On demandera aux élèves de jumeler une de ces trois citations avec une image appropriée de Carr qu’ils trouveront en ligne. Les sites de références comprennent :

Art Gallery of Greater Victoria - www.aggv.bc.ca
Vancouver Art Gallery - www.vanartgallery.bc.ca
Art Gallery of Ontario - www.ago.net
McMichael Gallery (Kleinburg) - www.mcmichael.com
National Gallery of Canada - www.gallery.ca
Musée des Beaux Arts (Montréal) - www.mbam.qc.ca

On demandera aux élèves de jumeler une de ces trois citations avec une image appropriée de Carr qu’ils trouveront en ligne. Les sites de références comprennent :

Art Gallery of Greater Victoria - www.aggv.bc.ca
Vancouver Art Gallery - www.vanartgallery.bc.ca
Art Gallery of Ontario - www.ago.net
McMichael Gallery (Kleinburg) - www.mcmichael.com
National Gallery of Canada - www.gallery.ca
Musée des Beaux Arts (Montréal) - www.mbam.qc.ca


© 2007, Art Gallery of Greater Victoria. Tous droits réservés.

« J’ai orné ma poterie avec des dessins indiens – c’est la raison pour laquelle les touristes l’ont achetée. Je me déteste pour avoir prostitué l’art indien; nos Indiens n’ont pas « fait de la poterie », leurs dessins n’étaient pas destinés à orner de l’argile – mais j’ai gardé le dessin indien pur ».1
« J’ai orné ma poterie avec des dessins indiens – c’est la raison pour laquelle les touristes l’ont achetée. Je me déteste pour avoir prostitué l’art indien; nos Indiens n’ont pas « fait de la poterie », leurs dessins n’étaient pas destinés à orner de l’argile – mais j’ai gardé le dessin indien pur ».1
1Emily Carr, Growing Pains – An Autobiography, (Toronto: Irwin Publishing, 1946), 231.
© 1946, Irwin Publishing. Tous droits réservés.

« Je sens qu’il y a plein de choses dans l’abstraction, mais cela doit être de l’abstraction avec une raison, c’est-à-dire qu’il doit y avoir une vérité sous-jacente – quelque chose – l’essence ou le noyau, le sens inné de la chose à exprimer. Si cela ne parle pas, c’est donc une abstraction morte sans aucune raison d’exister».1
« Je sens qu’il y a plein de choses dans l’abstraction, mais cela doit être de l’abstraction avec une raison, c’est-à-dire qu’il doit y avoir une vérité sous-jacente – quelque chose – l’essence ou le noyau, le sens inné de la chose à exprimer. Si cela ne parle pas, c’est donc une abstraction morte sans aucune raison d’exister».1
1Emily Carr, Hundreds and Thousands, (Vancouver: Douglas & McIntyre, 2006), 47.
© 2006, Douglas & McIntyre. Tous droits réservés.

« Il semble que ces mers tremblantes ne peuvent presque pas endurer le toucher d’une main. Celui qui se déplace sur l’eau n’est pas vraiment un incident… C’est plus comme un souffle, involontaire et vivant, venant, allant, toujours là, mais impossible à retenir… seulement l’esprit peut toucher à cela ».1
« Il semble que ces mers tremblantes ne peuvent presque pas endurer le toucher d’une main. Celui qui se déplace sur l’eau n’est pas vraiment un incident… C’est plus comme un souffle, involontaire et vivant, venant, allant, toujours là, mais impossible à retenir… seulement l’esprit peut toucher à cela ».1
1Emily Carr, Hundreds and Thousands, (Vancouver: Douglas & McIntyre, 2006), 165.
© 2006, Douglas & McIntyre. Tous droits réservés.

Une aquarelle d’un totem surmontéd’un aigle à Skidigate, C-B.

Une aquarelle d’un totem surmontéd’un aigle à Skidigate, C-B.

Emily Carr
Donné en mémoire de Dorothy Plaunt Dyde
vers 1930
Skidigate, Colombie-Britannique, CANADA
AGGV 1980.034.001
© 2007, Art Gallery of Greater Victoria. Tous droits réservés.


Une peinture à l’huile d’un paysage marin avec de gros rochers en avant-planet un ciel clair « en mouvement ».

Une peinture à l’huile d’un paysage marin avec de gros rochers en avant-planet un ciel clair « en mouvement ».

Emily Carr
Don anonyme
vers 1935
CANADA Île de Vancouver et environs, Colombie-Britannique, Île de Vancouver et environs, CANADA
AGGV 1997.034.001
© 2007, Art Gallery of Greater Victoria. Tous droits réservés.


Un petit bol avec un bord arrondi et une petite ouverture sans goulot. Le bord est décoré d’un dessin des Premières nati

Un petit bol avec un petit bord arrondie et une petite ouverture sans goulot, le bord est décoré d’un dessin des Premières nations.

Emily Carr
Don de Commander & Mme A.J. Tullis
vers 1930
Victoria, Colombie-Britannique, CANADA
AGGV 1973.079.001
© 2007, Art Gallery of Greater Victoria. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

Lien au programme (C.-B.) – Arts de la langue anglaise ; Sciences humaines; Arts visuels; Fondation de l’art; Technologie de l’information 9/10

Objectifs d’apprentissage :
· En jumelant des citations de Carr à diverses peintures, les élèves apprécieront comment Carr était aussi talentueuse comme écrivaine que comme artiste. Les élèves feront également le lien entre le développement de sa peinture et celui de son écriture (un parcours presque parallèle).
· Après avoir lu diverses citations des romans et des journaux intimes de Carr, les élèves compareront les thèmes, les buts et l’attrait des différentes communications – bibliographie, autobiographie, journal intime, récit, etc.
· Après avoir lu diverses citations des écrits de Carr, les élèves identifieront les liens entre leurs propres idées, expériences et connaissances et une variété de travaux littéraires et de média de masse créés par des auteurs et des promoteurs scolaires, locaux, britanno-colombiens et internationaux provenant de diverses communautés culturelles.
· Les élèves utiliseront leurs sens pour percevoir le monde et réagir à des images. Ils percevront également les façons par lesquelles elles reflètent le contexte personnel, social, culturel et historique dans lequel elles ont été créées.
· Les élèves analyseront comment les qualités physiques des éléments visuels et des principes de l’art sont utilisées pour créer des effets et des atmosphères dans des images représentationnelles et non représentationnelles.
· Les élèves examineront la relation entre l’utilisation de stratégies de développement d’images particulières, ainsi que l’atmosphère et le message prévus.
· Les élèves pourront décrire la contribution d’Emily Carr à l’art au Canada.
· Les élèves prendront en considération pourquoi les Autochtones sont préoccupés par l’appropriation de leur culture.
· Cet exercice d’apprentissage permettra aux élèves de démontrer leur habilité à utiliser Internet pour obtenir, saisir et entreposer de l’information.
· Les élèves utiliseront les outils des technologies de l’information pour recueillir et organiser de l’information et produire des documents.
· En interagissant avec cet objet, les élèves feront preuve d’une sensibilisation envers l’impact des ressources électroniques sur l’éducation, les carriers et les loisirs.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons