Sur le sol canadien - l’épopée de la chaussure dans le Canada d’autrefois Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
ExpositionChaussures mémorables

LES KAMIKS DES INUITS
LES MOCASSINS DES PREMIÈRES NATIONS
LES RAQUETTES À NEIGE
LE PANTALON-MOCASSIN
LES MOCASSINS
LA FABRICATION DES MOCASSINS
LA DÉCORATION DES MOCASSINS
DES MOCASSINS AUX MATÉRIAUX ET AUX MOTIFS EUROPÉENS
DES STYLES CHANGEANTS - LE RÔLE DE LA TRAITE ET DES VOYAGEURS
DES CHAUSSURES POUR UNE TERRE NOUVELLE
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE L’ARTISANAT
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE LA MÉCANISATION
Grattage d’une peau d’orignal, Vallée Arc-en-ciel
Grattage d’une peau d’orignal, Vallée Arc-en-ciel 66k
La fabrication des mocassins

Les femmes confectionnaient les mocassins et transmettaient leur savoir et leur habileté de génération en génération. Elles utilisaient des outils traditionnels afin de gratter et de couper les peaux.

« Je me souviens de ma grand-mère — quand elle m’a appris à coudre, elle disait toujours : « Quand tu couds, tu dois faire de ton mieux, même si tu penses que la couture ne sera pas visible. Si tu couds quelque chose pour quelqu’un d’un autre village, les gens, là-bas, vont inspecter l’envers de ton ouvrage afin d’en examiner les coutures et de voir si le travail a été bien fait. »
Eliza Jones, koykon, The Athabaskans, Richard K. Nelson

Les peuples subarctiques chassaient le caribou, tandis que les peuples des Premières nations des bois chassaient le cerf et l’orignal pour se nourrir, pour les peaux et pour le tendon. Les piquants de porc-épic leur permettaient d’orner leurs vêtements, sacs et chaussures de motifs cousus en applique.

Section suivante >>
Cliquer sur l'image pour actionner
Racloir ojibwe Écharnoir slave Grattoir dogrib Couteau micmac à lame incurvée Grattoir naskapi Grattoir cri
Racloir ojibwe Écharnoir slave Grattoir dogrib Couteau micmac à lame incurvée Grattoir naskapi Grattoir cri
EnglishCarte du siteRemerciementsVos commentaires© Musée Bata de la chaussure, 2005. Tous droits réservés