Cliquer sur les images ci-dessous pour les agrandir dans une nouvelle fenêtre

Untitled (Forest Interior, black, grey and white)

Untitled (Forest Interior, black, grey and white), v.1930
huile sur papier
88,2 x 60,0 cm
Collection de la Vancouver Art Gallery, Fonds Emily Carr
VAG 42.3.56
Photo: Trevor Mills, Vancouver Art Gallery

Untitled

Untitled, 1931–1932
fusain et huile sur papier
46,0 x 30,0 cm
Collection de la Vancouver Art Gallery, Fonds Emily Carr
VAG 42.3.160
Photo: Trevor Mills, Vancouver Art Gallery

Processus d’abstraction de la forêt (3e-7e années)

Objectif:

Les élèves réalisent une œuvre d’art abstrait en prenant pour exemple des tableaux d’Emily Carr.

Description de l’activité:

Les élèves réduisent les éléments d’un paysage à un agencement de formes géométriques simples et créent un collage en utilisant du papier de bricolage blanc, noir et gris.

Durée:

1 leçon, 60 minutes

Information de base destinée aux enseignants:

Au tournant du vingtième siècle, nombre d’artistes commencent à chercher de nouvelles manières de représenter le monde. La recherche de nouveaux styles les mènent souvent vers l’abstraction. Caractérisé par un intérêt pour les formes géométriques et les couleurs simplifiées, l’art abstrait donne préséance à l’émotion, à la vision, à la lumière et à la forme sur la description réaliste.

Emily Carr commence à travailler de manière abstraite après ses études en France, en 1910. Elle s’intéresse à l’œuvre des artistes français postimpressionnistes et fauvistes, toute en touches souples et couleurs vives. De retour à Victoria, Carr incorpore ces idées à son propre cheminement en y incluant des suggestions de l’artiste américain Mark Tobey, qui travaille également à Victoria en 1928. Influencé par le cubisme, Tobey se sert de formes géométriques pour dépeindre des sujets sous différents angles, une stratégie que Carr adopte durant cette période.

Pour en apprendre plus sur les toiles abstraites d’Emily Carr.

Préparatifs des enseignants:

Matériel pour les élèves:

Marche à suivre:

  • En groupe, établissez une liste des principales formes géométriques.
  • Montrez aux élèves Untitled (Forest Interior, black, grey and white), v.1930, et Untitled, 1931–1932.
  • Demandez leur d’y repérer des formes géométriques (triangle, carré, cercle, etc.)? Parlez de l’absence de couleurs. Quel effet produit la décision de Carr de travailler en monochrome?
  • En groupe, discutez de façons d’imaginer différentes parties du corps comme des formes géométriques. À quelle forme géométrique ressemble le plus une tête d’élève? Qu’en est-il du cou? Du bras?
  • Demandez aux élèves d’examiner les images d’arbres tirées de magazines ou publiées sous forme d’affiches. Si les élèves devaient transformer les différentes parties des arbres en formes géométriques, de quelles formes s’agirait-il?
  • Demandez aux élèves de s’imaginer la forêt sans couleurs. Où sont les endroits plus sombres? Où sont les plus pâles?
  • Demandez aux élèves de créer des collages géométriques représentant la forêt à l’aide de papier de bricolage et de ciseaux.

Discussion:

  • Exposez les travaux des élèves. Demandez-leur de discuter des formes choisies pour réaliser leurs collages. Quelles autres formes le groupe aurait-il pu utiliser? Comment leur choix a-t-il influencé l’apparence de leurs arbres? Comment est-ce que les élèves ont dépeint les zones de lumière et d’ombre? Parlez-en.

Approfondissement:

  • Les élèves plus âgés peuvent explorer un des mouvements de l’art abstrait qui ont influencé Carr. Utilisez le livre de Ruthie Knapp et Janice Lehmberg, Off the Wall Museum Guides for Kids: Modern Art (Worcester (Mass.), Davis Publications, 2000). Demandez aux élèves de peindre un arbre dans le style du mouvement que vient d’explorer le groupe.