Pierre-Amand Landry

Membre de la première génération d'étudiants à s'inscrire au Collège Saint-Joseph de Memramcook au Nouveau-Brunswick en 1864, Pierre-Amand Landry (1846-1916) a amorcé sa carrière politique en 1870. Il a succédé alors à son père, Amand Landry, en tant que député provincial de la circonscription de Westmorland. Après une défaite en 1874, il a été réélu en 1878 et a siégé jusqu'en 1883. Il s'est donné le mandat d'établir une certaine égalité entre les anglophones et les francophones de la province. Premier avocat et premier juge acadien, Pierre-Amand Landry a aussi été le premier Acadien à accéder à un ministère, celui des Travaux publics, qu'il a dirigé de 1878 à 1882.

En 1883, Pierre-Amand Landry a fait ses débuts sur la scène politique fédérale. En tant que député conservateur du comté de Kent à la Chambre des communes, Pour en lire plus

Pierre-Amand Landry

Membre de la première génération d'étudiants à s'inscrire au Collège Saint-Joseph de Memramcook au Nouveau-Brunswick en 1864, Pierre-Amand Landry (1846-1916) a amorcé sa carrière politique en 1870. Il a succédé alors à son père, Amand Landry, en tant que député provincial de la circonscription de Westmorland. Après une défaite en 1874, il a été réélu en 1878 et a siégé jusqu'en 1883. Il s'est donné le mandat d'établir une certaine égalité entre les anglophones et les francophones de la province. Premier avocat et premier juge acadien, Pierre-Amand Landry a aussi été le premier Acadien à accéder à un ministère, celui des Travaux publics, qu'il a dirigé de 1878 à 1882.

En 1883, Pierre-Amand Landry a fait ses débuts sur la scène politique fédérale. En tant que député conservateur du comté de Kent à la Chambre des communes, il a continué de plaider la cause des Acadiens jusqu'en 1890. Il est le seul Acadien à avoir été fait chevalier par la Couronne britannique, en 1916.

Pascal Poirier

Pascal Poirier est né à Shédiac au Nouveau-Brunswick en 1852 et est mort en 1933 à Ottawa en Ontario. M. Poirier a été un grand intellectuel acadien. Avocat, fonctionnaire, écrivain et sénateur, il s'est distingué par son intelligence, son patriotisme et sa forte personnalité.

Pascal Poirier a fait des études classiques au Collège Saint-Joseph de Memramcook. Il a grandement été influencé par le fondateur et directeur de l'établissement, le père Camille Lefebvre. En 1872, le père Lefebvre a recommandé Pascal Poirier au premier ministre John A. Macdonald, qui souhaitait nommer un Acadien à un poste de la fonction publique fédérale. En 1885, à l'âge de trente-trois ans, Pascal Poirier est devenu le premier sénateur acadien. Il a occupé cette fonction jusqu'à sa mort en 1933.

Pascal Poirier a été de toutes les luttes acadiennes. Il a notamment été l'un des principaux organisateurs de la première Convention nationale des Acadiens, qui s'est déroulé à Memramcook en 1881, et il s'est battu jusqu'en 1912 pour la nomination d'un premier évêque acadien.

Louis J. Robichaud

Le 27 juin 1960, le Nouveau-Brunswick a élu premier ministre l'avocat acadien Louis J. Robichaud. Le programme électoral de Robichaud, animé par la notion de « chances égales pour tous », prévoyait de nombreuses réformes sociales et c'est ce qui lui a permis de remporter la victoire. Robichaud est devenu ainsi le premier Acadien à être élu premier ministre du Nouveau-Brunswick. Il a occupé cette fonction jusqu'en 1970.

Très peu de temps après son arrivée au pouvoir, Louis J. Robichaud a ordonné la création d'une Commission royale d'enquête sur l'enseignement supérieur. La commission Deutsch a recommandé la création de l'Université de Moncton, qui a ouvert ses portes en 1963. En 1969, le gouvernement Robichaud a fait adopter la Loi sur les langues officielles, faisant du Nouveau-Brunswick la seule province officiellement bilingue du Canada. En pratique, cette loi signifie que les francophones ont maintenant le droit d'obtenir des services dans leur langue maternelle devant les tribunaux et dans l'administration publique provinciale.


© 2006, Direction du patrimoine, Province du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

Les apprenants seront en mesure de comprendre le rôle qu’ont joué Pierre Amand Landry, Pascal Poirier et Louis J. Robichaud dans la promotion des droits des Acadiens.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons