Petite argillite de Christian White racontant l’histoire de Nanasimget.

Nanasimget pourchasse un Épaulard qui a enlevé sa femme. Il pénètre dans le monde sous-marin des Épaulards, reprend sa femme et regagne la terre ferme.

La sculpture d’argillite de Chris White représente Nanasimget sur le dos de l’Épaulard qui tient sa femme dans la bouche.
Petite argillite de Christian White racontant l’histoire de Nanasimget.

Nanasimget pourchasse un Épaulard qui a enlevé sa femme. Il pénètre dans le monde sous-marin des Épaulards, reprend sa femme et regagne la terre ferme.

La sculpture d’argillite de Chris White représente Nanasimget sur le dos de l’Épaulard qui tient sa femme dans la bouche.

© 1998, RCIP. Tous droits réservés.

Homme sur la dos de l'Épaulard

Nanasimget et l'Épaulard ; Sculpture d'argillite.

Sculpture par Christian White
Musée de Haida Gwaii, Qay'llnagaay

Nb1.566
© Musée de Haida Gwaii, Qay'llnagaay


L’histoire de Nanasimget est aussi évoquée sur un mât appartenant aux Gakyals qiigawaay du clan des Corbeaux de Skedans.

L’emblème du grizzly appartient à la famille du clan du Corbeau, propriétaire de ce mât, qui était autrefois fixé à une maison du village de Skedans. Les descendants de cette famille vivent aujourd’hui à Skidegate.

L’Épaulard est représenté sous sa forme spirituelle (humaine) en bas, et sous sa forme animale en haut, jointes par la même tête au centre.

La femme se trouve la tête en bas, enroulée autour de la nageoire dorsale, tandis que Nanasimget, au sommet du mât, s’accroche à la queue de l’Épaulard.
L’histoire de Nanasimget est aussi évoquée sur un mât appartenant aux Gakyals qiigawaay du clan des Corbeaux de Skedans.

L’emblème du grizzly appartient à la famille du clan du Corbeau, propriétaire de ce mât, qui était autrefois fixé à une maison du village de Skedans. Les descendants de cette famille vivent aujourd’hui à Skidegate.

L’Épaulard est représenté sous sa forme spirituelle (humaine) en bas, et sous sa forme animale en haut, jointes par la même tête au centre.

La femme se trouve la tête en bas, enroulée autour de la nageoire dorsale, tandis que Nanasimget, au sommet du mât, s’accroche à la queue de l’Épaulard.

© 1998, RCIP. Tous droits réservés.

Mât

Mât de façade de la maison Alder, village haïda de Skedans ; cèdre jaune, v. 1880.

Photo : Musée de Haida Gwaii, Qay'llnagaay

Nb1.583
© Musée de Haida Gwaii, Qay'llnagaay


Mât

Mât de façade de la maison Alder, village haïda de Skedans ; cèdre jaune, v. 1880 ; partie centrale.

Photo : Musée de Haida Gwaii, Qay'llnagaay

© Musée de Haida Gwaii, Qay'llnagaay


Mât

Mât de façade de la maison Alder, village haïda de Skedans ; cèdre jaune, v. 1880 ; partie supérieure.

Photo : Musée de Haida Gwaii, Qay'llnagaay

© Musée de Haida Gwaii, Qay'llnagaay


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • résumer le mythe haïda de la femme enlevée par des épaulards, en mots et en images ;
  • nommer des éléments de l’art haïda, en insistant sur son importance pour la culture haïda ;
  • nommer au moins un artiste haïda contemporain, et faire référence à l’une de ses œuvres.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons