Sur le sol canadien - l’épopée de la chaussure dans le Canada d’autrefois Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
ExpositionChaussures mémorables

LES KAMIKS DES INUITS
LES MOCASSINS DES PREMIÈRES NATIONS
DES STYLES CHANGEANTS - LE RÔLE DE LA TRAITE ET DES VOYAGEURS
DES CHAUSSURES POUR UNE TERRE NOUVELLE
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE L’ARTISANAT
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE LA MÉCANISATION
LES CHAUSSURES POUR HOMME
CHAUSSURES POUR FEMME
LES CHAUSSURES BELL
LES CHAUSSURES POUR ENFANTS
LES PATINS À GLACE
L’INDUSTRIALISATION - LA FABRICATION DES CHAUSSURES À L’ÈRE DE LA MÉCANISATION
LA BOUTIQUE DU DETAILLANT
BOTTES À BOUTONS À BOUTS MUFLÉS
LES CHAUSSURES ET LA PUBLICITE
LES RACINES DU TEMPS PRÉSENT
Magasin de chaussures Waterbury Rising, Nouveau-Brunswick, 1909 (Isaac Erb)
Magasin de chaussures Waterbury Rising, Nouveau-Brunswick, 1909 (Isaac Erb)
Les racines du temps présent

Cette exposition se conclut à l’aube de l’ère industrielle. À cette époque, tout comme aujourd’hui, la plupart des chaussures étaient importées, et de confection industrielle. À cette époque tout comme aujourd’hui, les besoins en la matière étaient comblés par les grands manufacturiers de l’industrie de la chaussure — ces derniers se tournant vers la publicité afin d’attirer le consommateur. De la même façon, la gamme de chaussures bon marché était alors aussi vaste qu’elle l’est aujourd’hui. Pourtant, il s’impose de noter ici combien nous nous sommes éloignés de l’approche traditionnelle des peuples Inuits et des Premières nations quant à la confection des chaussures.

Le fait est que la chaussure est un attribut nécessaire nous permettant d’affronter la neige, la boue et la poussière — parties intégrantes de la vie Sur le sol canadien.
EnglishCarte du siteRemerciementsVos commentaires© Musée Bata de la chaussure, 2005. Tous droits réservés