En 1861, le physicien écossais James Clerk Maxwell réalise la première photographie en couleurs. Il prend sa photo en plaçant une plaque photographique noir et blanc derrière une plaque de verre de couleur rouge. Il répète ensuite la procédure avec une autre plaque de verre verte, puis une bleue. En projetant alors sur un écran les trois « négatifs » à travers les plaques de verre de couleurs correspondantes, Maxwell obtient une image en couleurs.

Aujourd’hui, on appellerait les plaques de verre de couleur rouge, verte et bleue utilisées par Maxwell des « filtres ». Un filtre permet de bloquer certaines couleurs; les couleurs qui parviennent à le traverser se trouvent donc mises en valeur. On peut ainsi, à l’aide d’un choix judicieux, sélectionner un filtre qui révèle certains détails qui pourraient autrement être difficiles à voir.

En 1878, le Britannique Frederick Charles Luther Wratten fonde une des premières compagnies à fournir du matériel photographique. En 1909, il développe un système de filtres de couleur codifié par des nombres qui devient vite un standard dans le milieu de la photographie. La compagnie East Pour en lire plus
En 1861, le physicien écossais James Clerk Maxwell réalise la première photographie en couleurs. Il prend sa photo en plaçant une plaque photographique noir et blanc derrière une plaque de verre de couleur rouge. Il répète ensuite la procédure avec une autre plaque de verre verte, puis une bleue. En projetant alors sur un écran les trois « négatifs » à travers les plaques de verre de couleurs correspondantes, Maxwell obtient une image en couleurs.

Aujourd’hui, on appellerait les plaques de verre de couleur rouge, verte et bleue utilisées par Maxwell des « filtres ». Un filtre permet de bloquer certaines couleurs; les couleurs qui parviennent à le traverser se trouvent donc mises en valeur. On peut ainsi, à l’aide d’un choix judicieux, sélectionner un filtre qui révèle certains détails qui pourraient autrement être difficiles à voir.

En 1878, le Britannique Frederick Charles Luther Wratten fonde une des premières compagnies à fournir du matériel photographique. En 1909, il développe un système de filtres de couleur codifié par des nombres qui devient vite un standard dans le milieu de la photographie. La compagnie Eastman-Kodak achète sa compagnie en 1912 et continue à utiliser son système de filtres.

Peu après l’acquisition de la compagnie de Wratten, Eastman-Kodak commence à créer des filtres spécifiquement pour l’astronomie. Elle le fait toujours aujourd’hui et, fait étonnant, elle utilise toujours le système de numérotation de Wratten. De nos jours, d’autres compagnies, comme Lumicon, Meade et Orion, conçoivent également des filtres pour les astronomes, autant professionnels qu’amateurs.

Certains filtres sont conçus pour bloquer la lumière artificielle produite par les éclairages fluorescents et incandescents, ce qui permet d’augmenter le contraste de plusieurs objets célestes. D’autres sont adaptés pour transmettre la lumière produite par les éléments chimiques abondants dans les étoiles et les nébuleuses, tels que l’hydrogène et l’oxygène; on peut ainsi réaliser de superbes photographies couleur riches en détails.

© 2006 Une idée originale et une réalisation de L'ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic

Photo noir et blanc du James Clerk Maxwell

James Clerk Maxwell.

ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic

© Domaine public


Photo couleur du filtres de couleur

Filtres de couleur utilisés par James Clerk Maxwell en 1861.

Peter Stubbs

© 2006 Une idée originale et une réalisation de L'ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic


Photo couleurs du filtres à ultraviolet

Filtres à ultraviolet utilisés par la NASA.

NASA/JPL/Caltech

© NASA/JPL/Caltech


Vidéo couleur du Marie-Maude de Denus-Baillargeon en face des images de l’espace

Marie-Maude de Denus-Baillargeon explique ce qu'est un filtre optique.

Un filtre optique, c’est quelque chose qui permet de ne laisser passer qu’une seule partie de la lumière, qui va nous donner seulement quelques informations dont on a besoin. Un exemple très facile de filtre optique ce serait, par exemple, les anti-reflets que l’on a sur les lunettes ou même des lunettes fumées : ça correspond à un filtre optique parce que ça affecte la façon dont la lumière parvient à un détecteur, qui est, dans ce cas-là, vos yeux.

ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic

© 2006 Une idée originale et une réalisation de L'ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • nommer des contributions récentes, y compris celles du Canada, au développement des technologies pour l’exploration spatiale;
  • décrire en détail le rôle que jouent des technologies canadiennes dans l’exploration de l’espace;
  • dessiner un système solaire avec toutes ses composantes;
  • établir le lien entre les atomes et la lumière à l’aide de différents instruments.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons