Au Crétacé, vous auriez pu aller à la pêche dans les Prairies et rapporter les mêmes types de poissons qu’aujourd’hui, soit des poissons cartilagineux, des poissons osseux primitifs et des poissons osseux modernes. Ces types de poissons sont tous apparus avant le Crétacé.

Les poissons cartilagineux sont les premiers poissons à apparaître et les premiers vertébrés à développer une mâchoire. Ils sont représentés entre autres par les raies, les chimères et les requins. Comme ces poissons ont un squelette cartilagineux, les spécimens complets à l’état fossile sont très rares. Par contre, la découverte de dents de requin dans les roches sédimentaires est fréquente.
Au Crétacé, vous auriez pu aller à la pêche dans les Prairies et rapporter les mêmes types de poissons qu’aujourd’hui, soit des poissons cartilagineux, des poissons osseux primitifs et des poissons osseux modernes. Ces types de poissons sont tous apparus avant le Crétacé.

Les poissons cartilagineux sont les premiers poissons à apparaître et les premiers vertébrés à développer une mâchoire. Ils sont représentés entre autres par les raies, les chimères et les requins. Comme ces poissons ont un squelette cartilagineux, les spécimens complets à l’état fossile sont très rares. Par contre, la découverte de dents de requin dans les roches sédimentaires est fréquente.

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Dent de requin

Dent de requin

Musée du Séminaire de Sherbrooke

© Musée du Séminaire de Sherbrooke. Tous droits réservés.


Le lépisosté

Le lépisosté a un squelette lourd.

RCIP

© Musée du Séminaire de Sherbrooke. Tous droits réservés.


Les poissons modernes sont apparus il y a 220 millions d’années. Au Crétacé, ils ont subi des changements évolutifs importants. Ils possèdent un squelette partiellement composé d’os, une paire de branchies et souvent une vessie natatoire qui leur permet de flotter et de s’enfoncer dans l’eau selon le besoin. Les premières formes de saumons et de truites sont apparues vers la fin du Crétacé.

Le développement phénoménal des poissons osseux (téléostéens) conduit aux transformations les plus marquées du milieu marin au Crétacé. Leur squelette plus solide et leurs écailles protectrices leur donnent des avantages certains. Ainsi, leurs populations se multiplient et se répandent rapidement. Une nouvelle ressource alimentaire vient donc de naître !

Les poissons modernes sont apparus il y a 220 millions d’années. Au Crétacé, ils ont subi des changements évolutifs importants. Ils possèdent un squelette partiellement composé d’os, une paire de branchies et souvent une vessie natatoire qui leur permet de flotter et de s’enfoncer dans l’eau selon le besoin. Les premières formes de saumons et de truites sont apparues vers la fin du Crétacé.

Le développement phénoménal des poissons osseux (téléostéens) conduit aux transformations les plus marquées du milieu marin au Crétacé. Leur squelette plus solide et leurs écailles protectrices leur donnent des avantages certains. Ainsi, leurs populations se multiplient et se répandent rapidement. Une nouvelle ressource alimentaire vient donc de naître !


© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Omble de fontaine

Les poissons osseux modernes, comme cette omble de fontaine, sont plus mobiles.

Musée du Séminaire de Sherbrooke

© Musée du Séminaire de Sherbrooke. Tous droits réservés.


Les reptiles, issus des amphibiens, ont conquis la terre il y a 350 millions d’années. Ils ont proliféré et se sont diversifiés avec une exubérance déconcertante. Il y a 250 millions d’années, certains reptiles terrestres retournent à la mer. Ils sont à l’origine des reptiles marins.
Les reptiles, issus des amphibiens, ont conquis la terre il y a 350 millions d’années. Ils ont proliféré et se sont diversifiés avec une exubérance déconcertante. Il y a 250 millions d’années, certains reptiles terrestres retournent à la mer. Ils sont à l’origine des reptiles marins.

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Dans les mers du Crétacé, le succès des poissons osseux entraîne le développement de reptiles prédateurs. L’un des plus beaux exemples de l’excentricité de l’évolution est Elasmosaurus, un genre de la famille des plésiosaures. Ce géant de 12 mètres a un cou extraordinairement flexible, deux fois plus long que son corps. Il se déplace dans tous les sens et surprend ses proies en lançant sa minuscule tête comme un harpon. Il doit surveiller les attaques des pliosaures, reptiles à cou court et à tête massive, et des mosasaures, des nouveaux venus dans l’histoire de l’évolution. Ces grands lézards-serpents dominent la chaîne alimentaire. D’autres espèces, comme les ichthyosaures, qui ressemblent à des dauphins, et les géosaures s’éteignent avant la fin du Crétacé.
Dans les mers du Crétacé, le succès des poissons osseux entraîne le développement de reptiles prédateurs. L’un des plus beaux exemples de l’excentricité de l’évolution est Elasmosaurus, un genre de la famille des plésiosaures. Ce géant de 12 mètres a un cou extraordinairement flexible, deux fois plus long que son corps. Il se déplace dans tous les sens et surprend ses proies en lançant sa minuscule tête comme un harpon. Il doit surveiller les attaques des pliosaures, reptiles à cou court et à tête massive, et des mosasaures, des nouveaux venus dans l’histoire de l’évolution. Ces grands lézards-serpents dominent la chaîne alimentaire. D’autres espèces, comme les ichthyosaures, qui ressemblent à des dauphins, et les géosaures s’éteignent avant la fin du Crétacé.

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Des reptiles marins

Plusieurs reptiles marins se sont éteints à la fin du Crétacé.

Musée du Séminaire de Sherbrooke

© Musée du Séminaire de Sherbrooke. Tous droits réservés.


Deux ordres de reptiles apparus probablement il y a plus de 250 millions d’années ont survécu jusqu’à aujourd’hui sans subir de grandes transformations : les tortues et les crocodiliens. Au Crétacé, un groupe de tortues capables de s’adapter à tous les milieux et à tous les régimes se développe. Cette adaptation favorise leur survie et les cas de gigantisme ne sont pas rares. Archelon est une tortue de plus de trois mètres de longueur. Les crocodiliens peuvent mesurer jusqu’à 15 mètres de longueur. Ils sont plus nombreux et plus dispersés qu’aujourd’hui.
Deux ordres de reptiles apparus probablement il y a plus de 250 millions d’années ont survécu jusqu’à aujourd’hui sans subir de grandes transformations : les tortues et les crocodiliens. Au Crétacé, un groupe de tortues capables de s’adapter à tous les milieux et à tous les régimes se développe. Cette adaptation favorise leur survie et les cas de gigantisme ne sont pas rares. Archelon est une tortue de plus de trois mètres de longueur. Les crocodiliens peuvent mesurer jusqu’à 15 mètres de longueur. Ils sont plus nombreux et plus dispersés qu’aujourd’hui.

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

les tortues

Tortue

Musée du Séminaire de Sherbrooke

© 2008, Musée du Séminaire de Sherbrooke. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • être amené à éprouver un enthousiasme et un intérêt durables à l’endroit de l’étude des sciences ;
  • décrire certains animaux marins invertébrés du Crétacé ainsi que leur écologie ;
  • décrire comment l’évolution a influé sur les espèces vertébrées du Crétacé, et fournir des exemples.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons