Le Canada joue depuis longtemps un grand rôle dans l’industrie de l’automobile – il était le deuxième constructeur d’automobiles en importance dans le monde dans les années 1920 et 1930.

Tout au début de la construction automobile, chaque véhicule était fabriqué à la main par des artisans dans de petits ateliers. Puis, au fil des ans, les compagnies ont employé des ouvriers dans des usines de plus en plus grandes afin d’augmenter la production. Maintenant, les voitures sortent de chaînes de montage hautement mécanisées – un système mis au point par Henry Ford en 1908.

Aujourd’hui, il est difficile de dire si une voiture a été fabriquée « au pays » ou « à l’étranger ». Beaucoup de voitures dites étrangères sont en fait construites, totalement ou en partie, au Canada. Bon nombre d’entre elles sont très populaires auprès des Canadiens. La méthode de production d’une voiture, que celle-ci ait été faite à la main ou en série, peut-elle influer sur la mesure où elle est canadienne en réalité?

Le Canada joue depuis longtemps un grand rôle dans l’industrie de l’automobile – il était le deuxième constructeur d’automobiles en importance dans le monde dans les années 1920 et 1930.

Tout au début de la construction automobile, chaque véhicule était fabriqué à la main par des artisans dans de petits ateliers. Puis, au fil des ans, les compagnies ont employé des ouvriers dans des usines de plus en plus grandes afin d’augmenter la production. Maintenant, les voitures sortent de chaînes de montage hautement mécanisées – un système mis au point par Henry Ford en 1908.

Aujourd’hui, il est difficile de dire si une voiture a été fabriquée « au pays » ou « à l’étranger ». Beaucoup de voitures dites étrangères sont en fait construites, totalement ou en partie, au Canada. Bon nombre d’entre elles sont très populaires auprès des Canadiens. La méthode de production d’une voiture, que celle-ci ait été faite à la main ou en série, peut-elle influer sur la mesure où elle est canadienne en réalité?

© 2011, Musée des sciences et de la technologie du Canada. Tous droits réservés.

Voiture à vapeur de Henry Seth Taylor, 1867

Henry Seth Taylor a conçu et construit sa voiture à vapeur à Stanstead, au Québec. Ce fut la toute première voiture à être conçue et construite au Canada. Henry Seth Taylor était joaillier et horloger, et il a conçu toute la machine (le moteur à vapeur, les pièces mobiles, le châssis et la carrosserie). Il a inventé bon nombre des pièces mobiles lui-même. On pense que la construction de la voiture à vapeur a commencé en 1865, et celle-ci a été dévoilée en 1867, à la Foire d’automne de Stanstead.

Musée des sciences et de la technologie du Canada
1867
Stanstead, Québec, CANADA
CSTM 1983.0423
© 2011, Musée des sciences et de la technologie du Canada. Tous droits réservés.


Formule : Recherches, discussion en groupe, rédaction

Regardez la vidéo à l’écran divisé en deux sur le site web de l’exposition virtuelle À la recherche de la voiture canadienne. Prenez en note les similitudes et les différences entre les deux chaînes de montage. Répondez en groupe aux questions suivantes :

• Quelles sont les similitudes et les différences visibles entre les deux milieux de travail?

• Quelles sont les similitudes et les différences entre les tâches des travailleurs?

• Qu’est-ce qui différencie les travailleurs eux-mêmes dans les deux vidéos?

Individuellement, rédigez deux réflexions fictives dans le journal en adoptant le point de vue d’un travailleur de l’automobile. Décrivez d’abord comment il est passé du travail manuel à la production en série sur les chaînes de montage, au début du XXe siècle. En deuxième lieu, rédigez un texte traduisant un point de vue actuel. Fondez vos textes sur l’information recueill Pour en lire plus
Formule : Recherches, discussion en groupe, rédaction

Regardez la vidéo à l’écran divisé en deux sur le site web de l’exposition virtuelle À la recherche de la voiture canadienne. Prenez en note les similitudes et les différences entre les deux chaînes de montage. Répondez en groupe aux questions suivantes :

• Quelles sont les similitudes et les différences visibles entre les deux milieux de travail?

• Quelles sont les similitudes et les différences entre les tâches des travailleurs?

• Qu’est-ce qui différencie les travailleurs eux-mêmes dans les deux vidéos?

Individuellement, rédigez deux réflexions fictives dans le journal en adoptant le point de vue d’un travailleur de l’automobile. Décrivez d’abord comment il est passé du travail manuel à la production en série sur les chaînes de montage, au début du XXe siècle. En deuxième lieu, rédigez un texte traduisant un point de vue actuel. Fondez vos textes sur l’information recueillie dans la vidéo présentée à l’écran divisé.

Conseil : Étudiez aussi la frise chronologique présentée dans l’exposition, et lisez en particulier les textes concernant les années 1920 et 1930. Ces renseignements vous aideront à créer un « instantané » plus réaliste d’une journée dans la vie d’un travailleur à la chaîne.

© 2011, Musée des sciences et de la technologie du Canada. Tous droits réservés.

Parfois, des constructeurs canadiens créent leurs entreprises à l’aide d’emprunts contractés au Canada ou encore, grâce à des investissements étrangers. Certaines sociétés étrangères créent des filiales canadiennes, alors que d’autres se limitent à implanter des usines de montage.

Les pièces et les matériaux peuvent aussi influer sur la mesure dans laquelle un véhicule est « canadien ». Si le Canada est reconnu comme un producteur de matières premières, celles-ci sont également traitées et transformées en pièces par des entreprises canadiennes. Dans les dernières décennies, cette production est devenue un volet important de notre économie.

Parfois, des constructeurs canadiens créent leurs entreprises à l’aide d’emprunts contractés au Canada ou encore, grâce à des investissements étrangers. Certaines sociétés étrangères créent des filiales canadiennes, alors que d’autres se limitent à implanter des usines de montage.

Les pièces et les matériaux peuvent aussi influer sur la mesure dans laquelle un véhicule est « canadien ». Si le Canada est reconnu comme un producteur de matières premières, celles-ci sont également traitées et transformées en pièces par des entreprises canadiennes. Dans les dernières décennies, cette production est devenue un volet important de notre économie.

© 2011, Musée des sciences et de la technologie du Canada. Tous droits réservés.

Aciérie à l’oxygène de Dofasco-ArcelorMittal, 2004

Cette image montre le poste de commande d’une grue. L’ouvrier charge du fer fondu dans le four à oxygène où des déchets d’acier et de fer se combinent pour faire de l’acier.

Photo : Vytas Beniusis
2004
© Dofasco-ArcelorMittal. Tous droits réservés.


Usine de la Champion Spark Plug Co. of Canada Ltd., 1935

Cette image montre le service de montage et d’inspection des bougies d’allumage à la Champion Spark Plug Company. Que révèle cette photo sur la production de pièces d’automobile au début du XXe siècle? Comment les milieux de travail ont-ils changé depuis cette époque?

Office national du film du Canada, Bibliothèque et Archives Canada PA-176477
1935
Windsor, Ontario, CANADA
© Bibliothèque et Archives Canada. Tous droits réservés.


Formule : Recherches, rédaction d’articles de journal

Choisissez un événement dans la liste donnée ci-dessous et rédigez un article de journal expliquant comment il a influé sur l’industrie canadienne de l’automobile. Recourez aux ouvrages d’histoire de votre classe ainsi qu’à l’exposition virtuelle À la recherche de la voiture canadienne pour faire vos recherches. Rédigez votre article comme si vous étiez un reporter vivant à l’époque de l’événement. Assurez-vous d’expliquer comment l’événement choisi a influé sur les secteurs primaire, secondaire et tertiaire dans le contexte de l’industrie de l’automobile.

• La Révolution industrielle

• La Première Guerre mondiale

• La Seconde Guerre mondiale

• Le Pacte de l’automobile

• La crise mondiale du pétrole.

Organisez votre reportage en répondant aux cinq questions suivantes :

• QUI Pour en lire plus

Formule : Recherches, rédaction d’articles de journal

Choisissez un événement dans la liste donnée ci-dessous et rédigez un article de journal expliquant comment il a influé sur l’industrie canadienne de l’automobile. Recourez aux ouvrages d’histoire de votre classe ainsi qu’à l’exposition virtuelle À la recherche de la voiture canadienne pour faire vos recherches. Rédigez votre article comme si vous étiez un reporter vivant à l’époque de l’événement. Assurez-vous d’expliquer comment l’événement choisi a influé sur les secteurs primaire, secondaire et tertiaire dans le contexte de l’industrie de l’automobile.

• La Révolution industrielle

• La Première Guerre mondiale

• La Seconde Guerre mondiale

• Le Pacte de l’automobile

• La crise mondiale du pétrole.

Organisez votre reportage en répondant aux cinq questions suivantes :

• QUI intervient (gouvernements, organismes ou personnes)?

• QU’est-ce qui se passe?

• OÙ l’événement a-t-il lieu et OÙ en ressent-on les effets?

• QUAND les événements clés se produiront-ils?

• POURQUOI cet événement se produit-il et POURQUOI influe-t-il sur le secteur de l’automobile?


© 2011, Musée des sciences et de la technologie du Canada. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

  • Les élèves verront comment le secteur manufacturier a évolué au fil du temps.
  • Les élèves cerneront et comprendront les effets de grands événements internationaux sur l’industrie canadienne de l’automobile, y compris sur les domaines connexes des secteurs primaire, secondaire et tertiaire.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons