer? Dessinez vos plans remaniés en vous servant de cartes et de ressources en ligne pour point de départ.
La « place centrale » est un endroit important dans la plupart des collectivités, et ce, dans les villages comme dans les grandes villes. Où se trouve le « lieu de rencontre » de votre collectivité? Quelles en sont caractéristiques importantes et à quoi sert-il? Cherchez la place de la Confédération de la capitale du Canada. Quand a-t-elle été aménagée? Quels évènements importants ont eu lieu à cet endroit? Comparez-la à la « place centrale » de votre collectivité. Qu’ont en commun ces deux places? En quoi sont-elles différentes? En classe, écrivez au tableau ce qui caractérise la place centrale de votre collectivité. Quelles améliorations proposeriez-vous d’y apporter?

Élargissez l’activité! En petits groupes, proposez des plans pour améliorer la place de la Confédération. Que devrait-on y ajouter et pourquoi? Y a-t-il des choses qu’on devrait enlever ou déplacer? Dessinez vos plans remaniés en vous servant de cartes et de ressources en ligne pour point de départ.

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • en apprendre davantage sur le geste de commémoration;
  • découvrir l’importance de la Première Guerre mondiale et de la bataille de la crête de Vimy dans le statut de nation du Canada;
  • identifier des endroits ou des moments de leur vie où l’acte de commémoration est important;
  • créer un outil médiatique convaincant pour attirer les gens à une activité.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons