Lorsqu’ils se promènent dans le parc Jacques-Cartier à Gatineau, au Québec, la plupart des Canadiens et Canadiennes ne sont pas surpris de voir la statue en bronze d’un géant du hockey. Après tout, le hockey est le sport national du Canada, qui unit les amateurs d’un océan à l’autre, et Maurice « The Rocket » Richard a été l’un des plus grands hockeyeurs.

Maurice Richard a dominé la Ligue nationale de hockey (LNH) dans les années 1940 et 1950 alors qu’il jouait pour le club de sa ville natale, les Canadiens de Montréal. Sur la scène internationale, il a accru la reconnaissance de la jeune nation du Canada. Ses records et ses réalisations sont légendaires : 50 buts en 50 matchs; gagnant de huit coupes Stanley; intronisé à la vitesse grand V au Temple de la renommée du hockey. On a vu sa photo partout, à la une des magazines comme sur les boîtes de céréales. Son célèbre chandail numéro 9 a été retiré quelques mois après sa retraite du hockey, en 1960.

On a raconté sa vie dans des livres, à la télé et au cinéma. Le Chandail de hockey, un livre pour enfants écrit par Roch Ca Pour en lire plus
Lorsqu’ils se promènent dans le parc Jacques-Cartier à Gatineau, au Québec, la plupart des Canadiens et Canadiennes ne sont pas surpris de voir la statue en bronze d’un géant du hockey. Après tout, le hockey est le sport national du Canada, qui unit les amateurs d’un océan à l’autre, et Maurice « The Rocket » Richard a été l’un des plus grands hockeyeurs.

Maurice Richard a dominé la Ligue nationale de hockey (LNH) dans les années 1940 et 1950 alors qu’il jouait pour le club de sa ville natale, les Canadiens de Montréal. Sur la scène internationale, il a accru la reconnaissance de la jeune nation du Canada. Ses records et ses réalisations sont légendaires : 50 buts en 50 matchs; gagnant de huit coupes Stanley; intronisé à la vitesse grand V au Temple de la renommée du hockey. On a vu sa photo partout, à la une des magazines comme sur les boîtes de céréales. Son célèbre chandail numéro 9 a été retiré quelques mois après sa retraite du hockey, en 1960.

On a raconté sa vie dans des livres, à la télé et au cinéma. Le Chandail de hockey, un livre pour enfants écrit par Roch Carrier, raconte l’histoire d’un garçon qui tente de se procurer un chandail numéro 9 des Canadiens. Le legs de Richard est toujours très présent plus de 50 ans après sa retraite.

Pas surprenant que Maurice Richard demeure un symbole national. Dans la culture populaire canadienne, le hockey fait partie de nos vies, dans la musique, la littérature et la publicité. Les Canadiens et Canadiennes suivent leurs équipes, qu’elles soient de la LNH, des ligues mineures ou de la ligue pee-wee du quartier. Les compétitions de hockey olympique, masculin et féminin, peuvent paralyser des villes entières.

Mais surtout, les gens du Canada chaussent régulièrement leurs patins pour une partie improvisée à la patinoire du quartier. Examinez un billet de cinq dollars; la scène est typique : des parents et des enfants sur un étang gelé. Même quand il n’y a plus ni neige ni glace, le hockey de rue — et son cri familier « auto! » — prend la relève les soirs d’été.

Quand le Forum de Montréal a fermé ses portes en 1996, Maurice Richard était présent à la cérémonie; la foule l’a ovationné durant 16 minutes, la plus longue ovation jamais faite dans cette ville. Pendant l’ovation, alors que les fans scandaient son surnom à répétition, il a fermé les yeux et prononcé le mot « merci ». Quatre ans plus tard, à ses funérailles, plus de 115 000 personnes sont venues lui rendre un dernier hommage alors que son corps était exposé en chapelle ardente au Centre Molson de Montréal. La gouverneure générale et le premier ministre du Canada étaient parmi ces gens.

L’année suivante, une statue en bronze plus grande que nature de Maurice Richard a été érigée à Gatineau, une œuvre d’Au Cœur du Bronze. Richard, sans casque protecteur, comme c’était le cas à l’époque, déjoue le spectateur, prêt à lancer la rondelle, avec ce regard pénétrant qui lui a valu sa terrifiante réputation de compteur parmi les plus déterminés de tous les temps. Les mots « Ne jamais abandonner » sont inscrits sur le socle de la statue pour nous rappeler la place de Richard dans l’histoire du Canada et le rôle du hockey dans notre psyché nationale.

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Photo de la statue de Maurice Richard

Reconnu comme patineur rapide et puissant, Richard a joué 18 ans pour les Canadiens de Montréal. Le premier ministre Jean Chrétien a dit de lui qu’il a « défini et transcendé le hockey ».

Commission de la capitale nationale

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.


Photo du socle de la statue, 2005

Le numéro 9 identifie Maurice Richard au même titre que sa signature officielle. On voit ici un détail du socle du monument.

Commission de la capitale nationale

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.


Choisissez un hockeyeur qui joue présentement dans une équipe. Créez une carte de hockey qui résume ce qu’il a apporté au hockey. Mentionnez s’il a été honoré d’autres façons (p. ex. par un timbre ou une sculpture) ou s’il est associé à la culture populaire (en tant que porte-parole pour une œuvre de charité ou une entreprise, par exemple).
Choisissez un hockeyeur qui joue présentement dans une équipe. Créez une carte de hockey qui résume ce qu’il a apporté au hockey. Mentionnez s’il a été honoré d’autres façons (p. ex. par un timbre ou une sculpture) ou s’il est associé à la culture populaire (en tant que porte-parole pour une œuvre de charité ou une entreprise, par exemple).

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Les gens du Canada sont passionnés de hockey. Ce sport est plus qu’un jeu. En classe, remuez vos méninges pour trouver les différentes façons de souligner l’importance du hockey au Canada (p. ex. le Temple de la renommée du hockey, la Journée du hockey au Canada). Quelles pourraient être les autres façons? Seuls ou en petits groupes, choisissez-en une; ce pourrait être un monument, une activité, une publication ou toute autre idée. Discutez pour établir si cette façon de faire devrait être permanente ou si elle devrait avoir un début et une fin. En groupe, présentez votre idée à la classe.
Les gens du Canada sont passionnés de hockey. Ce sport est plus qu’un jeu. En classe, remuez vos méninges pour trouver les différentes façons de souligner l’importance du hockey au Canada (p. ex. le Temple de la renommée du hockey, la Journée du hockey au Canada). Quelles pourraient être les autres façons? Seuls ou en petits groupes, choisissez-en une; ce pourrait être un monument, une activité, une publication ou toute autre idée. Discutez pour établir si cette façon de faire devrait être permanente ou si elle devrait avoir un début et une fin. En groupe, présentez votre idée à la classe.

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Quelqu’un de votre collectivité, peut-être même de votre école, a ou a eu une influence positive sur votre collectivité. Cherchez différentes façons (timbre, statue, bourse, édifice, nom de rue, etc.) de rendre hommage à quelqu’un. Choisissez une personne qui, selon vous, mérite d’être honorée par votre collectivité. Établissez la façon (p. ex. un monument, une journée spéciale) qui conviendrait le mieux selon la personne honorée. Présentez votre projet en classe.

Élargissez cette activité! Maurice Richard a aussi sa statue à Montréal. Pourquoi Richard a-t-il sa statue dans deux villes? Pensez à la personne que vous avez décidé d’honorer. Conviendrait-il de lui rendre hommage une seconde fois dans la capitale du pays? Quel serait le meilleur endroit pour un tel monument ou pour tout autre hommage?
Quelqu’un de votre collectivité, peut-être même de votre école, a ou a eu une influence positive sur votre collectivité. Cherchez différentes façons (timbre, statue, bourse, édifice, nom de rue, etc.) de rendre hommage à quelqu’un. Choisissez une personne qui, selon vous, mérite d’être honorée par votre collectivité. Établissez la façon (p. ex. un monument, une journée spéciale) qui conviendrait le mieux selon la personne honorée. Présentez votre projet en classe.

Élargissez cette activité! Maurice Richard a aussi sa statue à Montréal. Pourquoi Richard a-t-il sa statue dans deux villes? Pensez à la personne que vous avez décidé d’honorer. Conviendrait-il de lui rendre hommage une seconde fois dans la capitale du pays? Quel serait le meilleur endroit pour un tel monument ou pour tout autre hommage?

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Maurice Richard a attiré l’attention au milieu du XXe siècle. À cette époque, le Canada était en plein essor et de nombreuses lois et normes sociales évoluaient. Quels évènements sont survenus au Canada durant la carrière de hockeyeur de Richard (1942-1960)? Discutez en classe. Y a-t-il d’autres personnalités de cette époque qui ont contribué à définir l’identité canadienne? Choisissez-en une et présentez cette personnalité canadienne à la classe.
Maurice Richard a attiré l’attention au milieu du XXe siècle. À cette époque, le Canada était en plein essor et de nombreuses lois et normes sociales évoluaient. Quels évènements sont survenus au Canada durant la carrière de hockeyeur de Richard (1942-1960)? Discutez en classe. Y a-t-il d’autres personnalités de cette époque qui ont contribué à définir l’identité canadienne? Choisissez-en une et présentez cette personnalité canadienne à la classe.

© Commission de la capitale nationale. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • élaborer des arguments solides et persuasifs au sujet des réalisations collectives;
  • faire de la recherche seul et en groupe;
  • comprendre le rôle de la commémoration en tant que fonction importante du maintien de l’identité;
  • se familiariser avec les personnalités canadiennes du milieu du XXe siècle.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons