David Rokeby discute de sa pratique artistique et de sa relation avec la technologie

Transcription

J'ai beaucoup travaillé à construire des technologies, écrire des langages informatiques, monter des ordinateurs, concevoir des systèmes, en faire la critique, et à faire des va-et-vient entre ces deux modes, parce qu'il n'y avait pas beaucoup de monde qui faisait cela, je suppose, et d'après moi, il était vraiment important pour nous, en tant que personnes vivant dans une culture envahie d'ordinateurs et de technologies, que certains d'entre nous soient d'une part très conscients de ce qui se passe en réalité, de manière fondamentale, et d'autre part, remettent vraiment les choses en question, pour être en mesure de dire : « c'est une chose vraiment terrible, affreuse », pour être vraiment disposés à tout rejeter, ne pas être soumis au calendrier de la machine ou à celui d'une sorte d'humanité « néolidite » pure et dure qui adopterait une autre approche… pour effectivement trouver une voie intermédiaire où je peux poser des questions, faire des expériences, proposer des choses, parfois faire des révélations, de manière à atteindre une meilleure connaissance globale de mon être et, je l'espère, de ceux qui regardent l'œuvre et lisent les écrits.