Les propriétaires souhaitent agrandir leur maison. Comment le faire avec efficacité, tout en améliorant l'aspect général de la façade?

Plusieurs contraintes sont ici à considérer : le champ d'épuration se trouve du côté droit de la maison; l'espace agrandi devrait être maximisé et apporter suffisamment de lumière; et le nouvel ajout devrait s'harmoniser avec le corps principal de la maison.
Les propriétaires souhaitent agrandir leur maison. Comment le faire avec efficacité, tout en améliorant l'aspect général de la façade?

Plusieurs contraintes sont ici à considérer : le champ d'épuration se trouve du côté droit de la maison; l'espace agrandi devrait être maximisé et apporter suffisamment de lumière; et le nouvel ajout devrait s'harmoniser avec le corps principal de la maison.

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.

Photo couleur de la maison avant les travaux

Ajout d'un toit traditionnel à 2 versants

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


1 - Positionner l'agrandissement de façon harmonieuse
Un agrandissement peut modifier considérablement les proportions d'une habitation. Il est donc préférable de localiser l'agrandissement à l'arrière de la maison. Toute construction sur la partie avant de la maison risquerait d'altérer la façade, qu'elle se situe à droite ou à gauche de la porte d'entrée. En localisant l'agrandissement à l'arrière, on conserve l'harmonie de la façade. Pour renouer avec le cachet d'antan, il est même possible d'élargir les ouvertures et d'agrandir la galerie tout en respectant la symétrie d'origine.

S'il n'est pas possible d'agrandir par l'arrière, voici quelques principes de base qui permettront de réussir la construction sur l'une des faces latérales de la maison :
La nouvelle toiture devrait être dégagée de la toiture principale existante. La nouvelle toiture devrait avoir la même pente que celle existante. Le nouveau volume devrait être situé en retrait du volume principal, à une distance minimale d'environ 45 cm (18 pouces). Sans ce retrait, la façade devient d Pour en lire plus
1 - Positionner l'agrandissement de façon harmonieuse
Un agrandissement peut modifier considérablement les proportions d'une habitation. Il est donc préférable de localiser l'agrandissement à l'arrière de la maison. Toute construction sur la partie avant de la maison risquerait d'altérer la façade, qu'elle se situe à droite ou à gauche de la porte d'entrée. En localisant l'agrandissement à l'arrière, on conserve l'harmonie de la façade. Pour renouer avec le cachet d'antan, il est même possible d'élargir les ouvertures et d'agrandir la galerie tout en respectant la symétrie d'origine.

S'il n'est pas possible d'agrandir par l'arrière, voici quelques principes de base qui permettront de réussir la construction sur l'une des faces latérales de la maison :
  1. La nouvelle toiture devrait être dégagée de la toiture principale existante.
  2. La nouvelle toiture devrait avoir la même pente que celle existante.
  3. Le nouveau volume devrait être situé en retrait du volume principal, à une distance minimale d'environ 45 cm (18 pouces).
Sans ce retrait, la façade devient disproportionnée. Le retrait permet de conserver les proportions de la façade d'origine :

2 - Ajuster les dimensions de l'agrandissement au volume de la maison
Si cela est possible, éviter un agrandissement trop volumineux, trop long ou trop haut sur les côtés ou à l'arrière de la maison. La façade agrandie ne devrait pas excéder le tiers ou la demie de la façade principale.
Un volume trop haut déséquilibre le volume d'origine de la toiture à demi-croupes.
Trop long, l'agrandissement donne l'impression d'une maison disproportionnée.

3 - Opter pour la reproduction des éléments architecturaux
L'agrandissement devrait s'harmoniser avec l'influence architecturale originale de la maison et reprendre les mêmes matériaux :
  1. Toiture à demi-croupes
  2. Revêtement de la toiture
  3. Pente de toit
  4. Type de fenêtres
  5. Ornementations
  6. Revêtement des murs
Les rénovations ont permis des améliorations notables : une nouvelle partie qui offre de l'espace, l'ajout d'une fenêtre qui éclaire l'intérieur de la maison et une galerie mieux intégrée.

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.

Croquis montrant de mauvais exemples d'agrendissements de la façade

Exemples d'agrandissements de la façade

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Croquis d'un agrandissement latéral

  1. La nouvelle toiture devrait être dégagée de la toiture principale existante.
  2. La nouvelle toiture devrait avoir la même pente que celle existante.
  3. Le nouveau volume devrait être situé en retrait du volume principal, à une distance minimale d'environ 45 cm (18 pouces).

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Croquis d'un agrandissement en retrait

Agrandissement avec retrait

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Croquis d'un agrandissement proportionel

Dimensions de l’agrandissement proportionelle

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Croquis d'une maison montrant les éléments architecturaux

  1. Toiture à demi-croupes
  2. Revêtement de la toiture
  3. Pente de toit
  4. Type de fenêtres
  5. Ornementations
  6. Revêtement des murs

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Dessin en couleurs montrant les résultats de l'agrandiassement

Résultat de l'agrandissement

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • décrire l’évolution de la maison au Canada ainsi que les influences architecturales qui ont marqué celle-ci;
  • comparer le style des maisons ainsi que les matériaux utilisés à l’époque avec ceux d’aujourd’hui, et indiquer des ressemblances et des différences;
  • évaluer l’impact de l’utilisation de certains matériaux sur l’environnement et sur la fabrication (et le style architectural) des maisons;
  • expliquer l’influence de l’histoire (p. ex. la Conquête, la Confédération) sur le style architectural et son évolution.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons