Sur le sol canadien - l’épopée de la chaussure dans le Canada d’autrefois Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
ExpositionChaussures mémorables

LES KAMIKS DES INUITS
LA CHASSE AU PHOQUE ET AU CARIBOU
VÊTEMENTS DE PROTECTION EN PEAU DE PHOQUE ET EN PEAU DE CARIBOU
LA SUPERPOSITION D’ÉPAISSEURS PROTECTRICES
LA FABRICATION DES KAMIKS
DES MOTIFS ET DES STYLES
LA DÉCORATION DES KAMIKS
LES TECHNIQUES DE COUTURE ET DE DÉCORATION
LES MOCASSINS DES PREMIÈRES NATIONS
DES STYLES CHANGEANTS - LE RÔLE DE LA TRAITE ET DES VOYAGEURS
DES CHAUSSURES POUR UNE TERRE NOUVELLE
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE L’ARTISANAT
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE LA MÉCANISATION
Femme portant un parka en peau de caribou avec un enfant dans sa capuche
Femme portant un parka en peau de caribou avec un enfant dans sa capuche
Vêtements de protection en peau de phoque et en peau de caribou

« L’utilisation conjointe de peaux telles que celles du phoque et du caribou permet la confection de chaussures adaptées à de nombreuses conditions climatiques. »
Sally Qimmiuínaaq Webster, Baker Lake et Ottawa, 1995

Les vêtements en peau de caribou

Les styles traditionnels de vêtements féminins en peau de caribou étaient dotés de capuches suffisamment amples, permettant de transporter un nouveau-né.

Mary Battye, de Pangnirtung, Territoires du Nord-Ouest, a fabriqué ces kamiks à partir de peaux de pattes de caribou, en 1987. Comparez les semelles de teinte foncée de cette paire de kamiks en peau de caribou, aux semelles blanches de des kamiks en peau de phoque. On a éliminé les poils foncés en les rasant. L’élimination conjointe de l’épiderme et des poils résulte en une peau de couleur crème.

Continuer >>
Cliquer sur l'image pour actionner
Bottes inuites de la terre de Baffin Bottes inuites d’Ungava
Bottes inuites de la terre de Baffin Bottes inuites d’Ungava
12
EnglishCarte du siteRemerciementsVos commentaires© Musée Bata de la chaussure, 2005. Tous droits réservés