En 1969, le dernier élément de la future Ligue canadienne de hockey était mis en place. La Ligue de hockey junior majeur du Québec a été créée pour la saison 1969-1970. À sa première saison, la Ligue regroupait 11 équipes. Elle en compte désormais 16, avec le nouvel ajout du Rocket de Montréal. La Ligue tenta de prendre de l’expansion aux États-Unis avec les Pioneers de Plattsburgh en 1985-1986, mais l’équipe ne disputa que 17 parties. Cette ligue remporta plus de succès à l’extérieur du Québec lorsqu’elle prit de l’expansion vers l’est, dans les Maritimes, avec des équipes qui évoluent maintenant en Acadie-Bathurst, au Cap-Breton, à Halifax et à Moncton.

La LHJMQ est reconnue comme une organisation qui mise d’abord sur l’offensive. Au fil des ans, elle a produit de grands marqueurs, dont Guy Lafleur, Mike Bossy, Mario Lemieux et Vincent Lecavalier. Tout récemment, elle est devenue une véritable fabrique de gardiens de but. Le caractère offens Pour en lire plus
En 1969, le dernier élément de la future Ligue canadienne de hockey était mis en place. La Ligue de hockey junior majeur du Québec a été créée pour la saison 1969-1970. À sa première saison, la Ligue regroupait 11 équipes. Elle en compte désormais 16, avec le nouvel ajout du Rocket de Montréal. La Ligue tenta de prendre de l’expansion aux États-Unis avec les Pioneers de Plattsburgh en 1985-1986, mais l’équipe ne disputa que 17 parties. Cette ligue remporta plus de succès à l’extérieur du Québec lorsqu’elle prit de l’expansion vers l’est, dans les Maritimes, avec des équipes qui évoluent maintenant en Acadie-Bathurst, au Cap-Breton, à Halifax et à Moncton.

La LHJMQ est reconnue comme une organisation qui mise d’abord sur l’offensive. Au fil des ans, elle a produit de grands marqueurs, dont Guy Lafleur, Mike Bossy, Mario Lemieux et Vincent Lecavalier. Tout récemment, elle est devenue une véritable fabrique de gardiens de but. Le caractère offensif du jeu semble aider à produire des gardiens de but de premier ordre, comme Patrick Roy, Martin Brodeur et Jocelyn Thibault.

Maintenant que l’ensemble du Canada, sur le plan géographique, était couvert par trois ligues, l’Association canadienne de hockey amateur croyait nécessaire que les ligues soient liées entre elles par une direction générale commune. Lors de la réunion annuelle de l’ACHA, à Québec, en 1975, il a été décidé que la Ligue de hockey de l’Ontario, la Ligue de hockey de l’Ouest et la LHJMQ s’uniraient pour former la Ligue canadienne de hockey.


© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Mario Lemieux

Mario Lemieux a été une force dominante des Voisins de Laval lorsqu’il a marqué un surprenant total de 133 buts et de 282 points en 1983-1984.

RCIP

© Temple de la renommée du hockey


Martin Biron

Martin Biron est l’un des nombreux grands gardiens de but à provenir du Québec dans les années 1990. Biron a été nommé le gardien de but de l’année au hockey junior majeur canadien en 1994-1995 avant d’être repêché par les Sabres de Buffalo.

RCIP

© Doug MacLellan / Temple de la renommée du hockey


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :

  • étudier le rôle que le hockey joue dans l’identité canadienne;
  • explorer l’histoire du hockey au Canada;
  • être en mesure d’identifier les personnes importantes qui ont participé au hockey au Canada;
  • explorer l’évolution du hockey non professionnel au Canada;
  • explorer les principales ligues d’amateurs, les principaux tournois et prix pouvant être décernés aux athlètes, hommes et femmes.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons