Passer au contenu
Musée virtuel du Canada
Vision de la Croix

Jésus, poète de l'Esprit

« … l'élément véritablement divin est la glorieuse clarté atteinte dans son âme par la grande idée qu'il venait exposer : que tout ce qui est fini demande une médiation supérieure pour être en accord avec la Divinité, et que pour l'homme, sous l'emprise du fini et du particulier, trop prêt à imaginer le divin lui-même sous cette forme, le salut ne se trouve que dans la Rédemption. »
Friedrich Schleiermacher Discours sur la
religion

Aux XVIIe et XIXe siècles, des artistes et des philosophes européens ont essayé de libérer Jésus de la prison rationnelle dans laquelle les penseurs du siècle des Lumières l'avaient enfermé. Les Romantiques ont vu en Jésus non un modèle de la raison, mais une image archétype de l'artiste - un être qui avait harmonieusement intégré toutes les dimensions de sa psyché et de son esprit au point d'avoir atteint le fondement de la réalité. Il était le lieu de la relation vitale entre l'homme et la nature, entre sujet et objet, entre l'esprit conscient et les intuitions inconscientes. Ce Jésus était la créativité transcendante qui unissait toutes les facettes de l'âme humaine, la muse qui inspirait poètes et peintres, l'élan artistique incarné.

Navigation entre les thèmes

© Réseau canadien d'information sur le patrimoine 1999. Tous droits réservés.
Date de modification : 1999-12-31

Accueil | Carte du site | Remerciements | Droits d'auteur | Commentaires