Talève violacée

Le jacana du nord et la talève violacée sont des oiseaux des rivages. Avez-vous remarqué leurs longs doigts, grâce auxquels ils peuvent marcher sur les plantes flottantes?

Biodôme de Montréal

© Biodôme de Montréal, 2005. Tous droits réservés


Jacana et talève

Jacana et talève

Biodôme de Montréal

© Biodôme de Montréal, 2005. Tous droits réservés


Capybara

Le capybara est le plus gros rongeur du monde. Ses pattes semi-palmées lui permettent non seulement de bien nager, mais aussi de ne pas s’enfoncer, malgré son poids, lorsqu’il marche sur les rives vaseuses qu’il fréquente en milieu naturel.
Gauche : Capybaras dans l'eau
Droite : Pied de capybara

Biodôme de Montréal

© Biodôme de Montréal, 2005. Tous droits réservés


Basilic vert

Pour échapper à un prédateur, le basilic vert peut courir sur la surface de l’eau.
Ses longs pieds légèrement palmés augmentent la surface de contact avec l’eau. S’il ralentit, il coule, mais il est à noter que le basilic est aussi un excellent nageur.
Gauche : Patte arrière de basilic vert
Droite : Basilic vert

Biodôme de Montréal

© Biodôme de Montréal, 2005. Tous droits réservés


Tortue à taches jaunes

La carapace de la tortue à taches jaunes de l’Amazonie est bien adaptée à son milieu naturel: sa forme aplatie glisse plus facilement dans l’eau. Signalons également que les pattes palmées de cette tortue accroissent sa mobilité, ce qui s’avère pratique pour chercher sa nourriture ou fuir ses prédateurs.

Biodôme de Montréal

© Biodôme de Montréal, 2005. Tous droits réservés


Narines de la tortue à taches jaunes

Avez-vous remarqué ces grosses narines qui lui permettent de respirer à la surface de l’eau?

Biodôme de Montréal

© Biodôme de Montréal, 2005. Tous droits réservés


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • apprendre à mieux connaître les écosystèmes des Amériques;
  • observer la diversité que chaque écosystème offre tant sur le plan de la flore, de la faune que du climat;
  • nommer les différents éléments qui structurent les différents écosystèmes, tels que la végétation, la faune, le sol, etc.;
  • expliquer les différentes causes et conséquences des actions humaines sur les écosystèmes (à partir de la 4e année);
  • formuler et justifier des pistes de solutions sur des sujets comme le
  • réchauffement de la planète afin de préserver nos écosystèmes et la biodiversité sur Terre (à partir de la 6e année).

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons