L'infirmière - Au feu !


Mise en situation

La première infirmière de Cobalt, Mme Annie Saunders, s'est retrouvée sans logement, un mois après son arrivée lorsqu'une explosion causée par de la dynamite a détruit sa maison.

Photo d'un mineur assis sur des boîtes de dynamite à la Mine de Nipissing.

Un mineur assis sur des boîtes de dynamite

La dynamite était d'usage si courant que bon nombre de personnes construisaient leur maison avec de vieilles boîtes de dynamite. Les accidents étaient donc inévitables.

Photo d'une explosion à Cobalt, 1904

Explosion, Cobalt, 1904

En raison de la construction hâtive et du surpeuplement, les incendies étaient fréquents à Cobalt. En 1909, un énorme feu commença au New York Café de Joe Lee. Les flammes se sont vite propagées à travers les ruelles bondées d'ordures et de débris.

Le service d'incendie bénévole de Cobalt n'avait pas l'équipement nécessaire pour éteindre un feu de cette ampleur. Il n'avait pas assez de manches à incendie et même pas de cheval pour tirer la pompe à incendie!

Photo de la charrette à incendie devant la caserne des pompiers de Cobalt

Service d'incendie de Cobalt, circa 1909

À un moment donné, les pompiers ont essayé de dynamiter quelques maisons sur le passage des flammes afin de tenter de replier les flammes sur elles-mêmes; l'explosion n'a provoqué que plus d'incendies sans compter la mort d'un homme.

« La victime, un étranger, a péri dans un bâtiment dynamité dans le but de maîtriser les flammes. On l'avertit, mais il ne comprenait pas l'anglais et prit l'explosion de plein fouet. »

- Manitoba Free Press, le samedi 3 juillet 1909

Photo du dynamitage des bâtiments pour tenter d'arrêter la progression du feu lors de l'incendie de Cobalt de 1909

Dynamitage des bâtiments pour arrêter la progression du feu, le 2 juillet 1909

L'incendie a fait rage dans le camp minier pendant plusieurs heures, faisant de la moitié de la ville un désert de désolation.

Photo du chemin Haileybury montrant les ravages du feu, Juillet 1909.

Le lendemain du sinistre, le chemin Haileybury (aujourd'hui la rue Lang), Juillet 1909


 
HAUT de la PAGE