Avec le temps, les représentations idéalisées de certains paysages deviennent inséparables de la définition qu’une culture se donne. Ces archétypes picturaux s’incrustent dans l’identité nationale à tel point que les générations se succèdent en les acceptant, ainsi que leur importance culturelle, sans les remettre en cause.

Au XXe siècle, la conception nord-américaine du monde s’est transformée sous l’effet de l’évolution du milieu social, politique et économique. De ce fait, l’interprétation de certains paysages emblématiques a changé. Ainsi, un lieu qui passait pour une merveille de la nature il y a un siècle peut être considéré de nos jours comme un piège à touristes. Les deux interprétations sont bien différentes. Ces paysages demeurent chargés de sens, mais le sens n’est plus le même. Ce qui fut autrefois un symbole culturel peut s’être mué en stéréotype culturel sous l’ Pour en lire plus
Avec le temps, les représentations idéalisées de certains paysages deviennent inséparables de la définition qu’une culture se donne. Ces archétypes picturaux s’incrustent dans l’identité nationale à tel point que les générations se succèdent en les acceptant, ainsi que leur importance culturelle, sans les remettre en cause.

Au XXe siècle, la conception nord-américaine du monde s’est transformée sous l’effet de l’évolution du milieu social, politique et économique. De ce fait, l’interprétation de certains paysages emblématiques a changé. Ainsi, un lieu qui passait pour une merveille de la nature il y a un siècle peut être considéré de nos jours comme un piège à touristes. Les deux interprétations sont bien différentes. Ces paysages demeurent chargés de sens, mais le sens n’est plus le même. Ce qui fut autrefois un symbole culturel peut s’être mué en stéréotype culturel sous l’effet du déplacement des valeurs sociales.

© RCIP 2001. Tous droits réservés

Fuentes Brotantes

Fuentes Brotantes (Sources jaillissantes)

Joaquín Clausell (1866 - 1935)
National Museum of Art. INBA. CONACULTA
1910 - 1920
MEXIQUE
huile sur toile
© National Museum of Art. INBA. CONACULTA


Le caractère innovateur des œuvres de Clausell tient non seulement à l'usage qu'il fait d'une technique qui rappelle certes l'impressionnisme, mais aussi et surtout à la recherche d'autres lieux symboliques du paysage mexicain, en remplacement du cliché déjà surfait des volcans de la vallée de Mexico : le Popocatépetl et l'Iztaccíhuatl. De petits villages, situés aux environs de Mexico, comme Tlalpan, Santa Anita, Ixtacalco et Xochimilco, furent choisis par les paysagistes des première et deuxième décennies du XXe siècle. Privées de personnages, ces œuvres recréent des lieux peu importants ou des lieux éloignés qui évoquent les idées de la fin du siècle, enracinées dans le symbolisme en raison de ce désir de retour à la campagne et à la nature.
Le caractère innovateur des œuvres de Clausell tient non seulement à l'usage qu'il fait d'une technique qui rappelle certes l'impressionnisme, mais aussi et surtout à la recherche d'autres lieux symboliques du paysage mexicain, en remplacement du cliché déjà surfait des volcans de la vallée de Mexico : le Popocatépetl et l'Iztaccíhuatl. De petits villages, situés aux environs de Mexico, comme Tlalpan, Santa Anita, Ixtacalco et Xochimilco, furent choisis par les paysagistes des première et deuxième décennies du XXe siècle. Privées de personnages, ces œuvres recréent des lieux peu importants ou des lieux éloignés qui évoquent les idées de la fin du siècle, enracinées dans le symbolisme en raison de ce désir de retour à la campagne et à la nature.

© RCIP 2001. Tous droits réservés

Garita de la Viga

Garita de la Viga (Guérite de la Viga)

Ernst Wardsworth Longfellow (1845 - 1921)
Colección de Arte, Banco Nacional de México, S.A.
Date ?
MEXIQUE
huile sur bois
39,00 X 57,00 cm
© Banco Nacional de México, S.A.


Natif de la Nouvelle-Angleterre, Longfellow était à Paris en 1865, où il se mit en contact avec les écoles en plein air de Barbizon. On ignore l'année de son arrivée au Mexique, auquel il légua cette peinture du canal de la Viga, qu'il a représenté dans sa quotidienneté avec des gens du peuple, presque entièrement vêtus de blanc, occupés à transporter dans leurs barques les aliments provenant de Xochimilco et de Chalco. Les guérites étaient les portes d'entrée de la ville et c'était là qu'on payait les taxes pour introduire des produits dans la ville.
Natif de la Nouvelle-Angleterre, Longfellow était à Paris en 1865, où il se mit en contact avec les écoles en plein air de Barbizon. On ignore l'année de son arrivée au Mexique, auquel il légua cette peinture du canal de la Viga, qu'il a représenté dans sa quotidienneté avec des gens du peuple, presque entièrement vêtus de blanc, occupés à transporter dans leurs barques les aliments provenant de Xochimilco et de Chalco. Les guérites étaient les portes d'entrée de la ville et c'était là qu'on payait les taxes pour introduire des produits dans la ville.

© RCIP 2001. Tous droits réservés

Canal de Tláhuac con el Iztaccíhuatl al fondo

Canal de Tláhuac con el Iztaccíhuatl al fondo (Canal de Tláhuac avec l'Iztaccíhuatl en arrière-plan)

Hugo Brehme (1882 - 1954)
Sistema Nacional de Fototecas del INAH. Fototeca de Pachuca
1910 - 1920
MEXIQUE
photographie sur papier
21,00 X 15,00 cm
© Sistema Nacional de Fototecas del INAH. Fototeca de Pachuca


La lumière d'après-midi que suggère l'ombre du jeune rameur sert de prétexte pour capturer d'un seul coup des caractéristiques du paysage des environs de la vallée de Mexico, soit l'indigène primitif en culottes courtes blanches, le canal Tláhuac, les hauteurs enneigées de l'Iztaccíhuatl, les saules typiques des canaux du sud de la ville. La représentation de ces symboles et leur conversion en mythes répondaient, dans les années postrévolutionnaires, à l'urgence de la lutte contre le modèle alors prédominant, soit celui de la culture occidentale. L'identité mexicaine s'est alors figée dans des images qui devinrent plus tard très courantes.
La lumière d'après-midi que suggère l'ombre du jeune rameur sert de prétexte pour capturer d'un seul coup des caractéristiques du paysage des environs de la vallée de Mexico, soit l'indigène primitif en culottes courtes blanches, le canal Tláhuac, les hauteurs enneigées de l'Iztaccíhuatl, les saules typiques des canaux du sud de la ville. La représentation de ces symboles et leur conversion en mythes répondaient, dans les années postrévolutionnaires, à l'urgence de la lutte contre le modèle alors prédominant, soit celui de la culture occidentale. L'identité mexicaine s'est alors figée dans des images qui devinrent plus tard très courantes.

© RCIP 2001. Tous droits réservés

Xochimilco

Xochimilco

Gabriel Figueroa (1907 - 1997)
Collection Figueroa
1943
MEXIQUE
photogramme original, restauré et numérisé du film María Candelaria, diapositive de 35 mm
© Collection Figueroa


Par son artifice, le cinéma mexicain non seulement reproduit la réalité mais aussi construit un monde artificiel; il engendre une réalité créée, avec laquelle il séduit le grand public qui apprendra à se voir et à se reconnaître. Gabriel Figueroa, avec le regard d'un intrus qui pénètre au paradis, a filmé, avec sa caméra, le long des canaux de Xochimilco ce panorama pour le film María Candelaria. La beauté que capte le photographe est certes présente ici, mais Figueroa l'amplifie, donnant ainsi à l'observateur l'occasion d'y réfléchir.
Par son artifice, le cinéma mexicain non seulement reproduit la réalité mais aussi construit un monde artificiel; il engendre une réalité créée, avec laquelle il séduit le grand public qui apprendra à se voir et à se reconnaître. Gabriel Figueroa, avec le regard d'un intrus qui pénètre au paradis, a filmé, avec sa caméra, le long des canaux de Xochimilco ce panorama pour le film María Candelaria. La beauté que capte le photographe est certes présente ici, mais Figueroa l'amplifie, donnant ainsi à l'observateur l'occasion d'y réfléchir.

© RCIP 2001. Tous droits réservés

Una tarde en Xochimilco

Una tarde en Xochimilco (Un après-midi à Xochimilco)

Miguel Covarrubias (1904 - 1957)
Hotel Ritz, Mexico
1947
MEXIQUE
murale
© Hotel Ritz, Mexico


Les canaux désolés de Xochimilco, reproduits des années auparavant par Clausell et Hugo Brehme, et qui évoquaient le repos, l'intimité et un certain primitivisme, font place à un autre Mexique, maintenant peint sur la fresque de Covarrubias : ses eaux commencent à se peupler, non pas précisément par les habitants de l'endroit, mais par des groupes de touristes mexicains et étrangers. En 1947, Xochimilco était devenu l'un des sites touristiques les plus fréquentés de la ville et une promenade dominicale obligée. Dans Un après-midi à Xochimilco, Covarrubias a réussi à nous montrer, avec humour, les personnages qui assistaient à ces promenades tout en évoquant une atmosphère de fête, anecdotique et descriptive des scènes de mœurs du XIXe siècle. La stylisation des figures découle de son intense travail comme caricaturiste.
Les canaux désolés de Xochimilco, reproduits des années auparavant par Clausell et Hugo Brehme, et qui évoquaient le repos, l'intimité et un certain primitivisme, font place à un autre Mexique, maintenant peint sur la fresque de Covarrubias : ses eaux commencent à se peupler, non pas précisément par les habitants de l'endroit, mais par des groupes de touristes mexicains et étrangers. En 1947, Xochimilco était devenu l'un des sites touristiques les plus fréquentés de la ville et une promenade dominicale obligée. Dans Un après-midi à Xochimilco, Covarrubias a réussi à nous montrer, avec humour, les personnages qui assistaient à ces promenades tout en évoquant une atmosphère de fête, anecdotique et descriptive des scènes de mœurs du XIXe siècle. La stylisation des figures découle de son intense travail comme caricaturiste.

© RCIP 2001. Tous droits réservés

Objectifs d'apprentissage

L'apprenant va :

  • prendre conscience de l’impact émotionnel qui est provoqué et façonné par les œuvres d’art;
  • donner des exemples de paysages iconiques des nations d’Amérique du Nord;
  • décrire à l’aide d’exemples comment la signification des paysages iconiques a changé au fil du temps;
  • être sensibilisé aux thèmes communs abordés dans l’art du paysage des différents pays d’Amérique du Nord.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons