Sur le sol canadien - l’épopée de la chaussure dans le Canada d’autrefois Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
ExpositionChaussures mémorables

LES KAMIKS DES INUITS
LES MOCASSINS DES PREMIÈRES NATIONS
DES STYLES CHANGEANTS - LE RÔLE DE LA TRAITE ET DES VOYAGEURS
DES CHAUSSURES POUR UNE TERRE NOUVELLE
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE L’ARTISANAT
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE LA MÉCANISATION
LES CHAUSSURES POUR HOMME
CHAUSSURES POUR FEMME
LES CHAUSSURES BELL
LES CHAUSSURES POUR ENFANTS
LES PATINS À GLACE
L’INDUSTRIALISATION - LA FABRICATION DES CHAUSSURES À L’ÈRE DE LA MÉCANISATION
LA BOUTIQUE DU DETAILLANT
BOTTES À BOUTONS À BOUTS MUFLÉS
LES CHAUSSURES ET LA PUBLICITE
LES RACINES DU TEMPS PRÉSENT
La chaussure canadienne à l’ère de la mécanisation. La mécanisation transforma la fabrication des chaussures. Les villes de Québec et de Montréal notamment, dès le milieu du XIXe siècle, se distinguèrent en tant que plaques tournantes de cette industrie. Les temps où les chaussures étaient des articles coûteux et difficiles à se procurer étaient dès lors révolus. Vers 1900, au Québec, l'industrie du cuir (principalement celle de la fabrication des chaussures), était la seconde industrie la plus importante dans la province. En outre : Les chaussures achetées par correspondance pouvaient être livrées dans la plupart des régions habitées par les pionniers grâce au système postal et au chemin de fer. La production en série rendue possible par la mécanisation de l'industrie contribua à une baisse des prix, permettant à une proportion plus importante de la population de se procurer des chaussures à la mode. Les manufactures canadiennes se mirent à fabriquer toute une gamme de chaussures dans les styles les plus variés - tous les modèles présentés dans cette section ont été confectionnés au Canada, à l'aide d'une variété de techniques.
EnglishCarte du siteRemerciementsVos commentaires© Musée Bata de la chaussure, 2005. Tous droits réservés