Sur le sol canadien - l’épopée de la chaussure dans le Canada d’autrefois Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
ExpositionChaussures mémorables

LES KAMIKS DES INUITS
LES MOCASSINS DES PREMIÈRES NATIONS
DES STYLES CHANGEANTS - LE RÔLE DE LA TRAITE ET DES VOYAGEURS
DES CHAUSSURES POUR UNE TERRE NOUVELLE
DES CHAUSSURES NAUFRAGÉES
LE STYLE DES COLONIES - LES CHAUSSURES D’IMPORTATION
LES CORDONNIERS LOYALISTES
LES CHAUSSURES MILITAIRES
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE L’ARTISANAT
LA CHAUSSURE CANADIENNE À L’ÈRE DE LA MÉCANISATION
Le Machault, une frégate à trois-mâts et 26 canons, datant du XVIIIe siècle
Le Machault, une frégate à trois-mâts et 26 canons, datant du xviiie siècle
Le style des colonies - les chaussures d’importation

L’expansion des colonies et l’usure des chaussures apportées par les pionniers nécessitèrent la fabrication de nouveaux modèles. Bien qu’à en croire les documents historiques, les premiers cordonniers débarquèrent au Canada vers 1634, la première tannerie n’ouvrit ses portes au Québec qu’en 1664. Jusqu’alors, les cordonniers devaient se cantonner à réparer les chaussures ou à utiliser en guise de cuir des peaux importées, de qualité inférieure.

Continuer >>
123
EnglishCarte du siteRemerciementsVos commentaires© Musée Bata de la chaussure, 2005. Tous droits réservés