Image couleur de dent de poisson fossilisé

Poisson : Protodus jexi Woodward, Dévonien, Campbellton, Nouveau-Brunswick, Collecteur : R.F. Miller, 2001. On ne connaît le requin Protodus jexi que grâce à des dents fossiles. La dent a une forme triangulaire, avec un sillon superficiel sur le côté.

Collecteur : R.F. Miller
Musée du Nouveau-Brunswick
2001
Campbellton, Nouveau-Brunswick, CANADA
Largeur de l’image : 7 mm
NBMG 11983
© 2012, Musée du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.


Images couleur de poisson et d’os fossilisés

Poisson : Doliodus problematicus (Woodward), Dévonien, Atholville, Nouveau-Brunswick, Collecteurs : J. McGovern et R.F. Miller, 1997. L’évolution des requins remonte probablement au Silurien, bien que leurs fossiles les plus anciens se composent uniquement d’écailles et de dents isolées. Doliodus problematicus a été décrit au Nouveau-Brunswick en 1897 à partir d’une seule dent. Parmi les fossiles de requins anciens, ce spécimen est le plus complet au monde.

Collecteurs : J. McGovern et R.F. Miller
Musée du Nouveau-Brunswick
1997
Atholville, Nouveau-Brunswick, CANADA
Largeur de l’image (à gauche) : 16 cm
NBMG 10127
© 2012, Musée du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.


Images couleur d’un fossile de cavité cérébrale et imagerie de tomodensitogramme

Tomodensitogramme d’un poisson : boîte crânienne de Doliodus, problematicus (Woodward), Dévonien, Atholville, Nouveau-Brunswick, Collecteurs : J. McGovern et R.F. Miller, 1997. Ce spécimen de Doliodus problematicus est tellement bien préservé qu’on peut étudier sa boîte crânienne. Le tomodensitogramme de la tête révèle les canaux des nerfs et des vaisseaux sanguins.

Collecteurs : J. McGovern et R.F. Miller
Musée du Nouveau-Brunswick
1997
Atholville, Nouveau-Brunswick, CANADA
Largeur de l’image (à gauche) : 8 cm
NBMG 10127
© 2012, Musée du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.


Images couleur de dents fossilisées et imagerie de tomodensitogramme

Tomodensitogramme d’un poisson : mâchoire et dents de Doliodus problematicus (Woodward), Dévonien, Atholville, Nouveau-Brunswick, Collecteurs : J. McGovern et R.F. Miller, 1997. Ce spécimen de Doliodus problematicus est tellement bien préservé qu’il a encore toutes ses dents. Le tomodensitogramme de la tête montre des rangées de dents.

Collecteurs : J. McGovern et R.F. Miller
Musée du Nouveau-Brunswick
1997
Atholville, Nouveau-Brunswick, CANADA
Largeur de l’image (à gauche) : 11 cm
NBMG 10127
© 2012, Musée du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.


Image couleur de roche noire avec dents fossilisées

Poisson : Doliodus problematicus (Woodward), Dévonien, Atholville, Nouveau-Brunswick, Collecteurs : R.F. Miller et J. McGovern, 1995. Une dent de Doliodus problematicus, avec deux grandes cuspides acérées.

Collecteurs : J. McGovern et R.F. Miller
Musée du Nouveau-Brunswick
1995
Atholville, Nouveau-Brunswick, CANADA
Largeur de l’image : 3 mm
NBMG 9978
© 2012, Musée du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.


Image couleur de roche grise avec dents fossilisées

Poisson : Doliodus problematicus (Woodward), Dévonien, Atholville, Nouveau-Brunswick, Collecteurs : R.F. Miller et J. McGovern, 1995. Une dent de Doliodus problematicus, avec deux grandes cuspides acérées.

Collecteurs : J. McGovern et R.F. Miller
Musée du Nouveau-Brunswick
1995
Atholville, Nouveau-Brunswick, CANADA
Largeur de l’image : 5 mm
NBMG 10017
© 2012, Musée du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.


Randall Miller, Ph. D. discute le requin d'Atholville, Doliodus problematicus

Randall Miller, Ph. D. Conservateur de recherche – Géologie et paléontologie Musée du Nouveau-Brunswick

Ceci est la localité dans la formation de Campbellton où nous avons découvert le requin presque complet Doliodus problematicus, un spécimen particulièrement intéressant. C’est le premier spécimen du monde qui indique que les requins avaient des épines sur les nageoires pectorales. La conservation est excellente. Toutes les dents sont encore sur la mâchoire et la boîte crânienne est bien préservée. C’est également ici que nous avons trouvé des scorpions de mer, des animaux qui ressemblaient à de gigantesques homards et qui atteignaient une taille – du moins à cet endroit – d’un ou deux mètres. Et les requins ainsi que les scorpions de mer, ou euryptérides, comme on les appelle, vivaient dans le même milieu.

Musée du Nouveau-Brunswick
Musée du Nouveau-Brunswick
2012
Campbellton, Nouveau-Brunswick, CANADA
Atholville, Nouveau-Brunswick, CANADA
© 2013, Musée du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

Résultats d’apprentissage :
  • Dessiner et interpréter des schémas bidimensionnels à l’échelle.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons