La transformation est, pour les Haïdas, au cœur de l’art et des pouvoirs surnaturels. Les êtres surnaturels et les ancêtres dotés de pouvoirs particuliers sont souvent représentés avec les attributs de deux créatures ou plus, car ils savent transcender les limites des humains ordinaires.

La femme-Chien de mer est un autre puissant personnage du panthéon de la mer. Le Chien de mer, petit requin qui vit dans les eaux de Haida Gwaii, est un emblème qui appartient à de nombreux clans, et évoque l’histoire d’une ancêtre qui pouvait se transformer en Chien de mer. C’est sous cette forme qu’elle pénètre dans le monde à part qu’est le royaume sous-marin.

La femme a des ouies sur les joues et un front bombé, signes du Chien de mer. Le labret qu’elle porte à la lèvre inférieure, enchâssé de nacre d’ormeau, signale son appartenance à une haute lignée. Les nageoires pectorales prolongent ses coudes, et une grenouille apparaît entre sa tête et sa queue re Pour en lire plus
La transformation est, pour les Haïdas, au cœur de l’art et des pouvoirs surnaturels. Les êtres surnaturels et les ancêtres dotés de pouvoirs particuliers sont souvent représentés avec les attributs de deux créatures ou plus, car ils savent transcender les limites des humains ordinaires.

La femme-Chien de mer est un autre puissant personnage du panthéon de la mer. Le Chien de mer, petit requin qui vit dans les eaux de Haida Gwaii, est un emblème qui appartient à de nombreux clans, et évoque l’histoire d’une ancêtre qui pouvait se transformer en Chien de mer. C’est sous cette forme qu’elle pénètre dans le monde à part qu’est le royaume sous-marin.

La femme a des ouies sur les joues et un front bombé, signes du Chien de mer. Le labret qu’elle porte à la lèvre inférieure, enchâssé de nacre d’ormeau, signale son appartenance à une haute lignée. Les nageoires pectorales prolongent ses coudes, et une grenouille apparaît entre sa tête et sa queue relevée. Des moustaches d’otarie et des plumes de pic dépassent du bandeau. De blanches peaux d’hermine pendent sur les côtés et sur l’arrière.

© 1998, RCIP. Tous droits réservés.

Sculpture

Ornement frontal sculpté et peint représentant la Femme-Chien de mer ; recueilli à Skidegate v. 1898. Voici un ornement frontal gravé que portaient attaché au front les chefs et les dignitaires qui détenaient l'emblème de la femme-Chien de mer. Il montre la transformation de la femme en requin.

Photo : Musée canadien des civilisations

VII-B-1102 (S92-4298)
© Musée canadien des civilisations


détail de la femme-chien de mer

Détails, de droite à gauche : des ouies, du labret, de la grenouille

Collage : Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Musée canadien des civilisations

VII-B-1102 (S92-4298)
© Musée canadien des civilisations


Couverture à boutons à motif de requin

Couverture à boutons portant l'emblème d'un requin, portée par Emily Goertzen en 1991 lors du potlatch commémoratif du chef Daden, et dessinée par Robert Davidson.

Photo : Rolf Bettner

© Rolf Bettner


masque de requin

Danseur portant le masque de requin de Robert Davidson, potlatch commémoratif du chef Dadens, 1991.

Photo : Rolf Bettner

© Rolf Bettner


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • résumer le mythe haïda de la femme chien de mer, en mots et en images ;
  • nommer des éléments de l’art haïda, en insistant sur son importance pour la culture haïda ;
  • nommer au moins un artiste haïda contemporain, et faire référence à l’une de ses œuvres.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons