Glossaire pédagogique

abstraction : mouvement privilégiant une simplification des formes et l’utilisation de couleurs expressives, qui s’est développé dans certains milieux artistiques occidentaux dès le début du vingtième siècle.

avant-garde : expérimental ou progressiste. Mot d’origine française désignant à l’origine la partie avant d'une armée au combat. Depuis le début du vingtième siècle, le terme désigne les artistes qui cherchent à défier les pratiques existantes et les traditions.

couleur : la couleur peut être décrite selon trois caractéristiques : le ton, soit la couleur elle-même; la valeur, soit la qualité plus ou moins foncée de la couleur; et l’intensité, son degré de luminosité. Dans une œuvre, la couleur peut être utilisée pour attirer l’attention du public, évoquer une émotion ou une ambiance, créer l’espace, les contrastes ou les textures, ou suggérer un sens symbolique.

Croquis (ou esquisse) : travail préliminaire, d’habitude exécuté rapidement et utilisé comme outil dans la planification d’une œuvre plus grande et plus élaborée. Emily Carr réalisait souvent ses croquis sur le motif (en présence du sujet observé), puis s’en servait dans les peintures qu’elle créait en atelier.

cubisme : école de peinture née vers 1908 du travail de Georges Braque et Pablo Picasso, où l’artiste représente le sujet à partir d’angles multiples, à l’aide de formes géométriques simples.

expressionnistes allemands : groupe d’artistes, d’architectes et d’écrivains qui ont cherché à traiter dans leurs œuvres des angoisses de la vie moderne. Surtout actif dans les années précédant la Première Guerre mondiale, l’expressionnisme allemand est étroitement lié au primitivisme.

fauvisme : école de peinture apparue en France à la fin des années 1890, caractérisée par l’utilisation de couleurs si inattendues et vibrantes qu’en 1905, un critique d’art désignait ses membres – entre autres Henri Matisse et André Derain – de fauves.

forme : la structure d’une œuvre d’art, ou les formes définies dans une peinture ou une sculpture. Une forme peut être géométrique ou organique, ouverte ou fermée.

futurisme : mouvement littéraire et artistique fondé par le poète italien Filippo Thommaso Marinetti. Le futurisme exigeait la destruction des structures sociales existantes et épousait la technologie comme façon d’atteindre à une existence plus égalitaire.

Groupe des Sept : regroupement de sept artistes de l’Ontario, qui ont cherché une façon originale de peindre le paysage canadien. Les membres du groupe ont commencé à peindre ensemble vers 1912. Leur première exposition a eu lieu en 1920.

Harris, Lawren : peintre canadien (1885–1970); un des membres fondateurs du Groupe des Sept. Souvent perçu comme le leader intellectuel et spirituel du groupe, Harris est devenu un ami proche et le mentor d’Emily Carr à la suite de leur rencontre en 1927. Il lui a fait découvrir la théosophie et l’a encouragée à peindre le paysage.

impressionisme : mouvement artistique de la fin du dix-neuvième siècle où les peintres tentaient de capter la lumière et le mouvement par des petites touches de peinture pure appliquées rapidement sur la toile.

ligne : dans une œuvre d’art, marque tracée pour attirer l’attention vers différentes parties d’une composition. Les lignes peuvent aussi entourer ou définir des formes, créer une texture, un rythme et un sentiment de mouvement.

moderne : terme utilisé pour qualifier une œuvre d’art, une pensée ou quelque autre activité mettant en valeur de nouvelles idées et approches et évoquant la notion de progrès. En art, le terme fait référence à l’art occidental produit après la révolution industrielle européenne (fin du dix-neuvième siècle) par des artistes cherchant la nouveauté sur le plan des matériaux, des formes et des idées.

moyen d’expression : le matériel qu’utilise l’artiste pour produire une œuvre donnée.

nature morte : arrangement composé de fleurs, de fruits ou d’autres aliments ou objets, habituellement représentés en intérieur. Ce genre pictural a été populaire en Europe à partir du début du dix-septième siècle.

paysage : œuvre d’art ayant comme sujet le monde naturel, bien que d’autres éléments puissent aussi être présents. Dans l’art occidental, la peinture de paysage est devenue associée à des enjeux nationalistes durant le dix-neuvième siècle.

perspective : illusion de profondeur dans une œuvre bidimensionnelle. La perspective peut aussi désigner un point de vue sur un sujet particulier ou sur le monde en général.

postimpressionnisme : style artistique qui a succédé à l’impressionnisme. Les artistes postimpressionnistes ont rejeté l’attention à la lumière et à la nature pour mettre l’accent sur l’exploration de la forme géométrique et du contenu symbolique.

Premières nations : les peuples autochtones du Canada.

Prix littéraire du Gouverneur général : la plus prestigieuse distinction littéraire au Canada, conférée pour la première fois en 1937.

Salon d’Automne : exposition annuelle tenue pour la première fois en 1903, en opposition à la manifestation officielle qu’était le Salon de Paris. Le Salon d’Automne permettait aux artistes modernes de montrer leur travail chaque année.

style : manière habituelle dont travaille l’artiste. Le terme peut aussi faire référence à une période précise de sa carrière.

sujet : la personne ou l’objet que l’artiste choisit de représenter. Dans l’art occidental, jusqu’au vingtième siècle, les sujets à caractère historique étaient considérés comme beaucoup plus nobles que le paysage et la nature morte.

symbole : objet, image ou texte qui évoque autre chose que lui-même, en particulier une idée abstraite.

théosophie : mouvement philosophique de la fin du dix-neuvième siècle combinant divers systèmes de croyance dans la recherche d’une harmonie universelle sous-jacente. En art, l’utilisation de formes géométriques était perçue comme l’illustration de cette harmonie dans sa forme la plus pure.

Tobey, Mark : peintre américain (1890–1976) qui a rencontré Emily Carr à Seattle, où il enseignait la peinture. Praticien du cubisme, Tobey a aussi enseigné à Victoria en 1928. Il a beaucoup influencé le travail de Carr.

tradition du paysage anglais / tradition britannique de l’aquarelle au dix-neuvième siècle : pratique des peintres britanniques qui consiste à peindre de petits tableaux de paysages naturels, habituellement d’un point de vue qui en souligne la majesté.