Cliquer sur les images ci-dessous pour les agrandir dans une nouvelle fenêtre

Red Cedar

Red Cedar, 1931
huile sur toile
110,0 x 68,5 cm
Collection de la Vancouver Art Gallery, Don de Madame J.P. Fell
VAG 54.7
Photo: Trevor Mills, Vancouver Art Gallery

A Rushing Sea of Undergrowth

A Rushing Sea of Undergrowth, 1935
huile sur toile
112,8 x 69,0 cm
Collection de la Vancouver Art Gallery, Fonds Emily Carr
VAG 42.3.17
Photo: Trevor Mills, Vancouver Art Gallery

Above the Trees

Above the Trees, v.1939
huile sur papier
91,2 x 61,0 cm
Collection de la Vancouver Art Gallery, Fonds Emily Carr
VAG 42.3.83
Photo: Trevor Mills, Vancouver Art Gallery

De l’extérieur vers l’intérieur (3e-7e années)

Objectif:

Les élèves étudient Emily Carr et sa manière de représenter les forêts de la Colombie-Britannique.

Description de l’activité:

Les élèves imitent la méthode de Carr en faisant des esquisses à l’extérieur et en peignant à l’intérieur.

Durée:

2 leçons, 60 minutes chacune

Information de base destinée aux enseignants:

Emily Carr naît à Victoria en Colombie-Britannique en 1871. Dès son plus jeune âge, elle aime profondément la nature comme on peut le constater dans ses paysages. Elle tente surtout de capter l’essence des forêts qui caractérisent cette région et préfère observer son sujet sur place en se rendant dans la forêt pour travailler. Parfois, elle travaille près de son domicile, à Gold Stream Flats, à environ 18 kilomètres de Victoria. Mais elle s’aventure également plus loin, à Pemberton par exemple.

Mais quel que soit le lieu, Carr s’y rend pour étudier les couleurs intenses et les textures des arbres, des feuillages, des lacs et du ciel, et pour observer comment la lumière, le vent et les conditions météo affectent notre vision du monde qui nous entoure. Elle représente les paysages de plusieurs points de vue différents: dans certains de ses tableaux, on voit les grands thuyas comme si on était couché sous les branches et dans d’autres, on ne voit que la cime des arbres tandis que le ciel occupe la plus grande place. Carr esquisse d’abord son sujet, réalisant parfois plusieurs croquis de la même scène qu’elle retravaille ensuite dans son studio, s’en inspirant pour peindre ses tableaux.

En apprendre plus sur Emily Carr.

Lire sur la manière de représenter les forêts de la Colombie-Britannique d’Emily Carr.

Préparatifs des enseignants:

  • Examinez Red Cedar, 1931, A Rushing Sea of Undergrowth, 1935, et Above the Trees, v.1939.
  • Observez comment Carr dépeint le paysage en vous concentrant sur sa perspective ou son point de vue: où Carr situe-t-elle le spectateur par rapport à la scène dépeinte?
  • Lisez l’extrait suivant du journal de Carr (voir annexe), où elle affirme l’importance d’observer son sujet sur place.

Matériel pour les élèves:

Marche à suivre:

Partie I

  • Montrez aux élèves deux ou trois paysages de Carr.
  • Demande-leur de décrire ce qu’ils et elles voient. Quel est le sujet du tableau? À partir de quelle perspective Carr représente-t-elle son sujet?
  • Choisissez un site extérieur qui soit restreint mais assez diversifié pour permettre aux élèves de se disperser et de dessiner dans différents endroits, un parc ou un espace vert par exemple.
  • Assignez aux élèves divers sujets à dessiner de différentes perspectives: un arbre isolé; un arbre dessiné par en dessous, en regardant au travers des branches; un groupe d’arbres couvrant la surface à dessiner sans la présence du ciel; une vue où le ciel occupe plus de place que les éléments terrestres.
  • Demandez aux élèves de faire plusieurs croquis de leur sujet.

Partie II

  • Demandez aux élèves d’examiner leurs croquis et de choisir leur préféré.
  • Invitez les élèves à se servir de ce croquis pour peindre un tableau.
  • Exposez ensemble les croquis et les toiles des élèves.

Discussion:

  • Demandez aux élèves de décrire leur expérience de dessiner à l’extérieur et peindre à l’intérieur. Comment ont-ils aimé dessiner à l’extérieur? En quoi était-ce différent de peindre à l’intérieur?
  • Demandez aux élèves la raison de leur choix du croquis à développer sous forme de tableau. Comment les différents matériaux utilisés influencent-ils leur manière de traiter leur sujet?

Approfondissement:

  • Demandez aux élèves de dessiner une même scène extérieure à différents moments de la journée et dans différentes conditions climatiques. Discutez des manières dont la lumière, l’atmosphère et les conditions météo affectent nos façons de voir.

Annexe: citation d'Emily Carr