« Les Haïdas ont toujours vécu entourés d’œuvres d’art. Pour nous, art et culture ne faisaient qu’un. C’était notre seule forme d’écriture. Tout au long de notre histoire, c’est l’art qui a préservé notre spiritualité. »

- Robert Davidson, clan t’saalth laanaas.

La tradition artistique haïda est reconnue comme l’une des plus belles du monde. Les grands musées du monde entier abritent les chefs-d’œuvre de l’art haïda. Les grandes figures des mythes haïdas se retrouvent dans de délicates œuvres de pierre, de métal, de bois et de vannerie.

« L’art est un don du monde des esprits. Nous avons tous la capacité de visualiser, c’est notre lien au monde spirituel. »

- Robert Davidson, clan t’saalth laanaas, 1993.

Aujourd’hui comme dans la culture traditionnelle haïda, l’art imprègne tous les aspects de la vie. A Pour en lire plus
« Les Haïdas ont toujours vécu entourés d’œuvres d’art. Pour nous, art et culture ne faisaient qu’un. C’était notre seule forme d’écriture. Tout au long de notre histoire, c’est l’art qui a préservé notre spiritualité. »

- Robert Davidson, clan t’saalth laanaas.

La tradition artistique haïda est reconnue comme l’une des plus belles du monde. Les grands musées du monde entier abritent les chefs-d’œuvre de l’art haïda. Les grandes figures des mythes haïdas se retrouvent dans de délicates œuvres de pierre, de métal, de bois et de vannerie.

« L’art est un don du monde des esprits. Nous avons tous la capacité de visualiser, c’est notre lien au monde spirituel. »

- Robert Davidson, clan t’saalth laanaas, 1993.

Aujourd’hui comme dans la culture traditionnelle haïda, l’art imprègne tous les aspects de la vie. Aux temps anciens, on pêchait le flétan à l’aide d’un hameçon délicatement ouvragé. Lors d’un festin, les produits de la pêche étaient servis dans un plat sculpté.

Aujourd’hui, un danseur peut porter un masque cérémonial articulé. De petites sculptures sont offertes, échangées ou vendues dans les galeries d’art des grandes villes. Une mère peut tresser un chapeau de racines d’épinette pour sa fille.

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Photo

Robert Davidson.

Photo : Nathalie Macfarlane.

© Nathalie Macfarlane


animation

Judd Smith exécute la danse de l’Aigle à la fête anniversaire de la redécouverte de Haida Gwaii.

Photo : Rediscovery International
vers 1997
© Rediscovery International


Boîte haïda en bois plié

Boîte haïda en bois plié sculpté et peint, cèdre rouge.

Photo : Musée canadien des civilisations

VII-C-109.
© Musée canadien des civilisations


Boîte

Boîte de bois sculpté, œuvre de Bill Reid, 1971. Castor et figure humaine sur les côtés, épaulard en trois dimensions sur le couvercle.

Bill Reid
Musée royal de Colombie-Britannique
vers 1971
CPN 13902
© Musée royal de Colombie-Britannique


Chapeau

Chapeau tressé de racine d’épinette avec dessin haïda.

Photo : Musée d’anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique

A3722.
© Musée d’anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique


Photo

Reg et Robert Davidson jouent du tambour et chantent, 1999.

Photo : Nathalie Macfarlane.

© Nathalie Macfarlane


Hameçon

Hameçon à flétan en if sculpté en forme d’humain tenant une otarie.

Photo : Musée canadien des civilisations.

© Musée canadien des civilisations


Hameçon

Hameçon haïda à ardillon de fer avec flotteur de bois sculpté représentant un phoque avalant un flétan.

Photo : Musée royal de Colombie-Britannique

CPN 735.
© Musée royal de Colombie-Britannique


Bol

Bol en aulne représentant un flétan.

Photo : Musée canadien des civilisations

VII-B-1484.
© Musée canadien des civilisations


Masque

Masque à transformation recueilli à Haida Gwaii en 1879. Baleine se métamorphosant en humain.

Photo : Musée canadien des civilisations

VII-B-23.
© Musée canadien des civilisations


sculpture

Le Corbeau et les premiers humains, sculpture de cèdre jaune, œuvre de Bill Reid.

Photo: Musée d’anthropologie (Université de Colombie-Britannique), Sculpture: Bill Reid

no 1.481.
© Musée d’anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique


Maquette

Maquette de pirogue sculptée ornée de motifs peints.

Photo : Musée d'anthropologie (Université de la Colombie-Britannique).

NB1.632.
© Musée d'anthropologie (Université de la Colombie-Britannique)


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • décrire l’art haïda en se servant d’exemples ;
  • expliquer la philosophie haïda en matière d’art ;
  • développer une appréciation esthétique d’œuvres d’art en deux et en trois dimensions.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons