Sur le sol canadien - l’épopée de la chaussure dans le Canada d’autrefois Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
ExpositionChaussures mémorables

LES KAMIKS DES INUITS
LES MOCASSINS DES PREMIÈRES NATIONS
DES STYLES CHANGEANTS - LE RÔLE DE LA TRAITE ET DES VOYAGEURS
DES CHAUSSURES POUR UNE TERRE NOUVELLE
DES CHAUSSURES NAUFRAGÉES
LE STYLE DES COLONIES - LES CHAUSSURES D’IMPORTATION
LES CORDONNIERS LOYALISTES
LES CHAUSSURES MILITAIRES
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE L’ARTISANAT
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE LA MÉCANISATION
 
Son Excellence le gouverneur général passant les troupes en revue à Québec William Hull présente son épée au général Isaac Brock, vers 1833-1866
Son Excellence le gouverneur général passant les troupes en revue à Québec 108k William Hull présente son épée au général Isaac Brock, vers 1833-1866 71k
Officiers de l’artillerie de place du Nouveau-Brunswick, 1893 Major de la Milice du Canada, ville de Québec, 1865-1870
Officiers de l’artillerie de place du Nouveau-Brunswick, 1893 76k Major de la Milice du Canada, ville de Québec, 1865-1870 77k
0 Les chaussures militaires

Entre 1740 et 1815, quatre guerres furent déclarées sur le territoire canadien actuel. Même après cette période, les soldats britanniques allèrent s’établir dans des forts de garnison tels que Fort York, ici, à Toronto, cela afin de protéger la colonie et d’assurer le maintien de la paix. Invariablement, au début de chaque guerre, il fallait procurer les chaussures nécessaires à la milice coloniale qui en était souvent dépourvue, et remplacer les bottes des soldats britanniques nouvellement recrutés, et dont les chaussures étaient mal adaptées aux rigueurs du milieu naturel canadien.

Très peu d’exemples originaux de chaussures militaires de la période nous sont parvenus, car les soldats libérés étaient généralement autorisés à garder leurs chaussures qu’ils continuaient de porter jusqu’à l’usure totale.

Continuer >>
Cliquer sur l'image pour actionner
Demi-bottes Wellington Demi-bottes Wellington à lacets 12
Demi-bottes Wellington Demi-bottes Wellington à lacets
EnglishCarte du siteRemerciementsVos commentaires© Musée Bata de la chaussure, 2005. Tous droits réservés