Passer au contenu
Musée virtuel du Canada
Anno Domini: Jésus au fil de l'histoire

Entrée de l'exposition | Lectures supplémentaires | Glossaire

Glossaire

Description

Apologiste
Nom donné, vers la fin du IIe siècle, aux penseurs, aux philosophes et aux écrivains qui présentaient aux païens et aux Juifs des arguments en faveur du christianisme.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Ascète
Personne qui pratique l’abnégation de soi la plus totale et qui s’abstient des plaisirs d’ici-bas sous toutes leurs formes pour imiter le Christ et atteindre des états spirituels supérieurs. La discipline rigoureuse pratiquée en vue de favoriser l’intégration du corps et de l’esprit peut exiger de l’ascète, entre autres, qu’il jeûne, qu’il renonce à toute possession matérielle, et qu’il vive dans la contemplation solitaire et la chasteté absolue.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Babylone
Cette ancienne ville de Mésopotamie, sur l’Euphrate, avait la réputation d’être le lieu par excellence de la richesse, du pouvoir et de la débauche.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Balaam
Devin païen qui, mandé par Balak, roi de Moab (ancien royaume près de la mer Morte), pour maudire Israël, profère au contraire des bénédictions sur Israël.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Bèze
Théodore de Bèze (1519-1605), né en France dans une famille catholique, s’est converti au calvinisme en 1548 et a déménagé à Genève, où il est devenu un des principaux défenseurs du calvinisme.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Bucer
Martin Bucer (ou Butzer, 1491-1551) est entré chez les Dominicains en 1506 et a été relevé de ses vœux par le pape en 1521 après sa correspondance avec Martin Luther. En 1531 il est devenu le chef des Églises réformées en Suisse et en Allemagne. En 1549, Bucer a déménagé en Angleterre, où il a eu une certaine influence sur l’Église anglicane.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Byzantin
Désigne l’art et l’architecture de l’Empire romain d’Orient, entre 330, année où Constantin le Grand choisit l’ancienne ville grecque de Byzance (rebaptisée Constantinople en son honneur) pour capitale de son empire, et 1453, année de la chute de Constantinople aux mains des Turcs de l’Empire ottoman. L’art byzantin est à la fois expressif et compliqué; il tire son inspiration des divers courants culturels présents dans l’Empire byzantin. Il a trouvé de nombreuses formes d’expression, en particulier dans les fameuses mosaïques byzantines.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Chute (de
l’Humanité)
L’histoire du premier acte de désobéissance commis par les humains dans le Jardin du Paradis, de la perte de la grâce et de ses conséquences est racontée dans le livre de la Genèse. Le fait d’avoir mangé du fruit défendu a eu plusieurs conséquences, entre autres d’être chassé du Paradis. Cette histoire est à l’origine de la doctrine du péché originel dans l’Église latine.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Contre-Réforme
Renouveau et réforme de l’Église catholique en Europe, à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle. Bien qu’elle se soit en partie inspirée des mouvements luthériens et calvinistes, la Contre-Réforme a trouvé son élan principal au sein même de l’Église catholique. Son but était de corriger les abus dans l’Église catholique, de redéfinir les doctrines et d’empêcher la propagation du protestantisme. Ce mouvement est aussi appelé la Réforme catholique.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Cosmos
Du mot grec kosmos, ce terme désigne l’univers considéré comme un tout bien ordonné et harmonieux ou comme un système ordonné d’idées. Son contraire est le chaos.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Couronne
d’épines
Dans l’une des dernières scènes du procès de Jésus, une couronne tressée d’épines a été posée sur sa tête, parodiant la couronne de rose festive des empereurs romains ou la couronne de laurier que recevaient les vainqueurs. La couronne d’épines, un des instruments de la Passion, est devenue un des symboles du martyre.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Cristo
En espagnol, le terme Cristo écrit avec une majuscule désigne le Christ, et écrit sans majuscule désigne la croix.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Croisades
Huit grandes expéditions militaires chrétiennes d’Europe de l’Ouest ont tenté de libérer la Terre Sainte (1096-1099, 1147-1149, 1189-1192, 1202-1204, 1218-1221, 1228-1229, 1248-1254, 1270), et en particulier Jérusalem, occupés par les Musulmans. Les motifs des croisés n’étaient pas toujours purement religieux. Le mot vient de la croix que les croisés arboraient sur leurs habits.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Cruciforme
Signifie, littéralement, en forme de croix. Souvent utilisé dans le domaine de l’architecture religieuse pour désigner le plan d’une église comprenant une nef centrale et un transept ou nef transversale.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Dame Pauvreté
La pauvreté avait été considérée comme l’un des vices au Moyen-Âge. Par contre, la pauvreté, la chasteté et l’obéissance étaient les trois principaux vœux exigés de nombreux ordres religieux. La pauvreté est toujours représentée sous les traits d’une jeune femme dont la robe est parfois en lambeaux et qui va nu-pieds. Saint François d’Assise a déclaré qu’il avait épousé la pauvreté. Il est donc souvent représenté en train de passer une bague au doigt de Dame Pauvreté. Grâce à lui, la pauvreté est devenue une vertu.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Épiphanie
Dans le christianisme, l’épiphanie désigne toute manifestation du Christ révélant Dieu au monde. C’est aussi le nom donné à une grande fête chrétienne, en janvier, consacrée à divers événements particuliers. Mais comme toute manifestation de la divinité du Christ est une épiphanie, le terme peut aussi désigner de nombreux événements de la vie du Christ tels que les miracles et la transfiguration.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Eschatologie
Chapitre de la théologie systématique et corps de doctrines qui traitent des quatre dernières choses — la mort, le jugement, le ciel et l’enfer — et donc du destin final de l’âme individuelle et de toute l’humanité.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Fresque
Une « vraie » fresque (buon fresco) est réalisée au moyen d’un procédé de peinture murale dans lequel la couleur est appliquée à du plâtre frais et encore mouillé. La réaction chimique qui intervient entre la couleur et le plâtre mouillé fait en sorte que la peinture est intégrée au mur. Une fresque avait donc l’avantage d’être permanente (dans les climats secs) et de pouvoir être exécutée rapidement et à peu de frais (contrairement à une mosaïque).
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Fructification
Au sens botanique, désigne l’action de former ou de produire un fruit, ou la fertilité. Ce terme est utilisé métaphoriquement dans l’exposition virtuelle.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Grammaire
politique et
militaire de
Rome
Dans le contexte de l’exposition, on entend par grammaire le système de formes et d’utilisations des mots, et de pratiques qui définissent la culture. Le christianisme primitif a adapté et repris à son compte le symbolisme romain.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Gentils
Ce terme biblique désigne normalement les non-Juifs et, chez les chrétiens, les païens.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Hus
Jan Hus (v. 1369-1415), réformateur né en Bohème, est devenu un disciple de John Wycliffe et a lutté contre les erreurs du clergé. Il fut excommunié en 1411 et emprisonné en 1414. Sa mort sur un bûcher en fit un héros national et un martyr tchèque. Ses partisans ont pris les armes pour promouvoir la réforme ecclésiale dans les guerres hussites.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Icône
Dans les Églises orthodoxes de Grèce, de Russie, du reste du monde slave, du Proche-Orient et de l’Inde, ce terme désigne une œuvre d’art de petites dimensions — normalement de l’huile sur bois, mais pouvant aussi être une mosaïque, ou encore être faite en ivoire ou dans d’autres matériaux — représentant le Christ, la Théotokos ou les saints. Contrairement à l’image pieuse en Occident, l’icône est réputée être sacrée en elle-même et on la vénère comme un prototype du saint représenté. Les icônes ont joué un rôle essentiel dans le culte public et privé de l’Église orthodoxe, depuis le IVe siècle au moins.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Iconoclaste /
iconoclasme
Les iconoclastes soutenaient qu’en vénérant une icône on adorait une idole et affirmaient que les icônes devaient donc être détruites. L’iconoclasme désignait la destruction des images ou le blanchiment à la chaux des fresques et des mosaïques. La querelle iconoclaste a été l’un des mouvements dominants de l’Église grecque de la fin du VIIe siècle jusqu’en 842.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Iconographie
En général, l’iconographie est une branche de l’histoire de l’art qui traite de l’identification, de la description, de la classification et de l’interprétation des mouvements artistiques. En contexte chrétien, l’iconographie porte sur les représentations picturale ou symbolique de la pensée, des personnes et de l’histoire chrétiennes, et sur le mode de transmission de ces symboles. Au cours des siècles antérieurs, le message religieux était principalement exprimé avec des symboles visuels.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Iconostase
Dans les églises byzantines et russes, l’iconostase était, à l’origine, un grillage ajouré, un lien entre le sanctuaire et la nef. Aujourd'hui, c’est normalement un écran percé de trois portes. Depuis le XIVe siècle au moins, l’iconostase est décorée d’icônes.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Incarnation
Selon la doctrine chrétienne de l’Incarnation, Dieu est devenu homme dans la personne de Jésus et, par conséquent, le Jésus historique est à la fois pleinement Dieu et pleinement homme. Cette doctrine a en grande partie été développée aux IVe et Ve siècles. D’autres interprétations en ont été données depuis ce temps-là. Sur le plan artistique, cette doctrine est normalement représentée symboliquement dans l’Annonciation et la Nativité.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Jugement
dernier
Les théologiens chrétiens proposent diverses interprétations du Jugement dernier. Dans l’Église latine, ils ont surtout mis l’accent sur le jugement que Dieu prononcera à la fin du monde sur tous les vivants et tous les morts ressuscités, et qui déterminera leur sort : envoi au ciel ou en enfer. Dans le christianisme oriental, le jugement est celui que prononce notre propre conscience, l’enfer et le ciel étant les principales métaphores utilisées pour exprimer l’expérience de la séparation d’avec Dieu ou de l’union à Lui.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Logos
Dans la théologie chrétienne, ce mot grec qui signifie la « parole » ou « raison organisatrice » est utilisé pour désigner la « Parole de Dieu ». Diverses interprétations ont été données de cette expression au cours des siècles, mais elle exprime en général l’idée selon laquelle l’univers est gouverné par un forme d’intelligence supérieure. Elle désigne aussi Jésus en tant que Parole de Dieu, c'est-à-dire Dieu incarné.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Lourdes
Cette ville du sud-ouest de la France est devenue un lieu de pèlerinage à la suite des apparitions de la Vierge à la jeune Bernadette Soubirous (qui prit le nom Marie-Bernard Soubirous après être entrée chez les sœurs de la charité) en 1858. In 1862, les autorités ecclésiastiques ont approuvé le lieu de pèlerinage. Depuis, des millions de personnes visitent chaque année la grotte des apparitions en espérant une guérison miraculeuse.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Lumières
(siècle des)
Courant philosophique qui traverse la pensée européenne et américaine au XVIIIe siècle, et qui fait appel à la liberté intellectuelle et à la raison plutôt qu’à la tradition, qui remet en cause l’autorité au profit de la recherche scientifique empirique. Ses représentants, qui ont été les initiateurs du mouvement de sécularisation, étaient hostiles à l’orthodoxie catholique et protestante, mais la plupart d’entre eux pensaient que l’existence de Dieu, de la liberté et de l’immortalité faisaient partie de la religion naturelle fondée sur la raison.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Manuscrit
Livre ou document écrit à la main avant l’apparition de l’impression. Normalement constitués de parchemin ou de vélin sur lequel on écrivait à l’encre, les manuscrits étaient parfois décorés d’enluminures, petites peintures quelques fois relevées d’or.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Martyre
Quand la persécution des chrétiens prit de l’ampleur, ce terme a été utilisé pour désigner les tourments et les souffrances, morales et physiques, que subissaient, avant de mourir, les croyants qui demeuraient inébranlables dans leur foi. Aux premiers siècles du christianisme, le terme grec martur, (qui signifie témoin) qualifiait les Apôtres qui avaient été témoins de la vie et de la résurrection du Christ. En français, le substantif « martyr » désigne la personne qui est mise à mort pour avoir refusé d’abjurer sa foi chrétienne.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Martyrs
canadiens
En 1634, des jésuites sont arrivés au Canada pour travailler parmi les Hurons. En 1639, ils ont commencé a édifié un centre missionnaire fortifié en Huronie (près de Midland, en Ontario), qu’ils ont appelé Sainte-Marie-du-Sault. En 1648-1649, les Iroquois ont dévasté le territoire des Hurons et martyrisés cinq jésuites : Antoine Daniel, Jean de Brébeuf, Gabriel Lalemant, Charles Garnier et Noël Chabanel. Ces martyrs ont tous été canonisés le 29 juin 1930.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Matière noire
non baryonique
Une des tâches de la physique des particules, c’est de chercher à comprendre la matière noire dans l’univers. Selon les observations des astrophysiciens, une des composantes principales des forces de gravité provient des distributions de masse non lumineuse. À cette échelle immense, même la masse totale de la matière baryonique, attendue de la nucléosynthèse dans les théories du big-bang, ne peut rendre compte des observations. L’asymétrie du baryum et la matière noire, ainsi que l’astrophysique et la cosmologie, touchent à la question de l’âge de l’univers.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Médaille
miraculeuse
(de la chapelle
de la rue du Bac,
à Paris)
En 1830, la Vierge est apparue à Catherine Labouré (1806-1876), qui venait d’entrer chez les sœurs de la charité, alors qu’elle priait dans la chapelle de l’ordre située, rue du Bac, à Paris. Dans ces apparitions, Catherine a vu le modèle d’une médaille en l’honneur de l’Immaculée Conception. Le pouvoir « miraculeux » de cette médaille est attribuable, pour certains à son origine, pour d’autres aux grâces extraordinaires que l’on reçoit quand on récite l’inscription qui y figure. Catherine Labouré a été canonisée en 1947.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Melanchthon
Philipp Schwarzerd, dit Melanchthon (1497-1560), professeur de grec né en Allemagne, est devenu le principal disciple de Martin Luther. On lui doit une synthèse du luthéranisme et il rédigea la Confession d’Augsbourg. À certains égards, il a peut-être eu une plus grande influence sur le mouvement protestant que Luther lui-même.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Monastique
Le terme « monastique » s’applique aussi bien aux monastères ou communautés religieuses qui vivent dans un monastère, qu’au mode de vie des personnes qui vivent dans des monastères, ce qui peut comprendre la contemplation solitaire et le célibat, et à toute personne pratiquant la règle des moines. Le premier moine a probablement été l’ermite Antoine (251-356).
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Mouvement des
droits civils
Les efforts visant à procurer aux Américains d’origine africaine la pleine liberté politique et sociale et un statut égal à celui des autres Américains ont été confortés en 1957, quand le révérend Martin Luther King, fils, ph.d., a contribué à la fondation de la Conférence du Sud pour le leadership chrétien (Southern Christian Leadership Conference) chargée de coordonner le travail des groupes militants en faveur des droits civils. M. King préconisait la résistance non violente — inspirée de Gandhi — comportant des occupations de locaux ou de lieux, des boycottages, des manifestations et des trajets pour la liberté. Les activités de promotion des droits civils n’ont pas toujours été pacifiques, mas la déségrégation a peu à peu gagné du terrain, avec l’aide de certaines lois fédérales. Martin Luther King a fait de l’expression « Que la liberté retentisse », tirée d’une hymne écrite par le révérend Samuel F. Smith en 1832, le slogan de sa lutte pour le respect des droits des Noirs.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Nouvelle-France
Nom donné aux possessions de la France en Amérique du Nord, de 1534 (année de la première expédition de Jacques Cartier) à 1763, année où la France a cédé ces territoires à la Grande-Bretagne et à l’Espagne en vertu du Traité de Paris.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Orant(e)
La représentation d’un personnage en prière est appelée un « orant » dans l’art chrétien primitif, en particulier dans la peinture des icônes. Dans l’Orient ancien, le personnage est représenté debout les bras en croix, ou bien les bras pliés et les mains tournées vers l’avant. Au début du christianisme, les martyrs et les diaconesses étaient représentées dans cette position qu’ils prenaient pour réciter certaines prières. Le nom Orante a par la suite été attribué aux représentations de la Vierge priant dans cette position.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Osée
Petit prophète hébreux du VIIe siècle av. J.-C., Osée a été le premier écrivain biblique à se servir de la famille pour illustrer la relation entre Dieu et l’humanité.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Païen
Le terme païen dérive du mot latin paganus désignant le paysan ou le résident d’un village rural. Les premiers chrétiens désignaient ainsi leurs contemporains de l’Empire romain qui continuaient à croire en plusieurs dieux.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Pantocrator
Mot grec signifiant tout-puissant ou souverain des souverains, ce terme fut à l’origine appliqué à Dieu. Par la suite, on l’appliqua au Christ, le seigneur qui tient le monde dans l’être et qui donne à la vie son sens profond. Des représentations du Christ pantocrator sont apparues dès le VIe siècle, bien qu’un grand nombre d’entre elles aient été détruites par les iconoclastes. Le Christ pantocrator est normalement représenté un évangile à la main gauche et la main droite levée pour bénir. Cette représentation du Christ est plus courante dans l’Église d’Orient.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Parousie
Ce terme d’origine grecque signifie « présence » ou « avènement ». En français, il désigne le retour du Christ dans la gloire (second avènement). Pour certains chrétiens, ce moment sera celui du Jugement dernier; pour d’autres, la parousie est le centre intime de la vie actuelle.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Passion
Ce terme désigne les événements qui ont marqué les derniers jours de la vie terrestre de Jésus. Mentionnons la trahison de Judas, la dernière Cène, le reniement de Pierre, la flagellation, la crucifixion et la mise au tombeau.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Péché originel
Dans la théologie chrétienne de l’Église latine, le « péché originel » est l’état de péché dans lequel tous les êtres humains naissent captifs depuis la Chute de l’Humanité. Au cours des siècles, les théologiens ont différé d’opinion sur des points de détail et sur la façon précise d’interpréter cet état de péché.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Pèlerinage
(lieu de) (voir
aussi Reliquaire)
Lieu saint lié à un événement d’ordre spirituel (apparition, tombeau d’un saint, image ou statue miraculeuse, etc.), où l’on se rend pour obtenir une guérison, des grâces ou une aide spirituelle.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Pentecôte
Fête juive et chrétienne. Chez les Juifs, la Shavouot (fête dite des Semaines) est fêtée cinquante jour après Pessah pour commémorer la révélation des Dix Commandements à Moïse sur le mont Sinaï. Chez les chrétiens, la Pentecôte (du grec pentèkostos qui signifie cinquantième) est célébrée le cinquantième jour, et le septième dimanche, après Pâques pour commémorer la descente du Saint-Esprit sur les apôtres.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Pietà
Peinture ou sculpture représentant la Vierge en pleurs tenant sur ses genoux le corps décédé de son fils, le Christ. Des anges peuvent aussi y figurer. Ce type de représentation de la Vierge et du Christ est apparu en Espagne et dans le Nord de l’Europe au XIIIe siècle.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Plénitude de vie
Selon l’Église d’Orient, chaque personne a la capacité de vivre une vie sainte, une vie d’union avec le divin, dans le monde actuel. Soutenant que c’est en cela que constitue la nature créée de chaque personne, les pères et mères spirituels qui s’inscrivent dans cette tradition en voient la caractéristique centrale dans la présence compatissante aux souffrances et aux joies de ce monde.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Premières
Nations
Dans le contexte canadien, cette expression désigne les Autochtones, à savoir les Amérindiens (aussi appelés les Indiens d’Amérique), les Inuits et les Métis. Le terme est parfois utilisé simplement pour remplacer le mot « Autochtones ».
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Proche et
Moyen-Orient
Cette notion assez floue, comprend entre autres le Liban, Israël, l’Arabie Saoudite, l’Iraq et l’Iran, certains y ajoutant l’Égypte et le Soudan à l’Ouest, l’Afghanistan et le Pakistan à l’Est, et la Turquie au Nord.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Récollets
Les Récollets étaient une branche réformée des Franciscains qui a vu le jour en France au XVIe siècle. Ils sont venus en Nouvelle-France en 1615. Missionnaires et prêcheurs connus pour l’austérité de leur vie, ils ont œuvré dans ce qui est aujourd'hui l’Acadie, Terre-Neuve et le Québec.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Réforme
Terme au sens clair désignant un mouvement qui a profondément modifié le visage de la chrétienté européenne entre le XIVe et le XVIIe siècles. Les Lollards (disciples de Wyclif), les Hussites (disciples de Jan Hus) , Martin Luther, Huldrych Zwingli, Jean Calvin et de nombreux autres réformateurs se sont attaqués à la structure de l’Église catholique en général, et souvent au pape et à ses agirs en particulier. Mouvement à la fois religieux et politique, la Réforme visait à l’origine à se débarrasser de la corruption qui gangrenait l’Église catholique d’alors, mais a débouché en fait sur la création de nouvelles Églises pour des raisons doctrinales.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Reliquaire (voir
aussi Pèlerinage,
lieu de)
Boîte ou coffret renfermant des reliques (corps, fragment du corps d’un saint ou d’un bienheureux, objet qui a été à son usage ou qui a servi à son martyre) dont le culte est autorisé dans l’Église catholique et qui fait parfois l’objet d’un pèlerinage.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Renaissance
Terme désignant un mouvement intellectuel et artistique apparu en Italie au XIVe siècle, qui a atteint son apogée au XVIe siècle et qui s’est répandu dans toute l’Europe. Les artistes et les intellectuels voulaient retrouver l’héritage gréco-romain en littérature, dans les arts et jusque dans la politique à l’appui d’une vision positive de la nature humaine et de l’univers. Dans le domaine des arts, en particulier, la renaissance a suscité un regain d’intérêt pour la nature et une valorisation de l’individu.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Révélation
Dans le contexte chrétien, la révélation désigne la divulgation de connaissances sur la volonté de Dieu à l’égard de l’humanité par l’entremise d’un messager divin ou surnaturel.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Sainte Famille
Quand le jeune Jésus, sa mère Marie et son père adoptif Joseph sont représentés dans un environnement domestique, on dit qu’ils forment la Sainte Famille. Au Moyen-Âge, le jeune Jean-Baptiste et les saintes Élisabeth ou Anne, font parfois partie de ce groupe familial.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Secco
Le mot italien secco, aussi utilisé dans l’expression fresco secco signifiant fresque à enduit sec, est un procédé de peinture murale consistant à appliquer la couleur sur un enduit de plâtre sec. L’ensemble d’une œuvre peut être réalisée secco ou cette technique peut être utilisée pour ajouter des détails ou corriger une « vraie fresque » ou buon fresco. Voir le terme fresque.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Séraphin
Au tout début de l’histoire du christianisme, les interprètes ont décidé que les séraphins étaient au sommet de la hiérarchie des neuf ordres d’anges. Les séraphins sont réputés avoir un degré élevé d’amour et sont associés à la lumière, à l’ardeur et à la pureté. Un séraphin est habituellement représenté avec trois paires d’ailes.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Sermon sur
la Montagne
Nom donné au discours – rapporté dans l’Évangile selon saint Matthieu, dans le Nouveau Testament –, qui regroupe les grands enseignements moraux du Christ et qui fait une description de la vie sainte. Il comprend les huit béatitudes et le Notre Père.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Stations
de la Croix
Dans l’Église catholique, nom donné à la dévotion consistant à parcourir 14 stations représentant chacune une des étapes de la Passion du Christ. Cette pratique a été initiée par les Franciscains. Le nombre de stations a varié de sept à plus de 22 et a été fixé à 14 dans les années 1720.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
« Symbologie »
Dans le contexte de la présente exposition virtuelle, ce terme désigne l’art de s’exprimer en symboles. L’Église chrétienne recourt largement aux symboles pour représenter des réalités parfois mêmes abstraites. La croix, qui revêt différentes formes, est le symbole le plus répandu du christianisme.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Talisman
Objet auquel on attribue des vertus magiques de protection contre le mal et qui sert de porte-bonheur.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Tempera (a …)
À l’origine, l’expression a tempera désignait toute couleur délayée dans l’eau additionnée d’un agglutinant comme la gomme organique ou la colle qui la rendait utilisable en peinture. Aujourd'hui, elle désigne le plus souvent une couleur délayée dans l’eau additionnée d’œuf comme agglutinant ainsi que le procédé de peinture avec cette couleur. Ce procédé a été surtout utilisé dans la peinture des retables aux XIIIe, XIVe et XVe siècles, avant que la peinture à l’huile ne gagne en popularité. La couleur délayée dans l’eau additionnée d’œuf a l’avantage d’être résistante, permanente et de sécher très vite. Elle a connu un regain de popularité au XXe siècle.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Théotokos
Terme grec signifiant « qui porte Dieu », théotokos est un titre donné à la Vierge Marie en tant que mère du Christ. L’une de ses formes artistiques les plus répandues est celle de la Théotokos Hodegetria, dans laquelle la Vierge pointe tendrement vers l’Enfant sur ses genoux ou dans ses bras.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Torah
Mot hébreu désignant les Livres de la Loi formant le Pentateuque qui régissaient la vie religieuse, morale et sociale d’Israël. Le terme en est naturellement venu à décrire tout rouleau de parchemin renfermant des recueils de décisions sacerdotales, aussi bien que le Pentateuque.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Trinité
La Sainte Trinité est formée de Dieu le Père, du Fils de Dieu et du Saint-Esprit qui ne constituent qu’un seul Dieu. Le dogme chrétien de la Trinité a été énoncé dans le Credo de Nicée, le credo d’Athanase et dans les écrits de saint Thomas d’Aquin, entre autres, mais a fait l’objet de nombreuses discussions théologiques dans le christianisme oriental aussi bien qu’occidental. Dans l’art chrétien, la représentation de la Trinité est parfois accompagnée de celle d’une deuxième Trinité formée de l’Enfant Jésus, de la Vierge Maire et de saint Joseph.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Type
En contexte chrétien, un « type » est une personne, une chose ou un événement jouant le rôle de symbole prophétique. C’est ainsi que, dans le Bible hébraïque, des personnes, des choses et des événements sont vus comme des préfigurations ou « types » de personnes, de choses et d’événements décrits dans le Nouveau Testament. La typologie chrétienne traite donc de la représentation symbolique, particulièrement courante dans l’art chrétien d’Orient.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Vraie Croix
La croix sur laquelle le Christ a été crucifié. La Légende de la Vraie Croix, qui fait partie de la Légende dorée, est la longue histoire du bois de cette croix et de l’utilisation qui en a été faite, notamment par des personnages tels que Constantin le Grand. Des morceaux de la Vraie Croix étaient souvent insérés dans des reliquaire spéciaux.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Vision
Dans le contexte de l’exposition, une vision est une apparition d’ordre surnaturel ou prophétique. Le sujet des apparitions a souvent été exploité dans la littérature et l’art chrétiens.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Vocation
Un appel ou un ordre divin à embrasser la vie religieuse convaince une personne qu’elle a une vocation. L’appel peut viser la vie religieuse en général ou une expression particulière de celle-ci.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Wyclif
John Wyclif (v. 1329-1384), né et formé en Angleterre, a soutenu que le gouvernement anglais était investi de la mission divine de corriger les travers de l’Église catholique dans son royaume. Il a violemment attaqué certaines doctrines et pratiques médiévales, et a fait en sorte que la Bible soit traduite en anglais pour que le peuple puisse la lire lui-même. En dehors de l’Angleterre, son influence a perduré dans les enseignements de Jan Hus.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente
Zwingli
Huldrych Zwingli (1484-1531), né en suisse, a été un grand admirateur d’Érasme et croyait fermement que certains des excès de l’Église catholique devaient être réformés. L’Évangile était, pour lui, le seul fondement de la vérité religieuse. Il soutenait que les gens ordinaires étaient capables d’interpréter la Bible pour eux-mêmes. Son mouvement est né à Zurich, en Suisse, mais s’est répandu ailleurs dans le pays. Zwingli fut tué lors de la bataille de Kappel livrée pour des motifs d’ordre doctrinal.
Utilisez la flèche de retour du fureteur pour la page précédente

Entrée de l'exposition | Lectures supplémentaires | Glossaire

© Réseau canadien d'information sur le patrimoine 1999. Tous droits réservés.
Date de modification : 1999-12-31

Accueil | Carte du site | Remerciements | Droits d'auteur | Commentaires