La tradition haïda est connue dans le monde entier pour ses sculptures et ses mâts totémiques monumentaux, la beauté de son travail du bois, du métal et de l’argillite, et sa vannerie. Au fil des générations, les artistes haïdas ont mis au point un système formel qu’ils appliquent aussi bien à la sculpture qu’à l’art bidimensionnel.

L’océan est une profonde source d’inspiration pour l’art haïda. Nombre des créatures emblématiques évoquent l’océan : épaulard, otarie, flétan, requin et êtres surnaturels comme le Loup-de-mer, qui sont présents sur les mâts comme dans les objets sculptés.
La tradition haïda est connue dans le monde entier pour ses sculptures et ses mâts totémiques monumentaux, la beauté de son travail du bois, du métal et de l’argillite, et sa vannerie. Au fil des générations, les artistes haïdas ont mis au point un système formel qu’ils appliquent aussi bien à la sculpture qu’à l’art bidimensionnel.

L’océan est une profonde source d’inspiration pour l’art haïda. Nombre des créatures emblématiques évoquent l’océan : épaulard, otarie, flétan, requin et êtres surnaturels comme le Loup-de-mer, qui sont présents sur les mâts comme dans les objets sculptés.

© 1998, RCIP. Tous droits réservés.

Boîte

Boîte de bois plié, en cèdre rouge, gravée et peinte.

Photo : Musée canadien des civilisations

VII-C-109
© Musée canadien des civilisations


Chapeau

Chapeau peint en racine d'épinette.

Photo : Musée d'anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique

A3722
© Musée d'anthropologie de l'Université deColombie-Britannique


Sculpture

Le Souffleur - sculpture en bronze

Sculpture: Robert Davidson, 1992. Photo : Trevor Mills

© Robert Davidson, 1992


mâts totémiques

Skung Gwaii, trois mâts totémiques.

Photo : Tommy Greene junior

© Tommy Greene junior


Tapis

Tapis en racine d'épinette orné d'un motif d'otarie, peint par Charles et Isabella Edenshaw vers 1895.

Photo : Musée d'anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique

A7203
© Musée d'anthropologie de l'Université deColombie-Britannique


Masque

Masque d'aiguillat en cèdre sculpté par Robert Davidson, 1974.

par Robert Davidson
Musée royal de Colombie-Britannique
vers 1974
CPN 15119
© Musée royal de Colombie-Britannique


écran

Paravent de cèdre montrant des créatures des légendes haïdas.

Bill Reid
Musée royal de Colombie-Britannique
vers 1967
CPN 16639
© Musée royal de Colombie-Britannique


Chabot

Chabot, dessin au crayon

Dessin: Tom Price.
Musée royal de Colombie-Britannique

CPN 16557
© Musée royal de Colombie-Britannique


Loup-de-mer

Le Loup-de-mer, modèle d'emblème commémoratif, fin du XIXe siècle.

Photo : Musée royal de Colombie-Britannique
vers 1900
CPN 238
© Musée royal de Colombie-Britannique


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • prendre conscience du lien qui existe entre le peuple haïda et son environnement ;
  • décrire des éléments de l’art haïda, à l’aide d’exemples ;
  • identifier les sources d’inspiration de l’art haïda ;
  • reconnaître les œuvres proéminentes de l’art haïda, et les noms des principaux artistes haïdas.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons