De nouveaux produits et de nouvelles techniques permettent d'entretenir et de protéger le revêtement d'origine de votre maison. Il s'agit souvent de la solution la plus économique, la plus simple et la plus esthétique.

Trucs et astuces
Une fois l'an, vérifier l'état du revêtement d'origine et le réparer s'il y a lieu, afin d'éviter qu'il ne soit davantage endommagé. La dégradation des matériaux peut être causée par les insectes, l'humidité ou les champignons. Éliminez le problème qui cause cette dégradation avant de réparer ou de remplacer. La pose de gouttières éliminera l'eau qui coule sur le revêtement.
De nouveaux produits et de nouvelles techniques permettent d'entretenir et de protéger le revêtement d'origine de votre maison. Il s'agit souvent de la solution la plus économique, la plus simple et la plus esthétique.

Trucs et astuces
  • Une fois l'an, vérifier l'état du revêtement d'origine et le réparer s'il y a lieu, afin d'éviter qu'il ne soit davantage endommagé.
  • La dégradation des matériaux peut être causée par les insectes, l'humidité ou les champignons. Éliminez le problème qui cause cette dégradation avant de réparer ou de remplacer.
  • La pose de gouttières éliminera l'eau qui coule sur le revêtement.

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.

Photo couleur des modèles de revêtements à l'ancienne

Revêtements anciens: bardeau d'amiante, bardeau, brique, fausse pierre, planche à feuillure et planche à clin

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Si le revêtement original doit être remplacé, optez pour un matériau identique ou pour une reproduction de celui d’origine.

Quelques modèles de revêtement ancien en bois sont toujours disponibles.

Trucs et astuces
Utilisez des clous galvanisés pour empêcher la rouille de tacher le revêtement. Les planches à l’ancienne peuvent être reproduites par une scierie de votre région. Vous pourriez économiser en faisant sécher vous-même le bois et en y appliquant une peinture ou une teinture. Pour vous aider à choisir un revêtement s’apparentant à celui d’origine, recherchez des maisons du même style que la vôtre dont le revêtement d’époque est toujours existant.
Si le revêtement original doit être remplacé, optez pour un matériau identique ou pour une reproduction de celui d’origine.

Quelques modèles de revêtement ancien en bois sont toujours disponibles.

Trucs et astuces
  • Utilisez des clous galvanisés pour empêcher la rouille de tacher le revêtement.
  • Les planches à l’ancienne peuvent être reproduites par une scierie de votre région. Vous pourriez économiser en faisant sécher vous-même le bois et en y appliquant une peinture ou une teinture.
  • Pour vous aider à choisir un revêtement s’apparentant à celui d’origine, recherchez des maisons du même style que la vôtre dont le revêtement d’époque est toujours existant.

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.

Croquis de revêtement à l'ancienne encore disponible

Modèles de revêtement ancien en bois encore disponible

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Choisissez avec soin le nouveau revêtement afin qu'il s'intègre au style de votre maison. Sélectionnez le matériau le mieux adapté à la forme, à la texture et aux dimensions du revêtement traditionnel à reproduire.
D'autres matériaux comme le revêtement de bois usiné pré-teint, le vinyle, le revêtement de fibres sous pression ou le fibro-ciment sont disponibles sur le marché. Ils peuvent constituer des solutions de rechange acceptables.

Trucs et astuces
• Prévoyez des encadrements simples d'au moins 3 1/2 pouces (9 cm) à 4 pouces (10 cm) autour de toutes les portes et fenêtres de la maison. Ces éléments architecturaux mettront davantage en valeur le nouveau revêtement horizontal.
• Le nouveau revêtement devrait être posé dans le même sens que le revêtement traditionnel, à l'horizontale dans la majorité des cas. La pose en oblique est déconseillée : cette méthode ne s'apparente pas au mode de recouvrement traditionnel.
• Les teintes pastel de même que les couleurs trop vives sont à éviter. Ces tons seront rapidement démodés.
• Les couleurs foncées sont également à éviter si la maison est située dans un endroit découvert. Le Pour en lire plus
Choisissez avec soin le nouveau revêtement afin qu'il s'intègre au style de votre maison. Sélectionnez le matériau le mieux adapté à la forme, à la texture et aux dimensions du revêtement traditionnel à reproduire.
D'autres matériaux comme le revêtement de bois usiné pré-teint, le vinyle, le revêtement de fibres sous pression ou le fibro-ciment sont disponibles sur le marché. Ils peuvent constituer des solutions de rechange acceptables.

Trucs et astuces
• Prévoyez des encadrements simples d'au moins 3 1/2 pouces (9 cm) à 4 pouces (10 cm) autour de toutes les portes et fenêtres de la maison. Ces éléments architecturaux mettront davantage en valeur le nouveau revêtement horizontal.
• Le nouveau revêtement devrait être posé dans le même sens que le revêtement traditionnel, à l'horizontale dans la majorité des cas. La pose en oblique est déconseillée : cette méthode ne s'apparente pas au mode de recouvrement traditionnel.
• Les teintes pastel de même que les couleurs trop vives sont à éviter. Ces tons seront rapidement démodés.
• Les couleurs foncées sont également à éviter si la maison est située dans un endroit découvert. Le revêtement sera plus exposé au soleil et perdra plus rapidement sa couleur d'origine.

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.

Bardeau de cèdre :
Durée de vie :
60 ans ou plus, si entretenu normalement Avantages :
rrès résistant à la pourriture; adapté à notre climat rigoureux et humide; résistant aux chocs; extrêmement durable (jusqu’à cent ans lorsqu’il est entretenu et posé adéquatement); facile à réparer; très belle apparence, même à long terme; matériau isolant; facile d’entretien, avec les produits performants d’aujourd’hui; fabriqué à partir d’une ressource naturelle renouvelable et peu polluante. Inconvénient :
pose plus longue à effectuer. Revêtement de vinyle :
Durée de vie :
jusqu’à 40 ans, selon le fabriquant. Avantages :
facile à poser, à l’horizontale seulement; ressemble à la planche traditionnelle; coût d’achat faible, à court terme. Pour en lire plus
Bardeau de cèdre :
Durée de vie :
  • 60 ans ou plus, si entretenu normalement
Avantages :
  • rrès résistant à la pourriture;
  • adapté à notre climat rigoureux et humide;
  • résistant aux chocs;
  • extrêmement durable (jusqu’à cent ans lorsqu’il est entretenu et posé adéquatement);
  • facile à réparer;
  • très belle apparence, même à long terme;
  • matériau isolant;
  • facile d’entretien, avec les produits performants d’aujourd’hui;
  • fabriqué à partir d’une ressource naturelle renouvelable et peu polluante.
Inconvénient :
  • pose plus longue à effectuer.
Revêtement de vinyle :
Durée de vie :
  • jusqu’à 40 ans, selon le fabriquant.
Avantages :
  • facile à poser, à l’horizontale seulement;
  • ressemble à la planche traditionnelle;
  • coût d’achat faible, à court terme.
Inconvénients :
  • les couleurs pâlissent avec l’exposition au soleil;
  • peu approprié dans les régions venteuses;
  • peut se dilater lors de grands écarts de température;
  • fragile à l’impact, en hiver;
  • difficile à nettoyer lorsque la saleté s’est accumulée;
  • fabriqué à partir d’une ressource non renouvelable.

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.

Photo couleur de bardeau de cèdre

Bardeau de cèdre

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Photo couleur de revêtement de vinyle

Revêtement de vinyle

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Revêtement de bois pré-teint usiné :
Durée de vie :
60 ans ou plus, s’il est entretenu normalement Avantages :
très résistant à la pourriture; adapté au climat hivernal; résistant aux chocs; durable, lorsqu’il est bien posé et bien entretenu; facile à reparer; durabilité éprouvée; entretien facilité par de nouveaux produits; gamme de couleurs très variée; ressemble à la planche traditionnelle. Inconvénient :
investissement plus grand, à court terme. Revêtement en fibre de bois sous pression :
Durée de vie :
15 ans pour le fini; 25 ans pour le matériau, mais peut varier selon le fabricant. Avantages :
se pose à l’horizontale ou à la verticale; ressemble à la planche traditionnelle; coût peu élevé, à court terme. Inconvénients :
Pour en lire plus
Revêtement de bois pré-teint usiné :
Durée de vie :
  • 60 ans ou plus, s’il est entretenu normalement
Avantages :
  • très résistant à la pourriture;
  • adapté au climat hivernal;
  • résistant aux chocs;
  • durable, lorsqu’il est bien posé et bien entretenu;
  • facile à reparer;
  • durabilité éprouvée;
  • entretien facilité par de nouveaux produits;
  • gamme de couleurs très variée;
  • ressemble à la planche traditionnelle.
Inconvénient :
  • investissement plus grand, à court terme.
Revêtement en fibre de bois sous pression :
Durée de vie :
  • 15 ans pour le fini;
  • 25 ans pour le matériau, mais peut varier selon le fabricant.
Avantages :
  • se pose à l’horizontale ou à la verticale;
  • ressemble à la planche traditionnelle;
  • coût peu élevé, à court terme.
Inconvénients :
  • les joints peuvent s’ouvrir;
  • nettoyage difficile des joints;
  • choix de couleurs restreint;
  • fini reluisant qui donne une apparence plastique

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.

Photo couleur de revêtement de bois pré-teint usiné

Revêtement de bois pré-teint usiné

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Photo couleur de revêtement préfini CanExel

Revêtement en fibre de bois sous pression

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Revêtement en aluminium :
Durée de vie :
jusqu’à 40 ans, selon le fabricant Avantages :
facile à poser à l’horizontale; moins sensible à la dilatation que le vinyle; résiste davantage à l’exposition au soleil. Inconvénient :
sensible aux chocs et peut se bosseler. Revêtement de fibro-ciment :
Durée de vie :
50 ans ou plus, selon le fabricant. Avantages :
reproduit la texture et le profil de la planche en bois; se retrouve sous plusieurs formes; moins sensible à la dilatation que les autres matériaux imitant le bois; ne décolore pas au soleil et résiste aux écarts de température; résistant aux chocs; résistant à l’humidité et aux insectes. Inconvénient :
donne un fini d’apparence plastique.
Revêtement en aluminium :
Durée de vie :
  • jusqu’à 40 ans, selon le fabricant
Avantages :
  • facile à poser à l’horizontale;
  • moins sensible à la dilatation que le vinyle;
  • résiste davantage à l’exposition au soleil.
Inconvénient :
  • sensible aux chocs et peut se bosseler.
Revêtement de fibro-ciment :
Durée de vie :
  • 50 ans ou plus, selon le fabricant.
Avantages :
  • reproduit la texture et le profil de la planche en bois;
  • se retrouve sous plusieurs formes;
  • moins sensible à la dilatation que les autres matériaux imitant le bois;
  • ne décolore pas au soleil et résiste aux écarts de température;
  • résistant aux chocs;
  • résistant à l’humidité et aux insectes.
Inconvénient :
  • donne un fini d’apparence plastique.

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.

Photo couleur de revêtement en aluminium

Revêtement en aluminium

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Photo couleru de panneaux de fibro-ciment

Revêtement de fibro-ciment

Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean

© Société d'Histoire du Lac-Saint-Jean, 2004. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • décrire l’évolution de la maison au Canada ainsi que les influences architecturales qui ont marqué celle-ci;
  • comparer le style des maisons ainsi que les matériaux utilisés à l’époque avec ceux d’aujourd’hui, et indiquer des ressemblances et des différences;
  • évaluer l’impact de l’utilisation de certains matériaux sur l’environnement et sur la fabrication (et le style architectural) des maisons;
  • expliquer l’influence de l’histoire (p. ex. la Conquête, la Confédération) sur le style architectural et son évolution.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons